Ptilope orange

Ptilinopus victor - Orange Fruit Dove

Systématique
  • Ordre
    :

    Columbiformes

  • Famille
    :

    Columbidés

  • Genre
    :

    Ptilinopus

  • Espèce
    :

    victor

Descripteur

Gould, 1872

Biométrie
  • Taille
    : 20 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Ce petit columbidé dodu et à la queue brève est assurément l'un des plus remarquables et des plus magnifiques de tous les pigeons. Le mâle et la femelle sont très nettement dichromatiques. Le mâle a une tête olive jaunâtre qui contraste avec les plumes orange brillant du reste du corps. Celles-ci sont très allongées et ont l'aspect de longs cheveux qui recouvrent partiellement la queue et les couvertures alaires lorsque l'oiseau est au repos. Les rémiges sont jaune-olive, la queue a une base sombre et une bande terminale orange.
La femelle présente généralement un plumage à dominante olive foncé. La tête est relativement plus pâle. Les rémiges et la queue sont noirâtres. Chez cette dernière, la bande terminale est absente. Les plumes du ventre ont des bordures chamois terne, le dessous de la queue est jaune orangé sans éclat. Les couvertures sous-alaires sont jaunes.
Chez les adultes, les iris sont chamois ou jaune chamoisé. Le bec est vert-gazon avec une pointe plus jaune chez la femelle. Les pieds affichent une couleur verte pour les 2 sexes.
Les subadultes ressemblent considérablement à la femelle. Les juvéniles ont des liserés jaunes sur une grande majorité des plumes.
Dans des mauvaises conditions de visibilité, les ptilopes orange sont parfois confondus avec les ptilopes de La Pérouse. Toutefois, ceux-ci sont moins grassouillets, ont un queue plus longue et un capuchon cramoisi qui permet de les distinguer assez facilement.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Ptilinopus victor victor (Vanua Levu, Rabi, Kioa, Taveuni. n Fiji.)
  • Ptilinopus victor aureus (Qamea and Laucala. ne Fiji.)

Noms étrangers

  • Orange Fruit Dove,
  • Tilopo Naranja,
  • Pombo-fruta-laranja  ,
  • Orangetaube,
  • narancsszínű gyümölcsgalamb,
  • Oranje Jufferduif,
  • Tortora arancione,
  • Gulröd fruktduva,
  • Appelsindue,
  • pestroš pomarančový,
  • holub oranžový,
  • Orangefrugtdue,
  • fidzinhedelmäkyyhky,
  • tilinop carbassa,
  • owocożer ognisty,
  • Оранжевый пёстрый голубь,
  • オレンジバト,
  • 橙色果鸠,
  • 橙色果鳩,

Voix chant et cris

Les ptilopes orange, tout comme les autres pigeons des Fidji, se distinguent par l'étrangeté de leurs cris encore plus que par l'originalité de leur plumage. Le cri d'avertissement, délivré à partir d'un perchoir élevé, est produit uniquement par le mâle. C'est un "tock" perçant bien que peu puissant. Il est repété à plusieurs reprises tel un métronome et il est différent de toutes les autres vocalisations. Le chant ressemble à un claquement de doigts qui serait réalisé par un pouce contre un index. Ce claquement sec est également effectué par les mâles quand ils se restaurent. Les couples émettent un faible "weeer" qui est mi-grognant, mi-plaintif et qui est très éloigné en qualité des cris habituel des pigeons.

Habitat

Le ptilope orange est un oiseau forestier qui a les mêmes exigences en matière d'habitat que les autres membres du sous-genre Chrysoenea (c'est à dire le ptilope jaune et le ptilope de Layard). Il prefère toutefois les forêts plus ouvertes, les parcelles en cours de régénération et les forêts-galeries. On peut également l'observer dans les forêts primaires qui ont une canopée plus continue. Le ptilope orange semble appécier plus particulièrement les boisements situés au pied des montagnes, entre 420 et 980 mètres d'altitude, mais cette préférence pour les sites élevés est sans doute motivée par l'absence d'habitats appropriés le long du littoral suite à une déforestation assez intensive.

Comportement traits de caractère

Les ptilopes orange ne sont pas particulièrement grégaires. Ils vivent habituellement en solitaire ou en couples, mais parfois ils forment des petites bandes ou une association de 2 femelles. Des groupes contenant jusqu'à 7 individus ont été occasionnellement observés dans les arbres. Quand ils recherchent leur nourriture dans les arbres fruitiers où la nourriture est abondante, ces pigeons ne sont pas plus sociaux. Les ptilopes orange ont un vol rapide et direct produisant un vrombissement bruyant quand ils battent des ailes.

Alimentation mode et régime

Les ptilopes orange prospectent à l'étage supérieur des arbres, non loin de la cime. Ils font preuve d'une grande activité quand ils cueillent des petites baies et des fruits qui mesurent entre 4 et 7 millimètres de diamètre. Les femelles glanent aussi des petits invertébrés, y compris des chenilles, qu'elles trouvent sur les feuilles.

Reproduction nidification

D'après Layard, la saison de reproduction se déroule en novembre et en décembre. Cependant, à une periode récente, des nids ont également été découverts en juin et en septembre, on peut en conclure que la nidification est assez étendue. Le nid est une stucture plutôt fragile construite avec des brindilles entremêlées. Il est placé à une hauteur assez modeste, aux alentours de deux mètres 50 au dessus du sol, sur une fourche horizontale bien pourvue en feuilles. La ponte comprend un seul œuf blanc dont la durée d'incubation est inconnue. La femelle couve seule et ne reçoit aucune assistance de la part du mâle pour élever le pigeoneau.

Distribution

Le ptilope orange est endémique de l'archipel des Fidji. Il est présent sur les îles Vanua Levu, Taveuni, Kioa, Rabi, Laucala et Qamea. L'espèce est divisée en deux races : P. v. victor, vit sur l'ensemble de l'aire de distribution hormis Qaméa. P. v. aureus, caractérisé par une taille un peu plus grande que la race nominale, est restreinte à Qaméa.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Le ptilope orange est considéré comme un oiseau commun. D'après Birdlife, son aire de distribution ne dépasse pas les 6 000 kilomètres carrés, ce qui est extrêmement restreint. Néanmoins, l'espèce est classée comme de préoccupation mineure.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Ptilope orangeFiche créée le 20/04/2012 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net