Pintade noire

Agelastes niger - Black Guineafowl

Systématique
  • Ordre
    :

    Galliformes

  • Famille
    :

    Numididés

  • Genre
    :

    Agelastes

  • Espèce
    :

    niger

Descripteur

Cassin, 1857

Biométrie
  • Taille
    : 43 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 700 g
Distribution

Distribution

Description identification

Cette pintade des forêts d'Afrique est immédiatement identifiable à son plumage noir qui constraste avec la rose de sa tête et avec le ventre blanc des juvéniles. La tête et la partie supérieure du cou sont entièrement nus, de couleur rose rougeâtre. Le front et la partie centrale de la calotte sont recouverts par une ligne de duvet noir. Des touffes éparses de duvet noir recouvrent également la gorge et la partie inférieure du cou. Le reste du plumage, comprenant les ailes et la queue, sont entièrement noirs, avec toutefois de discrètes vermiculures chamois-blanc sur le ventre. Les pattes, assez longues, sont brun grisâtre. L'iris est gris-brun. Les deux partenaires sont sensiblement identiques mais le mâle possède généralement un à trois éperons alors que la femelle n'en possède pas (ou alors un, de taille fort modeste). La queue est relativement longue. Les juvéniles se distinguent surtout des adultes par leur ventre blanc et par les bordures chamoisées des plumes des parties supérieures. En outre, les couvertures alaires sont gris-brun et les plumes ternes de la poitrine ont de fines vermiculures rousses.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Black Guineafowl,
  • Pintada Negra,
  • Pintada-preta,
  • Schwarzperlhuhn,
  • fekete gyöngytyúk,
  • Zwart Parelhoen,
  • Faraona nera,
  • Svart pärlhöna,
  • Svartperlehøne,
  • perlička čierna,
  • perlička černá,
  • Sort Kalkunhøne,
  • mustahelmikana,
  • pintada negra,
  • pantarka czarna,
  • Чёрная тёмная цесарка,
  • クロホロホロチョウ,
  • 黑珠鸡,
  • 黑珠雞,

Habitat

Les pintades noires fréquentent les forêts primaires denses et les forêts pluviales secondaires bien régénérées. Ces peuplements boisés sont en général pourvus d'un sous-bois fourni. Elle débordent assez régulièrement sur les zones cultivées adjacentes. L'aire de distribution de la pintade noire se situe dans l'ouest et au centre du continent africain. Elle démarre du sud-est du Nigéria, du sud et de l'Ouest du Cameroun, de la Guinée Equatoriale, du Gabon et du Cabinda, en direction de l'est à travers la République Centrafricaine et le Congo, le nord du Zaïre, pour atteindre la vallée du Rift à la limite de la frontière de l'Ouganda.

Comportement traits de caractère

On connaît peu de choses sur ses habitudes de vie car elle est très discrète et particulièrement insaisissable. Elle cherche sa nourriture dans la litière de la forêt. Cette quête s'effectue habituellement en couples ou en petits groupes (familiaux?) ne dépassant pas la dizaine d'individus. Son chant est bref et musical. Il s'agit d'un 'kwee' monotone, répété à raison de 2 ou 3 notes par seconde. Son cri d'alarme est plus aigu et plus rapide, réalisé sur le rythme de 5 ou 6 notes par seconde.

Alimentation mode et régime

La pintade noire se nourrit surtout d'invertébrés, en particulier les coléoptères, les fourmis, les termites et les mille-pattes. Mais elle consomme également des petits amphibiens (grenouilles de petite taille). Quelques matières végétales sont également ingurgitées : on peut citer les graines, les baies et les feuilles tombées des arbres.

Reproduction nidification

On a peu de renseignements sur le terrain. L'espèce est vraisemblablement monogame bien que des mâles aient été observés en compagnie de deux femelles. On ne possède pas de description du nid. Les oeufs sont brun rougeâtre pâle, souvent lavés de jaune pâle ou de violet. La période de reproduction peut s'étaler sur l'ensemble des mois de l'année. Cependant, dans le nord du Zaïre, la pintade noire privilégie les mois les plus secs, c'est à dire la période qui s'étend du mois de décembre au mois de février.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 19/10/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net