Pipit rousseline

Anthus campestris - Tawny Pipit

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Motacillidés

  • Genre
    :

    Anthus

  • Espèce
    :

    campestris

Descripteur

Linnaeus, 1758

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : 25 à 28 cm.
  • Poids
    : 20 à 28 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Motacillidés sont des passereaux de taille petite à moyenne (11 à 24 cm), à longue queue et à longues pattes à doigts munis de longs ongles. Leur plumage est le plus souvent discret et cryptique, brun et strié par exemple. Quelques espèces exhibent des couleurs plus voyantes comme du noi... lire la suite

Description identification

Petit passereau, de couleur sable et légèrement strié. Le pipit rousseline a souvent une posture dressée classique. Les deux sexes sont similaires, mais le mâle a une coloration plus brillante. Les parties supérieures sont brun sable, rayé sur la calotte, le reste est uniforme sauf sur les couvertures où l'on distingue bien de fines rayures plus sombres. Le croupion est uni et la queue, très longue, est brun foncé ou noirâtre sur les deux rectrices centrales. Les autres ont un bord étroit beige, et les deux extérieures sont bordées de blanchâtre de chaque côté. Sur l'œil, une rayure claire naît à la base du bec et arrive en arrière de la calotte. Le menton et la gorge sont jaunâtres ou blanchâtres. La poitrine est parfois légèrement rayée, mais en général, elle est beige uniforme comme les flancs. L'abdomen est plus pâle. Le bec est brun foncé, un peu plus clair sur la mandibule inférieure. Les pattes sont longues et jaunâtres. Les yeux sont brun-noir.
La traduction étymologique du nom scientifique est fleur (du grec anthos) de plaine(campestris)

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Tawny Pipit,
  • Bisbita Campestre,
  • Petinha-dos-campos,
  • Brachpieper,
  • Parlagi pityer,
  • Duinpieper,
  • Calandro comune,
  • Fältpiplärka,
  • Markpiplerke,
  • ľabtuška poľná,
  • linduška úhorní,
  • Markpiber,
  • nummikirvinen,
  • trobat,
  • Sandtittlingur,
  • świergotek polny,
  • (stepes čipste), lauku čipste,
  • rjava cipa,
  • Полевой конёк,
  • ムジタヒバリ,
  • 平原鹨,
  • 平原鷚,

Voix chant et cris

Le pipit rousseline chante d'une voix forte. Le ton est souvent variable, mais il s'entend très bien même lorsque l'oiseau vole à grande hauteur. S'il est en alerte, il lance un son aigu et prolongé. Il chante pendant le vol de parade, montant en silence et redescendant en émettant à la fois un haut et monotone, mais musical. Il commence à chanter début avril, à l'arrivée sur son territoire de reproduction, et sa voix ne perd de son intensité que courant juillet.

Habitat

Le pipit rousseline habite les zones buissonneuses, les terrains vagues, les prairies sèches, les terres cultivées, les dunes sablonneuses, les rives sableuses des cours d'eau, les plateaux semi-arides, les versants de montagne, les terrains en friche, les landes de bruyère.

Comportement traits de caractère

Le pipit rousseline chemine et court sur le sol à grande vitesse. S'il est inquiet, il lève et abaisse la queue nerveusement.
Il se pose très souvent à découvert. On peut l'observer en groupes de 3 à 5 pendant l'automne. C'est habituellement un solitaire, et en dehors de la période de reproduction, le couple est rarement proche. C'est un migrateur.
Le vol : Le pipit rousseline initie son vol de parade depuis une pierre ou depuis le sol, aussi depuis un petit arbuste, pour revenir se poser au même endroit s'il n'est pas dérangé. Son vol est ondulant.

Alimentation mode et régime

Le pipit rousseline se nourrit d'insectes divers, petites araignées, de vers, de petites graines et de sauterelles.

Reproduction nidification

Le pipit rousseline niche à même le sol, profitant d'une dépression du terrain, et presque toujours à l'abri d'une plante, d'un buisson ou d'un arbuste. La femelle construit un nid très sommaire avec des herbes sèches, mais bien rond, garni de brins d'herbe et de poils. Elle y dépose 4 à 5 oeufs de couleur blanc jaunâtre ou grisâtre, très marqués de tons colorés. L'incubation dure environ 13/14 jours. A la naissance, les poussins sont couverts d'un long duvet épais beige clair. Ils sortent souvent du nid avant deux semaines, mais ils continuent d'être nourris pendant plus d'une semaine encore, jusqu'à leur envol.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'espèce est menacée par suite à la disparition et à la modification des habitats, dues notamment aux reboisements, à l'agriculture intensive et à l'abandon des terres. Dans quelques zones, les causes ne sont pas claires, on signale l'usage des insecticides, le changement climatique, etc.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 07/11/2002 par Didier Collin © 1996-2017 Oiseaux.net