Pic à ventre blanc

Dryocopus javensis - White-bellied Woodpecker

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Picidés

  • Genre
    :

    Dryocopus

  • Espèce
    :

    javensis

Descripteur

Horsfield, 1821

Biométrie
  • Taille
    : 48 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 197 à 347 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les picidés sont des oiseaux de la taille d'un moineau à celle d'une corneille. Ils sont adaptés morphologiquement à la vie arboricole. Leurs pattes solides sont pourvues de quatre longs doigts (rarement trois) terminés de griffes puissantes, deux tournés vers l'avant et deux vers l'arrière, ... lire la suite

Description identification

Pic à ventre blanc
♂ adulte

Chez le mâle adulte, la région qui va du front et de la crête jusqu'à la nuque est rouge écarlate brillant. Le bas de la face est traversé par une moustache rouge relativement épaisse. Le reste de la tête et la totalité des parties supérieures, y compris les couvertures alaires et la queue, forment un bel ensemble noir uni. L'arrière des couvertures auriculaires est taché de blanc. Le menton et la poitrine sont également noirs, mais avec des stries longitudinales blanches qui couvrent les côtés du cou, le menton et la gorge. Les rémiges primaires sont maculées de blanc-crème sur la base des filets intérieurs. Le ventre est entièrement blanc-crème. Les flancs et le bas ventre sont en principe rayés de noir. Les couvertures sous alaires sont noires. Le dessous des ailes est gris noirâtre avec des couvertures blanc-crème. Le dessous de la queue est grisâtre. Le bec est noir ou gris-noir avec du gris sur la mandibule inférieure. Les pattes sont gris foncé ou gris-bleu, les iris jaunes.
Chez la femelle, la silhouette est moins volumineuse que celle de son partenaire. Le front et le capuchon sont noirs mais conservent la huppe rouge. Le rouge de la région malaire disparaît et est remplacé par une série de rayures noires et blanches. Les juvéniles sont plus ternes et plus bruns que les adultes Ils ont une gorge plus pâle et des traces de blanc sur le croupion. Chez les jeunes mâles, la crête rouge est mouchetée de noir et la moustache est très réduite. Les iris sont grisâtres.
Les sous-espèces diffèrent peu de la race nominale. 2 races (feddeni, hogdsonii) ont un croupion blanc. Les 8 races qui vivent aux Philippines ont une taille inférieure aux autres. Parmi ces dernières, la race pectoralis (notre illustration) se distingue particulièrement par sa poitrine fortement tachée et ses flancs plus abondamment rayés.

Indications subspécifiques 15 Sous-espèces

  • Dryocopus javensis javensis (c and s Malay Pen., Greater Sundas and nearby islands)
  • Dryocopus javensis hodgsonii (India)
  • Dryocopus javensis richardsi (Korea)
  • Dryocopus javensis forresti (n Myanmar and sw China)
  • Dryocopus javensis feddeni (Myanmar, Thailand and s Indochina)
  • Dryocopus javensis parvus (Simeulue I.. off nw Sumatra.)
  • Dryocopus javensis hargitti (Palawan. w Philippines.)
  • Dryocopus javensis esthloterus (n Luzon. n Philippines.)
  • Dryocopus javensis confusus (c and s Luzon. n Philippines.)
  • Dryocopus javensis pectoralis (Samar, Leyte, Bohol. ec Philippines.)
  • Dryocopus javensis multilunatus (Basilan, Dinagat, Mindanao. s Philippines.)
  • Dryocopus javensis suluensis (Sulu Arch.. sw Philippines.)
  • Dryocopus javensis philippinensis (Panay, Masbate, Guimaras, Negros. wc Philippines.)
  • Dryocopus javensis cebuensis (Cebu. c Philippines.)
  • Dryocopus javensis mindorensis (Mindoro. wc Philippines.)

Noms étrangers

  • White-bellied Woodpecker,
  • Picamaderos Ventriblanco,
  • Pica-pau-de-barriga-branca,
  • Weißbauchspecht,
  • fehérhasú harkály,
  • Witbuikspecht,
  • Picchio panciabianca,
  • Vitbukad spillkråka,
  • Hvitbuksvartspett,
  • tesár bielobruchý,
  • datel indomalajský,
  • Hvidbuget Sortspætte,
  • aasianpalokärki,
  • picot negre pitblanc,
  • dzięcioł białobrzuchy,
  • baltvēdera dzilna,
  • Белобрюхая желна,
  • Pelatuk ayam,
  • キタタキ,
  • 白腹黑啄木鸟,
  • นกหัวขวานใหญ่สีดำ,
  • 白腹黑啄木,

Voix chant et cris

Pic à ventre blanc
♂ adulte

Le pic à ventre blanc émet une note simple et puissante qui varie quelque peu en "kiyow" "kiyah" "kiauk" ou "keer". Ce cri de reconnaissance, légèrement plus bas et plus explosif que celui du Pic noir, est produit lorsque l'oiseau est en vol ou perché. A l'intérieur du couple, les partenaires échangent des "ch-wi, ch-wi" de faible intensité. Les deux sexes tambourinent. Les roulements sont puissants, accélèrent au début et ne durent pas plus de 2 secondes. Il y a environ 3 roulements par minute.

Habitat

Compte-tenu de la vaste superficie de son territoire, ce pic fréquente une grande variété de forêts d'arbres à feuilles permanentes ou à feuilles caduques. Localement, il vit également dans les forêts de pins. On le trouve dans les denses forêts primaires, en bordure des zones boisées, dans les parcelles mixtes de bambous, les forêts en cours de régénération avec quelques grands arbres, mais aussi près des terres agricoles, des jardins et des mangroves. Les forêts primaires humides avec de nombreux arbres morts ou pourrissants constituent son habitat préféré, mais il ne dédaigne pas non plus les parcelles exploitées ou ayant subi des dégradations. Au Japon, avant sa disparition, il séjournait dans les forêts épaisses de grands conifères mêlés avec des chênes. Dans la majeure partie de l'Asie du Sud-Est et dans les îles de la Grande Sonde, cet oiseau habite en dessous de 1000 mètres. En Thaïlande, il est résident jusqu'à 600 m, alors que dans le nord-est de la Birmanie, au Tonkin et au Yunnan, il vit au-dessus de 1400 et jusqu'à 3600 mètres. Aux Philippines, il s'installe entre 140 et 1200 m. Dans le nord de l'île de Luzon, il peut même grimper jusqu'à 2500 m.

Comportement traits de caractère

Partout où il est présent, il est bruyant et facile à repérer, vivant généralement en solitaire. Cependant, les couples gardent un contact assez distant et on peut occasionnellement observer des groupes de 4 à 6 individus. Les pics à ventre blanc recherchent leur nourriture à tous les étages de la végétation. Ils préfèrent les arbres morts ou les parties malades des arbres. Parfois, on les trouve dans des grands arbres, des souches mortes ou sur des troncs qui se sont écroulés, à une distance située entre 50 et 200 mètres de la lisière de la forêt. Ils sondent également à terre dans la litière de feuilles. Leur méthode favorite consiste à piquer, à marteler et à enlever des bandes d'écorce qui peuvent mesurer jusqu'à 20 cm de longueur et 8 cm d'épaisseur.Ces activités excavatrices sont beaucoup plus courantes que chez les autres espèces de pics avec lesquelles ils cohabitent. Comme le Pic noir avec lequel il partage son territoire en Corée et en Chine du Sud-Ouest, il peut rester plus d'une heure sur le même site de nourrissage.

Les pics à ventre blanc ont un vol qui ressemble à celui du corbeau, avec des puissants battements d'ailes. Les mâles et les femelles utilisent des perchoirs séparés. On ne connaît pas grand chose sur les parades, hormis le fait que ces oiseaux dressent modérément leur crête. Les mâles choisissent l'emplacement du nid et l'indique à leur partenaire par une série de petits coups de bec réguliers sur l'écorce. Les pics à ventre blanc adoptent un comportement territorial et entretiennent un espace d'un rayon de 2 km autour du nid. Les relations avec les autres espèces de pics ne sont pas bien connues. On sait toutefois que, dans les lieux où ils cohabitent avec les espèces du genre Mulleripicus, ils leur sont subordonnés.

Alimentation mode et régime

Le pic à ventre blanc est presque exclusivement insectivore. Ses proies préférées sont les grosses fourmis et leurs larves ainsi que les termites. Néanmoins, il consomme également des coléoptères et leurs larves xylophages, d'autres insectes comme les abeilles et les myriapodes. Le menu est complété occasionnellement par quelques fruits.

Reproduction nidification

La saison de nidification est assez différente selon les régions : janvier-mars en Inde, février-mai en Birmanie, mars-début mai en Corée, décembre-mars en Malaisie, avril-mai et août-septembre dans les grandes îles de la Sonde. Le nid est creusé à une hauteur qui varie de 8 à 16 mètres au-dessus du sol dans un grand et vieil arbre à moitié mort. La ponte comprend généralement 2 oeufs, parfois 3 ou 4 chez les populations nordiques. Les deux parents couvent pendant 14 jours et nourrissent les oisillons par régurgitation. Les juvéniles prennent leur envol environ 26 jours après l'éclosion.

Distribution

Le pic à ventre blanc est endémique du centre-est, du sud-est et de l'est du continent asiatique. Son aire de distribution, extrêmement morcelée, s'étale des collines de l'ouest de l'Inde jusqu'à la péninsule de la Corée du Sud. Sur ce territoire, très tendu en latitude et en longitude, on reconnaît officiellement 14 sous-espèces : D.j. javensis, la race type (Thaïlande, péninsule Malaise, Sumatra, Nias, Java et Bornéo) - D.j. parvus (île de Simeulue) - D.j. feddeni (la majorité de la Thaïlande, de la Birmanie et de l'Indochine) - D.j. forresti (montagne du nord de la Thaïlande et du sud-ouest de la Chine) - D.j. hogdsonii (Inde) - D.j. richardsi (Corée) - D.j. hargitti (île de Palawan, aux Philippines) - D.j. mindorensis (Mindoro, Philippines) - D.j. suluensis (archipel des Sulu) - D.j. confusus (Luzon, Philippines) - D.j. philippensis (Panay, Negros, Masbate, Guimaras) - D.j. multilunatus (Basilan, Mindanao) - D.j. cebuensis (Cebu, race éteinte) - D.j. pectoralis (Leyte, Samar, Panaon, Colicoan,Bohol).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Dans toutes les parties de son aire de distribution, l'espèce est locale ou peu commune. Dans certaines régions comme Java, Bali et la péninsule thaïlandaise, les populations sont même considérées comme clairsemées ou rares. A Singapour, l'espèce semble éteinte. Bien qu'elle paraisse légèrement en déclin, elle n'est pas globalement en danger pour autant. Pour l'instant, l'IUCN la classe comme ne posant pas de problème majeur (LC-Least concern).

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Pic à ventre blancFiche créée le 13/08/2009 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net