Pomatorhin à bec corail

Pomatorhinus ferruginosus - Coral-billed Scimitar Babbler

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Timaliidés

  • Genre
    :

    Pomatorhinus

  • Espèce
    :

    ferruginosus

Descripteur

Blyth, 1845

Biométrie
  • Taille
    : 24 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 30 à 48 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les pomatorhins sont des passereaux assez grands dont la taille varie entre celle d'un bulbul et celle d'un mainate. Les individus de la race nominale ont un dos et une queue brun-olive qui constrastent avec les sommets de la tête qui est noire. Les marques faciales sont assez remarquables : on peut apercevoir un net sourcil blanc et une large bande noire qui va des lores jusqu'aux couvertures auriculaires. Le menton et la rayure qui traversent les joues sont blancs. La gorge et la poitrine affichent une couleur ferrugineuse, le reste des parties inférieures est brun-olive.
Le pomatorhin à bec corail est parfois confondu avec le pomatorhin à bec rouge (Pomatorhinus ochraceiceps) mais ce dernier possède un bec orange plus fin et plus courbé ainsi que des parties inférieures chamoisées.
La sous-espèce formosus présente un capuchon plus clair qui ne contraste pas avec la couleur du dos. La poitrine est plus pâle et affiche une teinte ocrée et non pas ferrugineuse. La race phayrei est plus proche de la race formosus que de la race nominale. Elle a cependant un capuchon brun-olive et un dessous aux teintes plus riches.

Indications subspécifiques 6 Sous-espèces

  • Pomatorhinus ferruginosus ferruginosus (e Himalayas)
  • Pomatorhinus ferruginosus phayrei (s Assam and Manipur. ne India. and sw Myanmar)
  • Pomatorhinus ferruginosus stanfordi (e Arunachal Pradesh. ne India. , n Myanmar and s China (w Yunnan))
  • Pomatorhinus ferruginosus albogularis (s and se Myanmar to nw Thailand and nw Laos)
  • Pomatorhinus ferruginosus orientalis (s China. s Yunnan. and n Indochina)
  • Pomatorhinus ferruginosus dickinsoni (s Laos and c Vietnam)

Noms étrangers

  • Coral-billed Scimitar Babbler,
  • Cimitarra coralina,
  • Korallenschnabelsäbler,
  • Degensnavelkruipkijster,
  • Garrulo scimitarra beccocorallo,
  • Korallnäbbad sabeltimalia,
  • Korallnebbsigdtimal,
  • šabľozob škraboškový,
  • křivozobka korálovozobá,
  • Koralnæbbet Segltimalie,
  • korallinokkatimali,
  • simitarra bec de corall,
  • łączniak maskowy,
  • sarkanknābja zobentarkšķis,
  • Коралловоносая кривоклювая тимелия,
  • カオグロマルハシ,
  • 红嘴钩嘴鹛,
  • นกระวังไพรปากแดงสั้น,
  • 紅嘴鉤嘴鶥,

Voix chant et cris

Les pomatorhins à bec corail ont une communication qui est assez semblable à celle du pomatorhin de Horsfield. On peut entendre un grand nombre de cris musicaux et flûtés "oo-pû -pû" ou "oo-pû-pû-pû". Le cri d'alarme est un "churr" bas et grinçant. Comme la plupart des autres membres de la famille, les pomatorhins à bec corail sollicitent leurs congénères par des appels constants jusqu'à ce qu'ils soient présents à très faible distance.
Puis ils se dérobent calmement et vont continuer leurs cris quelques quinze mètres plus loin (Ali et Ripley).

Habitat

Les pomatorhins à bec corail sont des oiseaux forestiers qui ont un habitat sensiblement différent selon les sous-espèces. Les populations de la race nominale fréquentent les zones denses de broussailles et les jungles de bambous. Celles de la race formosus apprécient les forêts épaisses avec des sous-bois fournis. Elles préfèrent nettement les habitats qui sont proches des cours d'eau ou qui sont adjacents des massifs de bambous. Les oiseaux de la race phayrei sont tolérants des zones secondaires parvenues à un bon stade de maturation.
Les altitudes sont également assez différentes. Les membres de la race nominale séjournent de 1 200 à 3 800 mètres, les plus hautes altitudes étant même conservées en hiver. Les oiseaux de la race formosus vivent de 900 à 1 500 mètres et exceptionnellement jusqu'à 2 400 m dans les Naga Hills. Ceux de la race phayrei fréquentent des hauteurs assez similaires à la race précédente.

Comportement traits de caractère

Les pomatorhins à bec corail sont très discrets et ils passent souvent inaperçus. On les trouve en couples ou en petites bandes, fouillant le sol au milieu des feuilles tombées. Ils s'activent furtivement à la manière des rats et ils se déplacent d'endroits protégés en endroits protégés par longs bonds. Ils ne prennent leur envol que s'ils en sont forcés.
Les pomatorhins à bec corail volent avec la même technique que les garrulaxes, alternant les vols planés et les battement d'ailes. Ces oiseaux sont très curieux et ils peuvent être attirés par n'importe quel évènement ou bruit nouveau. Ils sont sédentaires sur une grande majorité de leur territoire.

Alimentation mode et régime

Les pomatorhins à bec corail ont un régime mixte. Ils consomment principalement des fruits et des insectes. Ali et Ripley ne fournissent pas le détail du menu.

Reproduction nidification

La saison de nidification s'étend de la fin avril au mois de juillet. Le nid a une forme plus ou moins ovale. Il est placé sur le côté et le trou d'entrée est situé sur l'extrémité la plus fine. Il mesure environ 20 centimètres sur 15 et il est construit avec des feuilles de bambou entremêlées, des fibres végétales, des frondes de fougère, le tout étant relié avec des vrilles de plantes grimpantes et des nervures de feuille.
L'intérieur est garni avec des bandes végétales , des radicelles et des fines herbes. L'édifice est placé à terre ou à faible distance au-dessus du sol, dans un buisson épais, des herbes enchevêtrées ou des massifs de bambou. Parfois, il est installé à 2 mètres de hauteur, dans un buisson ou un petit arbuste.
La ponte comprend 3, 4 ou 5 œufs de couleur blanche. Ces derniers mesurent en moyenne 27 millimètres sur 19. On ne possède pas de renseignements supplémentaires.

Distribution

Les pomatorhins à bec corail sont originaires du sud-est du continent asiatique, du centre de l'Himalaya jusqu'au Viet-Nam en passant par les états du nord-est de l'Inde, le Myanmar, le Laos et la Thaïlande. 7 sous-espèces sont officiellement reconnues : P. f. ferruginosus (est du Népal au nord-est de l'Inde et au sud de la Chine (sud-est du Xizang) - P. f. standfordi (est de l'Arunachal Pradesh, nord du Myanmar, sud de la Chine (Yunnan) - P. f. formosus (nord-est de l'Inde, Meghalaya, Nagaland et Manipur) - P. f. phayrei (Mizoram et sud-ouest du Myanmar) - P. f. allbogularis (sud et sud-est du Myanmar, nord et nord-ouest de la Thaïlande, nord-ouest du Laos) - P. f. orientalis (Chine Méridionale, (Sud-Est-Yunnan), Nord-Est-Laos, Nord-Viet-Nam - P. f. dickinsoni (sud du Laos et Viet-Nam).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'espèce n'est pas globalement menacée. La race nominale est plutôt rare dans la partie occidentale de son aire. Elle est commune dans la partie est. La race formosus est localement commune. Du fait de son extrême discrétion, les effectifs sont peut-être sous-estimés.
D'après Birdlife, la superficie est de 642 000 kilomètres carrés, la population est en léger déclin mais elle reste classée comme de préoccupation mineure (LC -Least concern).

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 16/09/2012 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net