Ptilorrhoa à dos roux

Ptilorrhoa castanonota - Chestnut-backed Jewel-babbler

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Psophodidés

  • Genre
    :

    Ptilorrhoa

  • Espèce
    :

    castanonota

Descripteur

Salvadori, 1876

Biométrie
  • Taille
    : 24 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : à 74 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez la race nominale, le mâle présente un épais sourcil bleu qui part du front et se poursuit jusqu'en arrière des couvertures auriculaires et aux côtés du cou. Une ligne noire démarre au niveau des lores, contourne les oreillons et aboutit en-dessous de la gorge blanche. Le front bleu contraste avec le brun rougeâtre du capuchon. Le manteau et le haut du dos ont une belle couleur châtain, ce qui représente un caractère discriminant essentiel. Le reste des parties supérieures est bleu avec des rémiges gris-noir foncé. Les vexilles externes des primaires et des secondaires sont entièrement bleus. La queue est bleue, de même que les parties inférieures. Les sous-caudales ont des extrémités noires. Les iris sont brun foncé, le bec noir. Les pattes sont brun sombre avec une nette nuance grise.
Le mâle et la femelle sont semblables, mais cette dernière a du châtain qui se développe jusqu'à la queue. Son sourcil bleu est plus étroit. Les sous-espèces ne sont pas très différents de la nominale. La plus originale est gilliardi, sa femelle présentant une calotte plus sombre, un dos plus nuancé d'olive, un dessous plus terne et des plumes des parties inférieures dont les pointes sont blanches. Pulchra est la plus grande, sa calotte est la plus pâle.

Indications subspécifiques 7 sous-espèces

  • Ptilorrhoa castanonota castanonota (Vogelkop. nw New Guinea.)
  • Ptilorrhoa castanonota gilliardi (Batanta I.. w Papuan island.)
  • Ptilorrhoa castanonota saturata (Nassau Mts.. sw New Guinea.)
  • Ptilorrhoa castanonota uropygialis (Snow Mts.. wc New Guinea.)
  • Ptilorrhoa castanonota buergersi (c New Guinea)
  • Ptilorrhoa castanonota par (Huon Pen.. ne New Guinea.)
  • Ptilorrhoa castanonota pulchra (se New Guinea)

Noms étrangers

  • Chestnut-backed Jewel-babbler,
  • Zordala dorsicastaña,
  • Buntflöter,
  • vöröshátú ékszertimália,
  • Bonte Raltimalia,
  • Garrulo splendido dorsocastano,
  • Brunryggad juveltimalia,
  • Brunryggvakteltrost,
  • šperkár hôrny,
  • kosovec pestrý,
  • Brunrygget Juveltimalie,
  • ruskoloistotimali,
  • gemma de dors bru,
  • ściółkarz strojny,
  • Красно-синий цветной флейтист,
  • Tepus-permata belang,
  • ヤマパプアチメドリ,
  • 栗背丽鸫,
  • 栗背麗鶇,

Voix chant et cris

Le chant commence par 4 sifflements ténus et brefs, il se poursuit par des sifflements rapides, inarticulés et de plus en plus forts, il se termine parfois par des "chuchuchuchuchughu" qui portent à longue distance. On peut également entendre un mélange de sifflements montants et de courtes notes bourdonnantes. Le cri d'alarme est une suite de notes puissantes qui fonctionnent souvent par paires "chiouchiou, chiouchiou". Pas de renseignements supplémentaires.

Habitat

Le ptilorrhoa à dos roux fréquente les paysages de collines et les forêts des zones de basse ou de moyenne montagne. On le trouve à des altitudes qui varient de 350 à 1 450 mètres, le point culminant de son aire de distribution se situant à 1 580 m, non loin de l'aéroport de Telefomin, dans le centre de l'île. Son habitat requiert une quantité plus ou moins importante d'arbres pour qu'il puisse s'alimenter et se reproduire de façon satisfaisante.

Comportement traits de caractère

Cet oiseau est plutôt timide, si bien qu'il est plus souvent entendu qu'aperçu. Aucun déplacement de grande ampleur n'a été signalé. Les ptilorrhoas sont donc probablement sédentaires.

Alimentationmode et régime

Les ptilorrhoa à dos roux se nourrissent presque uniquement d'insectes. Ils consomment aussi des petits amphibiens. Ils prospectent surtout à terre, se servant de leur bec pour retourner la litière des feuilles.

Reproduction nidification

Les femelles sont en condition pour se reproduire à la fin du mois de juillet et au mois d'août. Les pontes sont visibles à la mi-juin et les immatures en mai, ce qui indique que la reproduction se déroule probablement pendant la saison sèche, probablement aussi aux prémices de la saison humide et peut-être un peu après.
Le nid est une coupe peu profonde, il est conçu avec de vieilles feuilles dont ces oiseaux utilisent principalement les nervures. L'intérieur est garni avec des petites vrilles de radicelles ou de plantes grimpantes. La ponte comprend 1 ou 2 œufs, de couleur chamois-rose ou jaune clair avec des petits points roussâtres ou gris et des taches brun-jaune qui sont barbouillées de sombre. Ces ornements sont répartis sur toute la surface de la coquille. Les œufs mesurent environ 29 mm sur 23. Pas de renseignements en ce qui concerne la durée d'incubation et la longueur du séjour des jeunes.

Distribution

Les ptilorrhoas à dos roux sont endémiques de Papouasie-Nouvelle-Guinée. Leur aire de répartition couvre la quasi totalité de l'île plus quelques petites îles environnantes. Ils ne sont vraiment absents que des plaines alluviales du nord et du sud (Sepik, Fly). Cette espèce est officiellement divisée en 7 races dont voici la liste :
P. c. gilliardi - Batanta Island, Papouasie Occidentale.
P. c. castanonota - presqu'île du Vogelkop (Mts Tamrau, Mts Arfak).
P. c. saturata - Mts Nassau, dans le sud-centre.
P. c. uropygialis - versants nord des Mts Oranje et Mts Torricelli, le long de la côte nord.
P. c. buergersi - nord-est de l'île, (Mts Sepik, Mts Adelbert, probablement aussi les Mts Finisterre).
P. c. par - Mts Saruwaged, dans la péninsule de Huon.
P. c. pulchra - montagnes du sud-est de la Nouvelle-Guinée (des Mts Herzog et du Mt Karimui jusqu'à la chaîne Owen Stanley).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Cette espèce n'est pas globalement menacée. Sa répartition est assez irrégulière mais elle est tout de même considérée comme commune à assez commune. L'endroit où on a le plus de chances de l'apercevoir est le Varirata National Park.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Ptilorrhoa à dos rouxFiche créée le 25/01/2016 par
publiée le - modifiée le 2016-01-26 12:15:00 © 1996-2019 Oiseaux.net