Queue-de-gaze du Sud

Stipiturus malachurus - Southern Emu-wren

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Maluridés

  • Genre
    :

    Stipiturus

  • Espèce
    :

    malachurus

Descripteur

Shaw, 1798

Biométrie
  • Taille
    : 19 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Queue-de-gaze du Sud
♂ adulte

Les Queues-de-gaze du Sud sont de très petits oiseaux avec de longues queues filamenteuses composées de 6 rectrices aux barbes très serrées. Quand ils sont perchés, ce très long appendice de 10 cm est maintenu dressé en l'air, ce qui lui procure un allure très caractéristique. Les rectrices ont une texture très particulière, assez semblables à celles des plumes des émeus, ce qui induit leur nom anglais (Emu-wren)
Les mâles ont des parties supérieures gris-brun avec des stries noires. Le devant du front est plus roux et moins strié. Les motifs faciaux sont assez complexes : court sourcil bleu-azur, oreillons brun clair éventuellement strié de blanc. Les couvertures alaires gris-brun sont bordées de roux. La gorge et la poitrine bleu-ciel contrastent avec le reste du dessous qui varie du brun-fauve au roux. Le bas du ventre est plus blanchâtre.
Les iris et les pattes sont bruns, le bec noir.
Les femelles sont comme les mâles, néanmoins le dessus est plus strié et il n'y a pas de roux sur le front. Le bleu du dessus de l'oeil est absent. Les parties inférieures sont entièrement brun-roux. Le bec brun est taché de gris clair sur la mandibule inférieure.
Les immatures ressemblent aux femelles, mais ils ont une livrée plus terne et des stries moins proéminentes.
Les différentes sous-espèces se distinguent par leur plus ou moins grande taille et la couleur plus ou moins sombre de leur livrée.

Indications subspécifiques 8 Sous-espèces

  • Stipiturus malachurus malachurus (e and se Australia)
  • Stipiturus malachurus littleri (Tasmania)
  • Stipiturus malachurus polionotum (sc and se Australia)
  • Stipiturus malachurus intermedius (Mt. Lofty Ranges. se South Australia.)
  • Stipiturus malachurus halmaturinus (Kangaroo I.. off s Australia.)
  • Stipiturus malachurus parimeda (s Eyre Pen.. s Australia.)
  • Stipiturus malachurus westernensis (sw Australia)
  • Stipiturus malachurus hartogi (Dirk Hartog I.. off w Australia.)

Noms étrangers

  • Southern Emu-wren,
  • Maluro meridional,
  • Rotstirn-Borstenschwanz,
  • délvidéki sertefarkú,
  • Roodooremoesluiper,
  • Scricciolo emù meridionale,
  • Sydlig trådstjärt,
  • Krattemusmett,
  • brvochvost hnedý,
  • pokřováček vláknoocasý,
  • Sydlig Emusmutte,
  • isoemumaluri,
  • malur cua-de-palla meridional,
  • szczeciogonek smugowany,
  • Краснолобый мягкохвостый малюр,
  • エミュームシクイ,
  • 帚尾鹩莺,
  • 南方鶓鷯鶯,

Voix chant et cris

Le chant est un trille descendant précédé de quelques courtes notes introductives. Il est typique d'un chant de maluridé, mais il est plus faible. Le cri de contact est un "pree pree" aigu et doux qui est délivré continuellement pendant qu'il recherche sa nourriture. En cas d'alarme, cet oiseau pousse un hurlement strident "steet steet".

Habitat

Les Queues-de-gaze du Sud vivent dans les landes côtières, les marécages, les fourrés qui recouvrent les dunes, dans les étendues de Gahnias qui sont des plantes vivaces dont les longues feuilles coupantes émergent en grosses touffes.
En Tasmanie, ces oiseaux marquent une certaine préférence pour les prairies de laîches (Gymnoschoenus), plus connues sous l'appellation locale de "buttongrass".
Les 2 derniers types d'habitats sont assez essentiels car ils fournissent de multiples endroits propices à la nidification.

Comportement traits de caractère

Les Queues-de-gaze du Sud restent cachés dans la végétation et le feuillage, surtout lorsque le temps est venteux. Ils se déplacent et ils évoluent sous le couvert en pratiquant des petits bonds successifs. En dehors de la saison de reproduction, on les trouve en petits rassemblements, sans doute des groupes familiaux.
Ces minuscules passereaux sont sédentaires. En Automne ou en hiver, les groupes familiaux ont une plus grande mobilité, mais grâce au baguage, on sait que leurs déplacements n'excèdent jamais plus d'un kilomètre pendant cette période de l'année.
Les Queues-de-gaze du Sud sont des oiseaux très timides, ils volent peu et préfèrent se déplacer à terre en courant comme des petites souris, avec la queue maintenue vers le bas.

Alimentation mode et régime

Les Queues-de-gaze du Sud ont un régime insectivore. Ils recherchent leur nourriture en sautillant sur le sol, avec la queue franchement dressée. Ils inspectent les feuillages et ils en arrachent les divers arthropodes qui s'y reposent. Ils frappent violemment les papillons de nuit (lépidoptères) pour leur ôter les ailes. Ils ouvrent les tiges des joncs pour en extraire les larves qui s'y dissimulent. Ils consomment très rarement des mouches.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule d'août à janvier. Il peut y avoir une seconde nichée 8 semaines après l'envol de la première. Les Queues-de-gaze du Sud nichent en couples isolés et territoriaux. Dans près de 10% des cas, les parents reçoivent l'aide d'assistants qui apportent leur coopération dans toutes les tâches les plus courantes et notamment dans l'alimentation des jeunes.
La femelle se charge de la construction du nid, pendant tout le temps que durent les travaux, elle est ravitaillée en nourriture par son partenaire.
Le nid est une construction particulière, il est plus sphérique que la plupart des autres nids de maluridés. Il est recouvert d'un dôme et il a une ouverture qui fournit un accès latéral. C'est une structure assez lâche bâtie avec des herbes et de la mousse entremêlées et dont la coupe intérieure est garnie avec des fines herbes, du duvet végétal ainsi que des plumes ou de la fourrure. Il est installé dans des broussailles denses ou dans des grosses touffes d'herbes, à faible hauteur au-dessus du sol.
La nichée comprend 2 à 4 œufs qui sont couvés par la femelle pendant 13 à 14 jours. Les oisillons sont nourris par les 2 parents et par les assistants, ils quittent le nid au bout de 11 à 16 jours. Après leur envol, les petits restent dissimulés pendant une bonne semaine et ils ne deviennent vraiment indépendants qu'à l'âge de 2 mois. Ils restent en compagnie de adultes au moins jusqu'à l'hiver.
Les nids des Queues-de-gaze du Sud sont parasités par les Coucous de Horsfield (Chrysococcyx basalis), les Coucous éclatants (Chrysococcyx lucidus), les Coucous à la queue en éventail (Cacomantis flabelliformis), les Coucous pâles (Cuculus pallidus), et les Coucous des buissons (Cacomantis variolosus).

Distribution

Les Queues-de-gaze du Sud sont endémiques du littoral méridional de l'Australie. Leur aire de distribution couvre toutes les côtes à partir de Denham (Australie Occidentale) jusqu'aux environs de Brisbane, excepté la Grande Baie Australienne. On le trouve également en Tasmanie. 8 sous-espèces sont officiellement répertoriées :

S. m. hartogi - Dirk Hartog Island, au large de l'Australie Occidentale.
S. m. westernensis - sud-ouest de l'Australie Occidentale.
S. m. parimeda - sud de la péninsule d'Eyre, Australie Méridionale.
S. m. halmaturinus - Kangaroo Island, au large de l'Australie Méridionale.
S. m. intermedius - monts Lofty, dans le sud-est de l'Australie Méridionale.
S. m. malachurus - côtes sud-est du Queensland, sud, est de la cordillère australienne, jusqu'au sud-est de Victoria (monts Otway).
S. m. polionotum - sud-est de l'Australie Méridionale et sud-ouest de Victoria.
S. m. littleri - Tasmanie.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les Queues-de-gaze du Sud ne sont pas globalement menacés. Dans les formes d'habitats qui leur conviennent, ils sont même localement communs. Cependant, ils ont une répartition très irrégulière et, dans certaines régions de leur aire, ils sont plutôt rares. Certaines sous-espèces vivant dans les landes côtières, les marécages et les dunes sont en déclin, car ce type d'habitat est particulièrement sensible au développement des zones urbaines et de ce fait il subit une détérioration plus ou moins importante.
La race intermédius est en danger critique alors que les races parimeda et hertogi sont classées comme "vulnérables". Voilà pourquoi la préservation des habitats rares est également nécessaire pour cette espèce.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Queue-de-gaze du SudFiche créée le 27/03/2016 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net