Solitaire noir

Entomodestes coracinus - Black Solitaire

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Turdidés

  • Genre
    :

    Entomodestes

  • Espèce
    :

    coracinus

Descripteur

von Berlepsch, 1897

Biométrie
  • Taille
    : 23 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les turdidés sont des passereaux de taille moyenne à grande. Ils possèdent généralement un bec assez long et fort, et des pattes robustes. La couleur de leur plumage est très variable. Beaucoup sont entièrement dans des tons discrets de brun, de gris ou de noir mais d'autres montrent des coul... lire la suite

Description identification

Solitaire noir

Chez cette espèce, il n'y a pas de dimorphisme sexuel. Les adultes sont entièrement noir de jais avec de légers reflets bleuâtres un peu comme sur le plumage des corbeaux. Une importante tache blanche marque cependant la face, s'étendant de la base du bec jusqu'aux joues et aux couvertures auriculaires. On trouve également du blanc sur les filets intérieurs des rémiges, sur le dessous des ailes et sur les bordures extérieures des rectrices extérieures. Le reste de la queue est noir fuligineux. Elle est relativement longue et présente un bout arrondi. Les plumes du dessous des ailes sont longues et argentées, formant une sorte de touffe sur les côtés de la poitrine. La base des secondaires est également blanc argenté et produit une bande alaire qui est particulièrement visible en vol. Les iris sont rouges. La mandibule supérieure est noire tandis la mandibule inférieure est orange. Les pattes et les pieds sont brun noirâtre.

Les juvéniles sont très semblables à leurs parents mais ils affichent de petites taches et des stries sur l'extrémité des scapulaires et des couvertures. Les rémiges sont plus brunes. Les parties inférieures portent des liserés blanchâtres sur la poitrine, sur le ventre et sur les flancs, donnant à cette région un aspect moucheté.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Black Solitaire,
  • Solitario Negro,
  • Schwarzklarino,
  • fekete klarinétmadár,
  • Zwarte Solitaire,
  • Solitario nero,
  • Svart solitärtrast,
  • Svartsolitærtrost,
  • drozd bielolíci,
  • lesňák černý,
  • Sort Klarinetfugl,
  • nokirastuli,
  • solitari negre,
  • białoliczka czarna,
  • Чёрный кларино,
  • クロヒトリツグミ,
  • 黑孤鸫,
  • 黑蟲鶇,

Voix chant et cris

Le cri le plus courant est un "tszeeeeeeeeee" ténu, faible, aigu et légèrement bourdonnant en qualité. Le chant est fort peu connu. D'après de nombreux observateurs, il ressemble à celui du solitaire oreillard (Entomodestes leucotis) qui est la seule autre espèce du genre.

Habitat

Les solitaires noirs fréquentent les forêts de nuages humides et moussues entre 400 et 1900 mètres d'altitude. Leur habitat optimal se situe en fait entre 600 et 1600 mètres. On les trouve principalement dans les clairières et à la lisière des zones boisées. Ils pénètrent également dans les parcelles en cours de régénération.

Comportement traits de caractère

Cet oiseau est généralement timide, discret et extrêmement prudent. La meilleure occasion de pouvoir l'observer, c'est lorsqu'il démarre de son perchoir en cas d'alerte. Le solitaire noir vit habituellement seul ou en couple. Il séjourne à peu près à tous les niveaux de la forêt, excepté sur le sol et dans les canopées clairsemées. Cependant, il est connu également pour former de petites bandes lâches, notamment lorsqu'il se nourrit dans les arbres fruitiers. Le solitaire noir est peut-être un migrant altitudinal, car il est absent pendant d'assez longues périodes des forêts de nuages, notamment lorsque celles-ci sont asséchées.

Alimentation mode et régime

On possède peu d'informations. Les solitaires noirs sont majoritairement végétariens, mais il est probable qu'ils consomment également des insectes et des larves.

Reproduction nidification

Les solitaires noirs nichent au mois de juillet. Leur nid est une coupe construite avec de la mousse et garnie avec de fines radicelles brunes. Il est placé dans des touffes de végétations épaisses auxquelles il est ancré par de solides brindilles. On peut aussi le trouver dans des broméliacées, des plantes grimpantes, sur des troncs d'arbres ou sur des fougères arborescentes. La ponte comprend habituellement 2 œufs, de couleur vert brillant avec petites taches brunes réparties un peu au hasard sur l'ensemble de la coquille.

Distribution

Les solitaires noirs sont originaires du nord-Ouest de l'Amérique du Sud où leur aire de distribution est relativement restreinte. Cette dernière couvre principalement l'ouest-centre de la Colombie (province du Choco) et se poursuit jusqu'au nord-ouest de l'Equateur.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Cette espèce est rare ou localement commune sur l'ensemble de son aire. Bien que la population globale semble être légèrement décroissante, ce déclin ne paraît pas suffisant pour la classer comme vulnérable. Toutefois, la faible superficie du territoire (21 000 kilomètres carrés) et la morcélisation de la population incitent les observateurs à beaucoup de prudence pour les années à venir.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Solitaire noirFiche créée le 26/09/2010 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net