Roselin de Burton

Callacanthis burtoni - Spectacled Finch

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Fringillidés

  • Genre
    :

    Callacanthis

  • Espèce
    :

    burtoni

Descripteur

Gould, 1838

Biométrie
  • Taille
    : 18 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Fringillidés (fringilles dans le langage courant) sont des passereaux de taille petite à moyenne (9 à 25 cm de longueur). Leur plumage est extrêmement variable et souvent haut en couleurs. Leur bec court et conique est adapté à un régime granivore, mais non exclusif. Ils occupent des mili... lire la suite

Description identification

Ce grand fringillidé au large bec conique a des traits faciaux très caractéristiques et une queue fourchue. Chez le mâle adulte, le front et les lores ainsi que la peau qui entoure l'œil ont une couleur écarlate, avec une partie légèrement plus rose en-dessous de l'iris.
Le dessus de la tête, les couvertures auriculaires, les joues et la moustache sont noirs. Le cou est généralement brun-fauve. Les plumes des parties inférieures sont gris-olive avec de larges liserés brun rougeâtre. Il y a du brun-cannelle sur le croupion et les sus-caudales. La queue noire a une terminaison blanche, l'apport de blanc étant plus important sur l'extérieur et créant une tache en forme de coin sur les rectrices externes.
Les couvertures supérieures sont noir de jais avec d'épaisses terminaisons rose clair sur les grandes couvertures. L'alula et les couvertures primaires sont tachés de blanc. Les rémiges sont noires d'encre avec une nette terminaison blanche. Les tertiaires ont des terminaisons rosâtres. Le menton est moucheté, la gorge est écarlate. La poitrine vire à la couleur cannelle, le ventre et le flanc au brun. Les sous-caudales sont chamois clair. Les iris sont brun foncé. Le bec est jaune avec une pointe noire et une base brun-orange à la mandibule inférieure. Les pattes sont roses ou couleur chair.
Chez les femelles, le capuchon, la face et les côtés du cou sont brun foncé ou noirs. Le pourtour de l'œil est orange ou jaunâtre. Les parties supérieures ont une teinte olive grisâtre. La queue est semblable à celle de son partenaire. Les diverses couvertures ont les mêmes ornements blancs. Le dessous est brun-gris clair avec des taches sombres sur le menton et sur la gorge et du jaune sur le haut de la poitrine.
Le bec est plus pâle que celui du mâle, les pattes sont brun jaunâtre. Les juvéniles sont semblables à la femelle mais en plus brun. Le bec est jaune-corne.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Spectacled Finch,
  • Pinzón de anteojos,
  • Pinzão-de-óculos,
  • Burtongimpel,
  • Burton-pinty,
  • Burtons Goudvink,
  • Fringuello dagli occhiali,
  • Rhododendronfink,
  • Sherpafink,
  • deodarka okuliarnatá,
  • hýl červenočelý,
  • Brillerosenfinke,
  • punanaamiopeippo,
  • pinsà d'ulleres,
  • krasnotek,
  • briļļu žubīte,
  • Очковый вьюрок,
  • アカマユマシコ,
  • 红眉金翅雀,
  • 紅眉金翅雀,

Voix chant et cris

Le chant est émis à partir d'un perchoir élevé, souvent une branche nue. C'est une série de 3 ou 4 sifflements descendants qui sont suivis par une simple syllabe montante "tee-uh-tee -e-uh-tee-ee-uh" ou qui se terminent par des "tee-yih" plus accentués et répétés à de multiples reprises. On peut également entendre un trille clair et puissant assez semblable à celui du Chardonneret élégant. Dans le répertoire des cris, il y a des "tiou-tiou" assez identiques à ceux des bouvreuils, mais plus forts et plus allongés.
Les roselins de Burton émettent aussi des "pewee" ou des "che-wee" qui sont suivis de notes melodieuses. Le cri de contact avec les autres membres de la famille est composé d'un groupe de "chip". Le cri d'angoisse ou d'anxiété est une double note "uh-eh".

Habitat

Les roselins de Burton nichent au pied des montagnes ou dans les forêts basses de conifères et de rhododendrons. Ils fréquentent également les parcelles de cèdres, de sapins, de bouleaux, de chênes et de ciguës qui sont situés de 2 270 à 3 350 mètres.
En dehors de la période de nidification, ces oiseaux peuvent être observés dans des zones plus ouvertes à la lisière des forêts, sur les versants herbeux à la limite des endroits où se mêlent les plaques de neige et les bords des routes.
A cette période de l'année, ils descendent jusqu'à 1 800 mètres et même exceptionnellement jusqu'à 800 mètres.

Comportement traits de caractère

Les roselins de Burton recherchent leur nourriture à terre dans les zones ouvertes, ils ne dédaignent pas les parcelles où les plantes sont mêlées à de la neige. Ils prospectent volontiers sous les buissons, dans la végétation haute, dans les rhododendrons et à l'étage inférieur des arbres. Ces oiseaux sont assez timides et discrets. Ils sautillent sur le plancher et volent sur de courtes distances. Quand ils sont perturbés, ils cherchent refuge dans la canopée.
Les roselins de Burton vivent en couple ou en petits groupes familiaux qui peuvent rassembler jusqu'à une quinzaine d'individus. En dehors de la période de reproduction, les groupes sont plus conséquents et peuvent contenir jusqu'à une quarantaine de membres.

Alimentationmode et régime

Les roselins de Burton se nourrissent principalement de graines qui proviennent des arbres. Ils consomment aussi des bourgeons et des racines en particulier celles qui sont extraites des conifères, des épicéas et des rhododendrons. Ils ingurgitent volontiers de l'écorce et des baies de Viburnum et de Berberis. Les feuilles succulentes constituent une partie non négligeable du menu. Ils picorent aussi le sommet des feuilles.

Reproduction nidification

La saison de reproduction s'étale de la mi-mai jusqu'au mois d'août. Les roselins de Burton sont monogames, ils sont également territoriaux mais la zone sur laquelle s'étend leur prédominance est généralement peu importante, les nids étant habituellement distants de 150 mètres les uns des autres. Le mâle qui parade dresse les plumes de son capuchon, décolle légèrement ses ailes du corps et les agite faiblement. Il tente d'approcher la partenaire lorsque celle-ci est située à terre.
Le nid est construit en commun par les 2 adultes, c'est une coupe large et assez profonde qui est construite avec des fortes brindilles, des aiguilles de pin, du lichen et de la fibre végétale, des racines sèches et du crin animal. L'édifice est complété avec un peu de plumes. Il est situé entre 3 et 21 mètres au-dessus du sol sur une branche de pin ou de sapin.
La ponte contient 3 œufs, de couleur blanc-vert pâle avec taches pourpres et des fines mouchetures noires ou brun-noirâtre. Le mâle ravitaille la femelle quand elle couve. Les oisillons sont alimentés par les 2 parents. On ne possède aucune information sur la durée de l'incubation et du séjour des jeunes au nid.

Distribution

Les roselins de Burton sont originaires du nord du sous-continent indien. Leur territoire s'étend du nord-ouest du Pakistan, de l'ouest et du centre de l'Himalaya en direction de l'est jusqu'au Népal et dans les provinces du nord-est de l'Inde (Sikkim).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook des oiseaux du Monde, cette espèce n'est pas globalement menacée. Néanmoins, elle possède une aire assez restreinte dans l'ouest de l'Himalaya. Sa répartition est très inégale, elle peut être locale, rare ou vagabonde selon les régions. Dans l'est, au Népal et au Sikkim, c'est un reproducteur assez rare.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Roselin de BurtonFiche créée le 02/10/2014 par
publiée le - modifiée le 2014-10-08 09:21:56 © 1996-2019 Oiseaux.net