Rossignol à gorge rubis

Calliope pectoralis - Himalayan Rubythroat

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Muscicapidés

  • Genre
    :

    Calliope

  • Espèce
    :

    pectoralis

Descripteur

Gould, 1837

Biométrie
  • Taille
    : 16 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 22 à 25 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Muscicapidés sont des passereaux de taille petite à moyenne (10 à 20 cm de longueur). Dans un premier temps, ils regroupaient principalement les gobemouches au sens large. Mais les recherches récentes ont montré qu'il fallait leur adjoindre certains taxons appartenant jusqu'alors aux Sylvii... lire la suite

Description identification

Rossignol à gorge rubis
♂ adulte plum. nuptial

Chez le mâle adulte, le dessus est brun-ardoise. Le front et le sourcil sont blancs. Les ailes sont brunes, la queue brun noirâtre avec une une base et des extrémités blanches. Le menton et la gorge sont rouge écarlate, encadrés par les côtés du cou et la poitrine noir de jais. Le ventre et les couvertures sous-caudales sont blanc pur. La femelle affiche un dessus brun grisâtre, un sourcil et un anneau orbital blanchâtres. La queue est brun noirâtre avec une pointe blanche. La poitrine est gris fumeux virant au blanc sur le reste des parties inférieures. Les juvéniles présentent une livrée brune fortement tachetée sur le dessus et sur l'ensemble du dessous.
La race Confusus a un dessus plus sombre, un sourcil et un front blanc plus larges. La race Tschebaiev présente une moustache blanche surtout évidente chez le mâle.

Indications subspécifiques 3 sous-espèces

  • Calliope pectoralis pectoralis (e Afghanistan)
  • Calliope pectoralis ballioni (mountains of c Asia and ne Afghanistan)
  • Calliope pectoralis confusa (Nepal to Bhutan)

Noms étrangers

  • Himalayan Rubythroat,
  • Ruiseñor Pechinegro,
  • Bergrubinkehlchen,
  • fehérfarkú rubinbegy,
  • Zwartborstnachtegaal,
  • Calliope codabianca,
  • Svartbröstad rubinnäktergal,
  • Juvelstrupe,
  • slávik čiernoprsý,
  • slavík nádherný,
  • Bjergrubinnattergal,
  • himalajansatakieli,
  • rossinyol gola de robí,
  • słowik białosterny,
  • melnkrūšu rubīnrīklīte,
  • Черногрудая красношейка,
  • ムナグロノゴマ,
  • 黑胸歌鸲,
  • นกคอทับทิมอกดำ,
  • 白腹歌鵖,

Voix chant et cris

Le chant, puissant, aigu mais très agréable, dure 3 à 4 secondes et ressemble à celui d'un accenteur ou d'un tarier-pie (saxicola caprata). Le chant est souvent émis du sommet d'un petit arbre ou d'un rocher proéminent. Il commence très tôt à l'aube et se poursuit un peu après le crépuscule. Il est répété sans discontinuer, au point d'en devenir monotone, pendant une demi-heure à une heure, d'une seule traite. La tache rouge de la gorge scintille sous l'effet des vibrations et capte l'attention de l'oeil surtout en faible lumière.

Habitat

Rossignol à gorge rubis
♂ adulte plum. nuptial

Les rossignols à gorge rubis nichent entre 2700 et 4500 mètres. ils apprécient particulièrement les rhododendrons nains, les genévriers et les autres petits arbrisseaux, les zones rocailleuses, les éboulis, et les versants herbeux des collines, la plupart du temps, au-dessus de la ligne des arbres. Au Népal, on les trouve aussi dans les hautes forêts humides de rhododendrons. Pour la période hivernale, on possède moins de renseignements. On sait néanmoins que, régulièrement à Dehra Dun et plus occasionnellement au Népal, ils hivernent entre 450 et 1500 mètres. Pendant cette période, les rossignols à gorge rubis fréquentent les broussailles épaisses, les rangées de haies et les zones cultivées qui offrent suffisamment d'abris ; on les trouve aussi dans les lieux marécageux.
Les rossignols à gorge rubis sont originaires d'Asie Centrale (Turkmènistan, Kazakhstan, Tadjikhistan, Ouzbékistan, Afghanistan) et des régions de l'Himalaya ( nord du Pakistan et de l'Inde, Népal, Bhoutan). Leur aire se poursuit vers l'est jusqu'en Chine en passant par le Tibet. Les rossignols à gorge rubis occupent leur aire de nidification du mois d'avril au mois de septembre. Ils hivernent un peu plus au sud dans les pays limitrophes (Bengladesh, Myanmar, Thaïlande). Trois sous-espèces sont officiellement reconnues : Pectoralis (race nominale, ouest de l'Himalaya), Confusus (est de l'Himalaya), Tschebaiev (Tibet).

Comportement traits de caractère

Les rossignols à gorge rubis sont solitaires en dehors de la période de reproduction. Ils sont généralement très timides. Ils se nourrissent à terre, s'aventurent en paysage ouvert mais se précipitent sous le couvert à la moindre alarme. Pendant la période de nidification, les rossignols à gorge rubis se perchent volontiers dans des endroits bien exposés pour émettre leurs chants. Pendant qu'ils chantent, ils adoptent une stature verticale, la queue légèrement abaissée et les ailes en position basse. Dans les autres circonstances, leur attitude est assez semblable à celle du gorgebleue (Luscinia svecica) et typique de celle des 'robins' en général. Ils sautillent sur leurs longues pattes ou courent rapidement en bondissant, la queue dressée. De temps en temps, ils donnent de petites chiquenaudes, puis leurs ailes retombent sur les côtés.
Au cours de la parade nuptiale observée chez la race Tschebaiev, la tête est maintenue haute de façon à mettre en valeur la tache rouge de la gorge. Les ailes sont rabaissées sur les côtés mais la queue est déployée en éventail formant un angle de 45° qui dévoile avantageusement la base blanche des rectrices.

Alimentationmode et régime

Les rossignols à gorge rubis consomment principalement des insectes et des chenilles. Ils ingurgitent également des araignées et des mollusques terrestres. Des lézards sont parfois capturés pour l'alimentation des jeunes.

Reproduction nidification

La saison de reproduction commence à la fin mai et s'achève au début du mois d'août. Au cours de cette période relativement courte, il y a deux nichées chez la race nominale, ce qui n'est pas forcément vrai chez les sous-espèces.

Le nid est habituellement recouvert d'un dôme et il possède une large entrée latérale proche du sommet. Il ressemble à une noix de coco dont on aurait tronqué le quart supérieur. Ce peut être aussi une coupe assez profonde et si exiguë que lorsque l'oiseau y couve, sa queue touche presque sa tête. Le nid est construit presque entièrement avec des herbes sèches et il est garni avec des végétaux plus fins. Il est bien dissimulé sous des ajoncs, des arbustes, des genévriers, dans des touffes d'herbes au milieu de rochers, généralement à proximité de la bordure extérieure et à 60 centimètres au-dessus du sol. La ponte comprend normalement 4 oeufs bleu-vert avec un discret anneau de taches rougeâtres sur le bord le plus large. L'incubation est assurée par la femelle pendant une période indéterminée. Les deux parents s'occupent de l'alimentation des jeunes. Le nid est régulièrement parasité par le Coucou gris (cuculus canorus).

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Rossignol à gorge rubisFiche créée le 25/10/2007 par
publiée le - modifiée le 2007-10-25 20:16:26 © 1996-2019 Oiseaux.net