Rufipenne de Blyth

Onychognathus blythii - Somali Starling

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Sturnidés

  • Genre
    :

    Onychognathus

  • Espèce
    :

    blythii

Descripteur

Hartlaub, 1859

Biométrie
  • Taille
    : 28 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    :
Distribution

Distribution

Description identification

Rufipenne de Blyth
♂ adulte
Rufipenne de Blyth

Le mâle adulte est uniformément noir violacé avec quelques reflets brillants. Les primaires sont brun rougeâtre avec une étroite bande noire à l'extrémité, la tache orange de l'aile se poursuivant jusqu'à la pointe des plumes.
Chez la femelle, le capuchon, la nuque, les côtés de la tête, les lores, le menton, la gorge et la poitrine forment un bel ensemble gris cendré. Le reste du plumage est semblable à celui de son partenaire. Les iris sont brun rougeâtre, le bec et les pattes sont noirs. Les oiseaux qui vivent sur le continent sont plus grands et ont une queue plus allongée que ceux qui vivent dans l'île de Socotra.
Les juvéniles ont une tête noire comme le mâle. Leur plumage brun fuligineux est toutefois plus terne que celui des adultes.
Les oiseaux continentaux et les oiseaux insulaires subissent une mue des plumes des ailes à des périodes différentes de l'année.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Somali Starling,
  • Estornino somalí,
  • Somalistar,
  • szomáliai dalosseregély,
  • Somalische Spreeuw,
  • Storno di Somalia,
  • Somaliglansstare,
  • Somalistær,
  • liskavec somálsky,
  • špaček somálský,
  • Somalisortstær,
  • somalianrakkeli,
  • estornell de Somàlia,
  • czarnotek somalijski,
  • Сомалийский длиннохвостый скворец,
  • ソマリークリバネテリムク,
  • 索马里栗翅椋鸟,
  • 索馬利栗翅椋鳥,

Voix chant et cris

Rufipenne de Blyth

En vol, les rufipennes de Blyth émettent des "tleep" musicaux et haut perchés. Le cri d'alarme est un "scraich" assez rude. Les bandes délivrent souvent des "tee-tee" mais les cris de contact les plus usités entre les membres du couple sont des "di-heed" disyllabiques. Le reste du répertoire est constitué généralement de sifflements mélodieux et caractéristiques.

Habitat

Rufipenne de Blyth

Ce rufipenne est principalement un oiseau des hautes montagnes dans les zones arides mais on le trouve également dans des falaises rocheuses à plus basse altitude. Il niche au-dessus de 1 000 mètres et pendant la reproduction, il peut grimper jusqu'à 3 800 mètres en Ethiopie. En dehors de la saison de nidification et pendant la période hivernale, il peut descendre jusqu'au niveau de la mer.

Comportement traits de caractère

Les oiseaux qui vivent à Socotra sont très sauvages et très vigilants, un des membres de la bande se chargeant de faire le guet et de donner l'alarme en cas de danger. Ils sont très actifs, sautillant sur le sol et ne marchant pas. Les rufipennes de Blyth se reposent et se perchent dans les falaises en soirée. Occasionnellement, ils cohabitent avec les rufipennes de Socotra (Onychognathus frater) mais ils préfèrent en général former des groupes qui sont formés uniquement de leurs congénères. Les bandes contiennent habituellement jusqu'à 20 individus, excepté en Ethiopie où elles peuvent être plus importantes dans les régions où il y a des ravins profonds.

Alimentationmode et régime

D'après Archer, les rufipennes de Blyth sont presque exclusivement frugivores. Ils apprécient particulièrement les figues et les baies de genévriers, ainsi que les olives sauvages et les fruits des dragonniers de Socotra (Dracaena cinnabari). Ils ingurgitent aussi parfois des petits insectes. Dans cette catégorie, on trouve des coléoptères, des abeilles et des sauterelles. Le nectar et le pollen sont aussi des denrées acceptables. A Socotra, les rufipennes de Blyth grimpent sur le dos du bétail pour en consommer les tiques ou pour profiter de leur présence qui fait fuir les insectes.

Reproduction nidification

Les rufipennes de Blyth sont monogames. Les nids sont bâtis dans des trous de falaise, dans des grottes ou des cavernes mais également dans des habitations ou des constructions, qu'ils soient abandonnés ou pas. Les édifices sont souvent décrits comme des structures fragiles et peu soignées. Ils sont fabriqués avec des herbes et quelques plumes.
La saison de nidification varie selon les régions : avril en Erythrée, avril-mai et septembre en Ethiopie, mai en Somalie, novembre-avril dans l'île de Socotra.
La ponte comprend 4 ou 5 œufs, de couleur bleu verdâtre avec des petites mouchetures rouges. Ils mesurent en moyenne 33 millimètres sur 24 et ils pèsent environ 10 grammes. Il n'y a pas d'autres informations : la durée d'incubation, la longueur du séjour au nid et le soin parental sont inconnus.

Distribution

Le rufipenne de Blyth est originaire de l'est du continent africain, dans les pays et les contrées proches de la Corne de l'Afrique. Son aire de distribution couvre l'Erythrée, Djibouti, le nord-est et le centre de l'Ethiopie et le nord de la Somalie. Il est également présent dans l'île de Socotra. Malgré quelques légères différences de morphologie et de taille entre les oiseaux continentaux et les oiseaux insulaires, l'espèce continue à être considérée comme monotypique.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook, cette espèce n'est pas globalement menacée : rien qu'à Socotra, sa population est estimée à 33 000 individus. Elle vit dans des contrées montagneuses où les dangers sont peu fréquents. De plus, elle bénéficie de la protection totale dans de nombreux parcs nationaux.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Rufipenne de BlythFiche créée le 16/03/2014 par
publiée le - modifiée le 2014-03-20 12:52:38 © 1996-2019 Oiseaux.net