Ptilope orné

Ptilinopus ornatus - Ornate Fruit Dove

Systématique
  • Ordre
    :

    Columbiformes

  • Famille
    :

    Columbidés

  • Genre
    :

    Ptilinopus

  • Espèce
    :

    ornatus

Descripteur

Schlegel, 1871

Biométrie
  • Taille
    : 25 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 163 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez les adultes, le front, les lores, le capuchon et les couvertures auriculaires sont jaune orangé avec une légère nuance olive. Le cou possède une étroite bande bleu-gris bordée au-dessus et en dessous par de l'ocre foncé qui se fond dans le brun-violet du haut et dans l'olive brillant du bas du manteau. Les scapulaires sont verts avec des liserés jaune verdâtre. Ceux qui sont situés dans la partie supérieure ont des taches gris cendré, ce qui procure à cette région un aspect écailleux. Les petites couvertures ont une couleur prune, souvent avec une terminaison verdâtre sur le bout de l'aile. Les couvertures moyennes sont vertes avec des taches grises qui créent des motifs assez semblables à ceux des scapulaires. Les grandes couvertures sont vertes avec des bordures jaunes sur les vexilles externes. Les primaires sont noirâtres avec des liserés et des pointes bleu-vert. Le dos, le croupion et les sus-caudales sont comme le manteau. La queue a une base vert foncé et une bande terminale jaune.
Le menton, la gorge et les côtés du cou sont gris cendré et contigus avec la bande bleu-gris de l'arrière du cou. L'avant du cou est orange éclatant, se fondant dans le brun orangé sombre de la poitrine. Le ventre est vert, devenant plus pâle et plus terne sur les côtés. Les cuisses et les tarses sont gris-vert. La zone anale et les sous-caudales sont jaune-citron. Le dessous de la queue est gris avec une moitié terminale jaune grisâtre. Le dessous des ailes est gris avec des couvertures vert terne.
Les iris sont orange ou rouge-orange avec un anneau orbital jaune. Le bec est jaune verdâtre. Les pattes sont rouge violacé.
Les juvéniles ne sont pas décrits.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Ptilinopus ornatus ornatus (nw New Guinea)
  • Ptilinopus ornatus gestroi (c and e New Guinea)

Noms étrangers

  • Ornate Fruit Dove,
  • Tilopo Adornado,
  • Pomba-fruta-ornada  ,
  • Schmuckfruchttaube,
  • ékszer gyümölcsgalamb,
  • Schlegels Jufferduif,
  • Tortora beccafrutta ornata,
  • Praktfruktduva,
  • Epålettfruktdue,
  • pestroš ozdobný,
  • holub ozdobný,
  • Epauletfrugtdue,
  • koruhedelmäkyyhky,
  • tilinop encaputxat occidental,
  • owocożer ozdobny,
  • Украшенный пёстрый голубь,
  • Walik buma,
  • ゴシキヒメアオバト,
  • 丽色果鸠,
  • 麗色果鳩,

Voix chant et cris

Les 2 principaux cris sont à la fois plus bas et plus doux que ceux des autres ptilopes de Nouvelle-Guinée. Le premier, assez semblable à celui du ptilope perlé est un "whooo-whoou-whooo-whoou" qui est toutefois moins aigu et qui ne contient qu'une dizaine de notes. Le deuxième est une sorte de roucoulement qui comprend 7 à 12 notes, montant au début, descendant à la fin et accélérant parfois légèrement.

Habitat

Cet oiseau fréquente principalement les forêts de colline de 200 jusqu'à 1 350 mètres d'altitude. Cependant, pendant ses mouvements saisonniers, il opère des incursions dans les plaines proches du niveau de la mer et il peut grimper à des altitudes aussi conséquentes que 2 500 mètres. Le ptilope orné préfère généralement les forêts pluviales primaires mais on le trouve également dans les zones adjacentes qui ont été légèrement éclaircies ainsi que dans les parcelles secondaires en cours de régénération. Dans la partie la plus élevée de son aire, il fréquente les forêts tropicales humides qui sont caractérisées par une abondance d'épiphytes, de mousses et de fougères.

Comportement traits de caractère

Les ptiliopes ornés sont des oiseaux très grégaires, on peut souvent les observer en grandes bandes de 50 individus ou plus. Ils vivent moins souvent en solitaire ou en couples. Les bandes sont nomadiques et se déplacent constamment pour trouver de nouvelles ressources dans les arbres fruitiers, si bien que les affluences locales sont très variables. Les ptilopes ornés prospectent surtout dans la canopée, prélevant les fruits directement sur les branches, souvent en compagnie d'autres pigeons frugivores comme leur proche cousin le ptilope perlé (Ptilinopus perlatus).
Lorsqu'elles sont chassées d'un arbre par un danger imminent, les bandes adoptent une attitude très cohésive et s'éloignent d'un vol direct et très rapide.

Alimentation mode et régime

Plus que les autres espèces du genre Ptilinopus, ces pigeons sont dépendants des figues. Dans une étude réalisée près de Port-Moresby, ils ne consomment que cette variété de fruits. Ils ont tendance à consommer des fruits de plus petite taille que les ptilopes perlés. Ceux-ci ont un diamètre qui varie de 7 à 20 millimètres.

Reproduction nidification

Cette espèce niche en couple isolé dans les forêts de mousse aux plus hautes élévations. On connaît vraiment peu de choses sur les mœurs reproductive de cet oiseau. Cependant les activités liées à la construction du nid ont pu être observées en octobre. Un nid a également été découvert. Ce dernier était installé dans un enchevêtrement de plantes grimpantes, dans le sous-bois d'un arbre, à quelques 3 mètres au-dessus du sol. C'était une construction-type de pigeon bâtie avec quelques brindilles. Malheureusement aucun œuf n'était visible. On suppose que, comme chez la plupart des pigeons du genre Ptlinopus, la ponte ne contient qu'un seul œuf blanc dont la durée d'incubation est indéterminée.

Distribution

Les ptilopes ornés sont endémiques de la Nouvelle-Guinée. On peut les observer principalement dans les zones de collines à des altitudes moyennes. Ils sont en principe absents des plaines littorales et de la chaîne centrale montagneuse qui culmine à des hauteurs qui ne leur conviennent pas. 2 sous-espèces sont officiellement reconnues : P. o. gestroi (Nouvelle-Guinée, excepté la péninsule du Vogelkop) - P. o. ornatus (péninsule du Vogelkop, excepté la péninsule d'Onin et les monts Fakfak où l'on trouve la race gestroi).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les ptilopes ornés sont plutôt communs, voire localement abondants mais leur leur répartition est très irrégulière selon les régions. D'après le Handbook, l'espèce n'est pas globalement menacée. D'après Birdlife, la superficie du territoire mesure 415 000 kilomètres carrés et la population est stable en l'absence de véritable menace.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Ptilope ornéFiche créée le 15/08/2012 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net