Pie-grièche à tête rousse

Lanius senator - Woodchat Shrike

Pie-grièche à tête rousse

Pie-grièche à tête rousse

Lanius senator

(Linnaeus, 1758)


Ordre : Passériformes

Famille : Laniidés  ;

Genre : Lanius

Espèce : senator

Sous-espèces : 4 [+] [-]
Lanius senator senator(sw)
Lanius senator rutilans(Iberian Pen. and nw Africa)
Lanius senator badius(w Mediterranean Is.)
Lanius senator niloticus(Cyprus and s Turkey to Iran)

Chant :

Biométrie :

Taille : 19 cm
Envergure : 26 à 28 cm.
Poids : 33 à 45 g

Statut de conservation IUCN :

Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué

EX EW CR EN VU NT LC NE

Distribution :
Distribution

Synonymes : ťuhýk rudohlavý (cs), Rødhovedet Tornskade (da), Rotkopfwürger (de), Woodchat Shrike (en), Alcaudón común (es), punapäälepinkäinen (fi), Vörösfejű gébics (hu), Averla capirossa (it), ズアカモズ (ja), Rødhodevarsler (nb), Roodkopklauwier (nl), dzierzba rudogłowa (pl), Picanço-barreteiro (pt), Красноголовый сорокопут (ru), strakoš červenohlavý (sk), Rödhuvad törnskata (sv), 林(即鸟)伯劳 (zh)

Identification :
Pie-grièche à tête rousse La pie-grièche à tête rousse est un peu plus grande que la pie-grièche écorcheur et elle est la plus vivement colorée parmi toutes les pies-grièches. La teinte brun-rouge de la calotte et du cou contraste fort avec son masque noir, bandeau qui s'étire sur le front et les yeux. Les ailes noires sont barrées largement de blanc net, et la queue noire est bordée de blanc. Le dessous et les flancs sont d'un blanc crème. La femelle ressemble fort au mâle, mais elle est un peu plus pâle. Les jeunes ont le dos d'un roux grisâtre, le ventre plus clair, avec des ondes transversales brun foncé, dessus et dessous. Cependant, tous ont bien visible une grande tache claire sur les épaules, et une plus petite à la naissance des rémiges, future barre alaire Pie-grièche à tête rousse blanche. C'est surtout lorsqu'elle est en vol que l'on peut pleinement admirer les vives couleurs de la pie-grièche à tête rousse.

Chant : Chant peu audible semblable à un gazouillis composé d'imitations et de grincements.

Habitat : La pie-grièche à tête rousse est un oiseau qui aime la chaleur. Elle choisit, pour installer son nid, un endroit exposé au soleil le plus longtemps possible. Elle aime les versants ensoleillés, exposés plein sud, avec une végétation clairsemée de buissons ou d'arbres. On la trouve également dans les allées d'arbres, au bord des chemins ainsi que dans les vergers. Elle évite systématiquement les endroits ombragés humides. Cette pie-grièche habite l'Europe Méridionale et Centrale, les îles de la mer Méditerranée, les régions du Pie-grièche à tête rousse nord-ouest de l'Afrique et l'Asie Occidentale.

Comportements : Dès la fin du mois d'août, ou au commencement du mois de septembre, les pies-grièches à tête rousse s'envolent vers leurs lieux d'hivernage situés en Afrique Tropicale et dans les régions sud de l'Arabie. Elles reviennent vers leurs lieux favoris, à la fin du mois d'avril et en mai.

Vol : En vol, les contrastes noir et blanc du dos et des ailes, le croupion blanc sont très visuels.

Nidification : Très tôt après son retour, la pie-grièche à tête rousse entreprend la construction de son nid qu'elle installe quelque part dans un buisson ou sur un arbre, de préférence un arbre fruitier. C'est un nid fait de tiges sèches et de racines. Comme celui de la pie-grièche à poitrine rose, celui-ci est garni, surtout sur les bords, de plantes vertes. Dans le creux, il y a une bonne couche de poils, de plumes et de fibres végétales, et non pas d'herbes sèches et de racines comme dans le nid de la pie-grièche écorcheur. La femelle de la pie-grièche Pie-grièche à tête rousse à tête rousse y dépose quatre à six œufs semblables, en grandeur et en couleur, à ceux de la pie-grièche écorcheur. Elle les couve ensuite seule pendant quatorze à quinze jours. Durant tout le temps de la couvaison, le mâle lui apporte la nourriture au nid. Les jeunes en sortent au bout de 19 à 20 jours après l'éclosion. Les parents continuent à les nourrir et à leur apprendre à chasser durant deux à trois semaines. Tous les couples n'élèvent qu'une seule couvaison par an.

Régime : La pie-grièche à tête rousse se nourrit d'insectes (coléoptères), lézards, jeunes oiseaux, micromammifères. Elle s'installe dans des zones pourvues en nombreux perchoirs ensoleillés d'où elle peut effectuer une chasse à l'affût.

Protection / Menaces : Espèce jugée vulnérable en Europe et en déclin en France. Cette situation pourrait s'expliquer par l'intensification des pratiques agricoles, l'emploi croissant de phytosanitaires, la régression des pratiques pastorales.

Sources :

 

Autres liens :
D'après Buffon : Les Pie-grièches
Iucn
Birdlife
Xeno_Canto
Avibase
Hbw Alive


Pie-grièche à tête rousse

Pie-grièche à tête rousse

Pie-grièche à tête rousse

Pie-grièche à tête rousse

Pie-grièche à tête rousse


Fiche créée le 16/01/2004 par Alexandre Knochel avec la participation de Daniel Le-Dantec


Partager cette page sur facebook Flus rss Twitter oiseaux.net
A propos | Nous aider | Mentions légales | Sources | Contacts | Version imprimable
Mis à jour le 20/03/2014 04:33:17 - © 1996-2014 Oiseaux.net

Le guide Ornitho : Le guide le plus complet des oiseaux d'Europe, d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient : 900 espèces

Pie-grièche à tête rousse

Pie-grièche à tête rousse

Pie-grièche à tête rousse

Pie-grièche à tête rousse

Pie-grièche à tête rousse

Pie-grièche à tête rousse

Pie-grièche à tête rousse

Pie-grièche à tête rousse

Pie-grièche à tête rousse

Pie-grièche à tête rousse

Pie-grièche à tête rousse