Rollier à longs brins

Coracias caudatus - Lilac-breasted Roller

Systématique
  • Ordre
    :

    Coraciiformes

  • Famille
    :

    Coraciidés

  • Genre
    :

    Coracias

  • Espèce
    :

    caudatus

Descripteur

Linnaeus, 1766

Biométrie
  • Taille
    : 30 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 104 à 135 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les sexes sont semblables.
Le rollier à longs brins adulte se reconnaît aux longs filets, formés par les rectrices externes, qui prolongent sa queue et lui ont valu son nom français. Son nom anglais, Lilac-breasted Roller, évoque lui la gorge et la poitrine qui sont couleur lilas.
Vu en vol, l'oiseau se présente comme un grand oiseau bleu. Ses ailes, comme celles de toutes les autres espèces de rolliers, sont en effet sur leurs deux faces tout en nuances de bleus, du cyan à l'indigo, en passant par le bleu-roi. De plus, tout l'arrière du corps (dos, ventre et queue) est bleu.
Au posé, l'oiseau est beaucoup moins voyant qu'en vol, l'essentiel des teintes vives étant masqué. De dos, le brun-fauve du manteau et des scapulaires, et de face, la poitrine violacée sont beaucoup plus discrets.
La tête est tricolore. La face et le menton sont blanchâtres, la calotte et la nuque bleu-vert clair et les joues châtain clair. Le bec est noir, fort et légèrement crochu. Les courtes pattes sont d'un jaune terne.
Les immatures ressemblent aux adultes, avec des couleurs moins vives, et ne possèdent pas de filets à la queue.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Coracias caudatus lorti (Eritrea to w Somalia and ne Kenya)
  • Coracias caudatus caudatus (Uganda and s and w Kenya to n Namibia and n South Africa)

Noms étrangers

  • Lilac-breasted Roller,
  • Carraca Lila,
  • Rolieiro-de-peito-lilás,
  • Gabelracke,
  • villásfarkú szalakóta,
  • Vorkstaartscharrelaar,
  • Ghiandaia marina pettolilla,
  • Lilabröstad blåkråka,
  • Savanneråke,
  • krakľa vidlochvostá,
  • mandelík fialovoprsý,
  • Lillabrystet Ellekrage,
  • savannisininärhi,
  • Gewone Troupant,
  • gaig blau de clatell verd,
  • kraska liliowopierśna,
  • Сиреневогрудая сизоворонка,
  • ライラックニシブッポウソウ,
  • 燕尼佛法僧,
  • 燕尾佛法僧,

Voix chant et cris

Rollier à longs brins
adulte

Comme pour tous les rolliers, les vocalisations de cette espèce, qui ne méritent pas le qualificatif de chant, sont désagréables à l'oreille humaine. Ses cris éraillés et discordants, ponctués de raclements secs répétés sont entendus notamment lors de la défense territoriale et de la parade nuptiale.

Habitat

Le rollier à longs brins fréquente la savane, quel que soit son degré d'ouverture, ainsi que les cultures.

Comportement traits de caractère

Le rollier à longs brins est territorial. Il vit seul ou en couple, mais est observé seul le plus souvent. Il manifeste bruyamment sa réprobation en cas d'intrusion, et n'hésite pas à chasser d'autres espèces de son territoire.
Il chasse à l'affût, se perchant pour cela en haut d'un arbre, d'un arbuste, d'un poteau ou de tout autre support élevé lui permettant de scruter les environs. Il lui arrive de se percher sur le dos d'un herbivore en l'absence de perchoir.
Il fond sur les insectes qu'il repère au sol, remontant ensuite souvent sur le même perchoir pour avaler sa proie.
Il est attiré par les feux, naturels ou provoqués, sur la bordure desquels fuient et meurent les animaux qu'il convoite.
Le rollier à long brins se déplace surtout au vol, même pour de courtes distances, ses courtes pattes ne lui permettant pas réellement de marcher, ce qu'il ne fait que maladroitement.
Les parades nuptiales comprennent de courts vols, les oiseaux quittant leur perchoir, y revenant rapidement pour en repartir aussitôt. Ils peuvent s'élever d'une dizaine de mètres face à face, se laissent tomber ensuite ailes fermées, effectuent une ressource avec des battements rapides pour remonter tout en tournant. Juste avant l'accouplement, au comble de l'excitation, les conjoints s'adonnent à un simulacre de bataille.
Le vol : Le rollier à longs brins a un vol rapide et efficace, particulièrement virevoltant lors des parades.

Alimentation mode et régime

Le rollier à longs brins consomme essentiellement de gros arthropodes, surtout des insectes comme les criquets, les coléoptères, les fourmilions, mais aussi de petits vertébrés comme les lézards, les petits amphibiens et accessoirement les petits passereaux.

Reproduction nidification

La femelle pond 2 à 4 œufs dans un nid placé à 4 ou 5 mètres de hauteur, dans une loge préexistante ou dans un creux naturel. Les œufs sont couvés par les deux parents et l'incubation est d'environ 20 jours (19 à 24, selon les sources).

Distribution

La zone de distribution du rollier à longs brins est très étendue. Elle couvre tout le sud et l'est de l'Afrique, sa limite nord passant par l'Angola, la RDC et l'Éthiopie.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

La distribution de l'espèce étant très étendue (presque 9 millions de km2 !) et les populations semblant stables, le rollier à longs brins n'est pas actuellement considéré menacé.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 15/11/2014 par Catherine et Bernard Lanneluc © 1996-2017 Oiseaux.net