Pic à bec clair

Campephilus guatemalensis - Pale-billed Woodpecker

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Picidés

  • Genre
    :

    Campephilus

  • Espèce
    :

    guatemalensis

Descripteur

Hartlaub, 1844

Biométrie
  • Taille
    : 38 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 204 à 255 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les picidés sont des oiseaux de la taille d'un moineau à celle d'une corneille. Ils sont adaptés morphologiquement à la vie arboricole. Leurs pattes solides sont pourvues de quatre longs doigts (rarement trois) terminés de griffes puissantes, deux tournés vers l'avant et deux vers l'arrière, ... lire la suite

Description identification

Chez le mâle adulte, la tête entière et la courte crête broussailleuse sont rouges, avec cependant une légère nuance plus foncée sur l'arrière des oreillons. Le cou, le haut de la poitrine et les parties supérieures sont noirs, avec des stries blanches qui partent des deux côtés du cou et se poursuivent le long du manteau pour atterrir au milieu du dos où elles se rejoignent. Le bas du dos, le croupion et les sus-caudales sont parfois recouverts de fines barres plus claires. Le dessus des ailes et les couvertures sont noirs ou brun noirâtre avec des bases blanches sur les rémiges surtout visibles en plumage frais et des extrémités blanches sur les primaires. Le dessus de la queue est noir. Les parties inférieures, à partir du bas de la poitrine, sont blanc chamoisé avec des barres brun noirâtre qui sont variables en épaisseur. Les flancs et le ventre affichent une légère teinte vert pâle. Le dessous des ailes est blanc ou jaunâtre pâle avec des pointes et un bord de traîne sombres. Le dessous de la queue est brun ou jaune-brun avec une base plus claire.

La femelle adulte diffère de son partenaire par la couleur noire qui recouvre le front, la crête, le centre du capuchon, le menton et la gorge. Les juvéniles ont un dessus plus brun et plus terne que les adultes. Leurs parties inférieures sont plus brunes avec des barres moins distinctes. Les jeunes mâles et les jeunes femelles ont des motifs sur la tête semblables à ceux de la femelle adulte. Néanmoins, les jeunes mâles acquièrent très rapidement le plumage adulte de leur sexe.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Campephilus guatemalensis regius (e Mexico)
  • Campephilus guatemalensis nelsoni (n and w Mexico)
  • Campephilus guatemalensis guatemalensis (s Mexico to w Panama)

Noms étrangers

  • Pale-billed Woodpecker,
  • Picamaderos Piquiclaro,
  • Königsspecht,
  • hercegharkály,
  • Koningsspecht,
  • Picchio beccochiaro,
  • Centralamerikansk jättespett,
  • Mayaspett,
  • chochlák bledozobý,
  • datel světlezobý,
  • Lysnæbbet Spætte,
  • meksikontulikärki,
  • picot negre de bec pàl·lid,
  • dzięcioł jasnodzioby,
  • Светлобрюхий флеоцеастес,
  • ズアカエボシゲラ,
  • 淡嘴啄木鸟,
  • 淡嘴啄木,

Voix chant et cris

Le pic à bec clair émet un "kint" puissant et chevrotant, assez semblable à celui du pic à bec ivoire. Il produit également des crépitements et des grésillements "ka ka ka ka ka kay nyuck nyuck" rappelant le cri d'une sittelle. Au cours de contacts intimes ou rapprochés, le pic à bec clair produit des cris geignards et plaintifs ou des "keeu keeu keeu keeu" faibles et bas.

Habitat

Le pic à bec clair est assez courant dans les zones totalement ou partiellement boisées. Il est généralement absent des régions qui ont subi une déforestation excessive. On le trouve la plupart du temps dans les forêts pluviales pourvues de grands arbres, mais également dans des forêts humides et sèches et à la lisière de celles-ci. Il fréquente aussi les trouées, les clairières avec quelques arbres épars, les parcelles en cours de régénération avec des essences parvenues à un bon stade de développement. Il n'est pas rare à l'étage inférieur de parcelles mixtes de pins et de chênes. Il est également présent dans les plantations et dans les mangroves. Le pic à bec clair vit des plaines et des collines jusqu'à 2000 mètres d'altitude au Mexique et au Guatemala, jusqu'à 1200 m au Panama et sur le versant pacifique du Costa Rica.

Comportement traits de caractère

Le pic à bec clair vit habituellement en solitaire ou en couple. Bien que les couples restent formés pendant toute l'année, il se repose en solitaire dans des trous d'arbre. Le pic à bec clair est un oiseau essentiellement forestier, ce qui ne l'empêche pas de rechercher sa nourriture dans les zones ouvertes ou ayant subi des modifications importantes. Il prospecte à tous les niveaux de la végétation. Dans les forêts assez fournies, il inspecte surtout l'étage moyen ou supérieur des arbres, alors que dans les clairières, à la lisière des zones boisées et dans les parcelles en cours de développement, il cherche plutôt sa nourriture à des niveaux inférieurs. Les troncs et les grosses branches constituent les lieux privilégiés d'investigation, mais il utilise également les petites branches. Le pic à bec clair picore et martèle les troncs, enlevant de larges plaques d'écorce pourrissante et les faisant voler en éclats, puis il fouille avec son bec dans les excavations ainsi créées. Les autres techniques d'exploration sont très rarement employées. Le pic à bec clair possède un vol puissant et onduleux. Lorsqu'il effectue des rencontres, il dresse la crête qui recouvre le dessus du capuchon.

Alimentation mode et régime

Les pics à bec clair ont un régime majoritairement insectivore. Les coléoptères qui vivent dans le bois, les longicornes, les scarabées constituent généralement près de 70% de leur menu. Ils complètent leur diète en ingurgitant des fruits et des végétaux.

Reproduction nidification

Au Mexique et dans le nord de l'Amérique Centrale, la saison de nidification intervient pendant la période qui va de janvier à mai. Plus au sud, elle a lieu du mois d'août au mois de décembre. Le nid est une cavité profonde creusée par les deux parents dans un large tronc d'arbre, à une hauteur qui varie entre 4 et 15 mètres au-dessus du sol. La ponte ne comprend que 2 oeufs mais il n'est pas rare qu'un des 2 oeufs ne parvienne pas jusqu'à l'éclosion. Les deux parents se relaient pour couver. Les séances d'incubation sont particulièrement longues. Les deux partenaires alimentent également les oisillons. Ils leur transmettent directement la nourriture par la becquée, et non par régurgitation comme peuvent le faire un grand nombre de pics.

Distribution

Cet oiseau est endémique d'Amérique Centrale, du nord du Mexique (Tamaulipas) jusqu'à l'ouest du Panama. Trois races sont officiellement reconnues : C.G. guatemalensis (de Vera Cruz jusqu'à Panama) - C.G. regius (du nord-est du Mexique jusqu'à Vera Cruz) - C.G. nelsoni (nord-ouest du Mexique de Sonora jusqu'à Oaxaca).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Le pic à bec clair est commun à assez commun. L'espèce ne pose pas de problème particulier.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 28/03/2009 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net