Picumne tacheté

Picumnus innominatus - Speckled Piculet

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Picidés

  • Genre
    :

    Picumnus

  • Espèce
    :

    innominatus

Descripteur

Burton, 1836

Biométrie
  • Taille
    : 10 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 9 à 13.2 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les picidés sont des oiseaux de la taille d'un moineau à celle d'une corneille. Ils sont adaptés morphologiquement à la vie arboricole. Leurs pattes solides sont pourvues de quatre longs doigts (rarement trois) terminés de griffes puissantes, deux tournés vers l'avant et deux vers l'arrière, ... lire la suite

Description identification

Chez le mâle adulte, le front varie du roux à l'orangé ou au jaune avec des barres noires La zone qui va du capuchon jusqu'à l'arrière du cou est vert-olive. Les lores sont blanc jaunâtre. La large bande blanche des sourcils et la large bande blanche qui part des lores se rencontrent sur le côté du cou, enfermant la bande noire qui débute à l'arrière de l'oeil. Une fine moustache noire part du bec. Le menton et la gorge présentent une couleur blanchâtre qui est teintée de jaunâtre et tachée de noir dans leur partie basse. Les parties supérieures sont vert jaunâtre éclatant. Les couvertures alaires sont brun noirâtre avec des bordures verdâtres. Ces bordures sont plus larges au niveau des secondaires où elles forment une barre pâle. Le dessus de la queue est noir, mais les filets intérieurs des rectrices centrales sont blancs. Les extrémités des rectrices externes sont également blanches. Sous la gorge, les parties inférieures sont blanches à blanc jaunâtre. Les abondantes taches noires qui les recouvrent sont souvent en forme de coeur et très développées sur les côtés du ventre, elles se transforment en barres ou en chevrons sur les flancs. Le centre du ventre et des sous-caudales sont souvent sans marques. Le dessous des ailes est gris, avec une nuance jaunâtre et des taches sombres sur les couvertures. Le dessous de la queue est semblable au dessus, mais en plus pâle.

La femelle est semblable au mâle, mais son front a la même couleur que le capuchon. Les juvéniles ressemblent à la femelle mais l'ensemble de leur plumage paraît plus terne.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Picumnus innominatus innominatus (ne Afghanistan se Tibet and ne India)
  • Picumnus innominatus malayorum (s ande India to s China, Indochina, Sumatra and Borneo)
  • Picumnus innominatus chinensis (c, e and s China)

Noms étrangers

  • Speckled Piculet,
  • Carpinterito Moteado,
  • Tüpfelzwergspecht,
  • Aziatische Dwergspecht,
  • Picchiolo marezzato,
  • Grönvit dvärgspett,
  • Flekkpikulett,
  • ďatlíček škvrnitý,
  • datlíček tečkovaný,
  • Plettet Dværgspætte,
  • täplävatsatikkanen,
  • picotet tacat,
  • dzięciolnik himalajski,
  • punktainais pundurdzenis,
  • Индийский дятелок,
  • Tukik belang,
  • アジアヒメキツツキ,
  • 斑姬啄木鸟,
  • นกหัวขวานจิ๋วท้องลาย,
  • 斑姬啄木,

Voix chant et cris

Occasionnellement, les picumnes tachetés émettent un "tsick" ou un "tsit" tranchant. Un couinement aigu "sik, sik-sik" est délivré à intervalles réguliers. Le cri territorial d'avertissement est un "ti-ti-ti-ti-ti" produit par le mâle. Les picumnes tachetés tambourinent puissamment, mais leurs roulements sont moins rapides que ceux du pic de l'Himalaya, par exemple.

Habitat

Les picumnes tachetés fréquentent les forêts mixtes de feuillus et de chênes ainsi que les forêts tropicales de montagne pourvues d'arbres à feuilles permanentes. On les trouve également dans les boisements clairsemés en cours de régénération surtout lorsque ceux-ci alternent avec des massifs de bambous. Les picumnes tachetés vivent typiquement dans des habitats de colline mais il leur arrive de descendre dans des plaines proches du niveau de la mer. Leur niveau le plus bas se situe aux environs de 900 mètres au Népal, 650 m au Vietnam et 100 m dans les grandes îles de la Sonde. Leur limite supérieure semble être de 1830 mètres au Népal et au Sikkim, 2400 m dans le nord-est de l'Inde et jusqu'à 3000 mètres dans le nord-ouest de l'Himalaya.

Comportement traits de caractère

Le picumne tacheté n'est pas un oiseau farouche mais il est extrêmement discret et on ne le repère souvent que grâce à ses coups de bec persistants. Il vit en solitaire ou en couple, les groupes familiaux se dispersant très rapidement après la nidification. En dehors de la saison de reproduction, les individus isolés se joignent volontiers à d'autres espèces de petits oiseaux tels que les mésanges ou les timaliidés, mais ils restent souvent à la périphérie de ces bandes mixtes. Le picumne tacheté privilégie les sous-bois où il recherche sa nourriture sur les branches et les troncs des arbustes, dans les grands et les petits buissons, dans les plantes grimpantes et les massifs de bambous. Il donne l'impression d'être très actif et très agile, se laissant pendre la tête en bas à la manière des mésanges et parcourant les fines branches verticales. Néanmoins, il peut se concentrer pendant de longues minutes sur le même endroit en martelant et en donnant de vigoureux coups de bec pour tenter de déchirer l'écorce. Quand il procède ainsi ou qu'il creuse une cavité, sa queue prend souvent appui contre le tronc. Il pratique également le vol stationnaire pour capturer une proie qui n'aurait pu être accessible par une autre méthode. Sa très longue langue semble jouer un rôle très important dans la recherche de nourriture. Le picumne tacheté poursuit également en vol les proies que son martèlement a effarouché.

Il se perche parfois perpendiculairement sur une branche et il s'y cramponne à la manière des pics, mais sans beaucoup utiliser sa queue comme support. Son vol est ondulant comme le vol typique d'un pic. On connaît vraiment peu de choses sur les parades et les rituels de cet oiseau. Comme les autres picumnes, on suppose que le mâle procède à des vols circulaires autour de la femelle pendant la formation des couples.

Alimentation mode et régime

Les picumnes tachetés sont presque exclusivement insectivores : ils consomment plus particulièrement des fourmis, leurs larves ainsi que des chenilles de papillons de la famille des geometridae. Ils ingurgitent également des araignées et leurs oeufs, des charançons et des longicornes de la famille des coléoptères.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule de janvier à mai. Les deux adultes unissent leurs efforts pour creuser la cavité dans une branche morte qui peut être assez fine, dans une tige de bambou ou même éventuellement dans une fronde de palmier. Le nid est situé à une hauteur qui varie de 30 centimètres à 5 mètres au-dessus du sol. Le diamètre du trou d'entrée mesure en moyenne 2,5 centimètres. La ponte contient habituellement 3 ou 4 oeufs. Les parents couvent à tour de rôle et les petits naissent au bout de 11 jours. Ils se relaient également pour soigner les poussins et pour les nourrir. Ces derniers quittent le nid 11 jours après l'éclosion.

Distribution

Les picumnes tachetés sont originaires du sud-est du continent asiatique. Leur aire de distribution s'étend du Cachemire et du Nord-Pakistan jusqu'au Sichuan et au Jiangsu dans le centre et l'est de la Chine. Elle se poursuit au sud dans la péninsule indienne (Madhya Pradesh), dans le nord-ouest de la Thaïlande , en Indochine, dans la péninsule malaise, à Sumatra et parfois même à Bornéo. Une population isolée existe dans les Ghats Occidentaux, dans le sud-ouest de l'Inde. Trois sous-espèces sont officiellement reconnues : P.i. innominatus, la race nominale (nord-ouest de l'aire, en direction de l'est jusqu'à l'Assam) - P.i. malayorum (péninsule et nord-st de l'Inde, Asie du Sud-Est incluant le sud du Yunnan) - P.i. chinensis (Chine).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les picumnes tachetés sont communs ou plutôt communs sur l'ensemble de leur aire de distribution, exception faite de la Chine et de la partie extrême nord-ouest où ils sont considérés comme locaux ou peu répandus. Leur statut à Bornéo est très incertain. Des rapports signalent sa présence à Sabah dans l'extrême nord de l'île, mais leur présence n'est pas exclue à Kalimantan, la partie indonésienne de l'île. L'espèce est classée comme "de préoccupation mineure" par l'IUCN.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Picumne tachetéFiche créée le 08/02/2011 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net