Souimanga satiné

Leptocoma aspasia - Black Sunbird

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Nectariniidés

  • Genre
    :

    Leptocoma

  • Espèce
    :

    aspasia

Descripteur

Lesson, R Garnot, 1828

Biométrie
  • Taille
    : 12 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 8 à 9 g
Distribution

Distribution

Description identification

Souimanga satiné
♀ adulte
Souimanga satiné
♂ adulte

Cette espèce est sexuellement dimorphique. Les mâles adultes ont un plumage essentiellement noirâtre mais la tête et le manteau ont un lustre vert bleuâtre. Les couvertures alaires, le croupion et les sus-caudales ont de magnifiques reflets verts. Le croupion affiche parfois des terminaisons violettes. La gorge est fortement irisée de violet, de violet rougeâtre, de bleu ou de bleu violacé. Les iris sont bruns, le bec et les pattes sont noirâtres.
Les femelles ont une tête grise et une gorge gris blanchâtre. Le dos et les ailes présentent une couleur gris-olive. Le ventre est jaune pâle.
Les juvéniles ressemblent aux femelles mais leurs parties inférieures affichent un gris plus sale. Les jeunes mâles de la race talautensis ont une gorge orange avec de fines stries brillantes bleu foncé.
Les différentes sous-espèces (23 au total) diffèrent principalement par la couleur des parties irisées des mâles.

Indications subspécifiques 21 sous-espèces

  • Leptocoma aspasia aspasia (New Guinea)
  • Leptocoma aspasia talautensis (Talaud Is.. ne of Sulawesi.)
  • Leptocoma aspasia sangirensis (Sangihe Is.. n of Sulawesi.)
  • Leptocoma aspasia grayi (n Sulawesi)
  • Leptocoma aspasia porphyrolaema (c and s Sulawesi)
  • Leptocoma aspasia auriceps (n Moluccas to the e of Sulawesi)
  • Leptocoma aspasia auricapilla (Kayoa. w of Halmahera.)
  • Leptocoma aspasia aspasioides (s Moluccas and Aru Is.)
  • Leptocoma aspasia proserpina (Buru I.. s Moluccas.)
  • Leptocoma aspasia chlorolaema (Kai Is.. off sw New Guinea.)
  • Leptocoma aspasia mariae (Kofiau I.. w Papuan islands.)
  • Leptocoma aspasia cochrani (w Papuan islands)
  • Leptocoma aspasia maforensis (Numfor I.. off nw New Guinea.)
  • Leptocoma aspasia nigriscapularis (Meos Num and Rani Is.. off nw New Guinea.)
  • Leptocoma aspasia mysorensis (Biak I.. off nw New Guinea. and Schouten I. (off nc New Guinea))
  • Leptocoma aspasia veronica (Liki I.. off nw New Guinea.)
  • Leptocoma aspasia cornelia (Tarawai I.. off nc New Guinea.)
  • Leptocoma aspasia christianae (islands off se New Guinea)
  • Leptocoma aspasia caeruleogula (New Britain and Umboi Is.. Bismarck Arch..)
  • Leptocoma aspasia corinna (n Bismarck Arch.. except Feni I..)
  • Leptocoma aspasia eichhorni (Feni I.. ne Bismarck Arch..)

Noms étrangers

  • Black Sunbird,
  • Suimanga negro,
  • Seidennektarvogel,
  • selymes nektármadár,
  • Fluweelhoningzuiger,
  • Nettarinia nera,
  • Sorgsolfågel,
  • Fløyelssolfugl,
  • nektárovka hodvábna,
  • strdimil černý,
  • Sort Solfugl,
  • mustamedestäjä,
  • suimanga negre,
  • cudonektarnik czarny,
  • Burung-madu hitam,
  • クロタイヨウチョウ,
  • 黑花蜜鸟,
  • 黑花蜜鳥,

Voix chant et cris

Souimanga satiné
♂ adulte

Les souimangas satinés émettent des notes aiguës, fines et sifflantes qui forment parfois des séries. On peut aussi entendre des notes montantes mal articulées qui sont suivies d'un trille plus bas. Le répertoire de cris comprend un "peep" clair et profond ainsi que des "zi-zi-zi-zi-zi" cinglants. Une note simple et rude est parfois entendue. En vol, les souimangas satinés délivrent des "pit-pit-pit" brefs. Quand ils se restaurent, ils produisent des "swee" stridents. Le chant ressemble à un doux tintement de cloches.

Habitat

Les souimangas satinés fréquentent les zones boisées de plaine ainsi que la canopée et la lisière des forêts. On les trouve dans les habitats qui bordent les cours d'eau, les mangroves, les broussailles, les lieux qui ont subi d'importantes modifications, les plantations de cocotiers ou les autres cultures, les parcelles en cours de régénération et les jardins. Ce sont principalement des oiseaux de plaine mais on peut les observer jusqu'à 1 200 mètres sur Sangihe et jusqu'à 1 400m sur Buru. Dans cette dernière, on peut l'apercevoir dans tous les types d'habitat excepté à l'intérieur des forêts.
Sur l'île de Siau, les souimangas satinés livrent une sévère compétition aux souimangas à dos vert et ils sont remplacés par cette espèce aux plus basses altitudes, c'est à dire en-dessous de 100 mètres. En Nouvelle-Irlande, les souimangas satinés peuvent grimper jusqu'à 1 400 mètres. A Sulawesi, ils vivent du niveau de la mer jusqu'à 800 m d'altitude.

Comportement traits de caractère

Les souimangas satinés recherchent leur nourriture dans les espaces ouverts. Ils sont très actifs et querelleurs. Ces oiseaux vivent en solitaire, en couples ou en petits groupes familiaux. A Talaud, il leur arrive de se rassembler en bandes pouvant compter jusqu'à 35 individus. Ils intègrent aussi parfois des groupes mixtes à l'intérieur desquels on trouve des dicées, des zostéropidés et des monarques. Ces oiseaux adopent une posture acrobatique lorsqu'ils pratiquent le vol stationnaire en face de la corolle des fleurs.
Les souimangas satinés occupent habituellement le feuillage extérieur à la cime des arbres. Cependant, quand ils résident à la lisière des zones boisées, ils s'installent à des étages inférieurs. Dans l'archipel des Bismarck, ils habitent dans les sous-bois.
Ils sont extrêmement territoriaux et ils n'hésitent pas à poursuivre les intrus jusqu'aux limites de leur zone de préférence. Ils utilisent également des parades de dissuasion qui consistent en des chants et des battements d'ailes. Ils sont particulièrement agressifs vis à vis des myzomèles ombrés.

Alimentationmode et régime

Bien que principalement nectarivores, les souimangas satinés consomment aussi des arthropodes et des fruits. Ces oiseaux trouvent leur nourriture dans les palmiers (cocos nucifera) ainsi que dans les plantes et les buissons en floraison.

Reproduction nidification

La saison de nidification varie considérablement selon les îles et selon les régions. Elle a lieu en août-septembre aux Molluques, à Sulawesi et à Butung. Dans l'île principale de la Nouvelle-Guinée, les pontes se déroulent en novembre dans la région de la Fly, à la fin septembre aux environs du lac Daviumbu, à la fin septembre sur les bords de la Brown River et août ainsi que novembre dans la province de Madang. Dans de nombreuses petites îles de la Papouasie, la reproduction s'effectue de mai à janvier et en mars.
Le nid est fabriqué avec des fibres végétales, des morceaux d'écorce et divers autres filaments. Il est garni avec de l'écorce. Il a la forme d'une goutte dont les dimensions sont approximativement de 16 à 22 cm de longueur sur 5cm de diamètre. Le nid est placé entre 3 et 9 mètres au-dessus du sol, à l'extrémité d'une ramure, dans une plante grimpante, un massif de bambou ou sur une fronde de palmier. Le trou d'entrée est situé sur la partie supérieure d'un côté, il est de forme longitudinale et mesure de 20 à 40 millimètres. Il est protégé par une sorte de porche très prononcé. Le nid du Souimanga satiné se distingue de celui du Souimanga à dos vert (Cinnyris jugularis) par le fait qu'il est bien plus soigné et qu'il ne possède pas de longues barbes pendantes.
Les œufs sont blancs avec une légère nuance crème, ils sont recouverts de petites taches brunes qui forment un anneau sur la partie la plus large de la coquille. Ils peuvent être également brun pâle avec des mouchetures brun plus foncé. La dimension des œufs varie selon des sous-espèces, de 16 à 19 mm de longueur sur 11 à 14 mm de largeur.
On ne possède aucune information sur la durée de l'incubation, sur le temps de séjour des jeunes au nid et sur le soin parental.

Distribution

Les souimangas satinés sont des oiseaux insulaires qui vivent exclusivement dans l'est de l'Indonésie et la Papouasie-Nouvelle-Guinée, depuis la grande île des Célèbes jusqu'à l'archipel Bismark. 23 sous-espèces sont officiellement reconnues : L. s. grayi (nord de Sulawesi, y compris les petites îles de Manadotua, Bangka and Lembeh) - L. s. porphyrolaema (Sulawesi excepté le nord, comprenant également les îles Togian, Muna, Butung et Labuan Blanda) - L. s. sangirensis (îles de Sangihe, Siau et Ruang (au nord deSulawesi)) - L. s. talautensis (Talaud Island (au nord-est de Sulawesi) - L. s. auriceps (Tifore, Morotai, Halmahera, Ternate, Mare, Makian, Bacan, Obi, Damar, Muor et Gebe, également archipels de Banggai et de Sula (au large de Sulawesi)) - L. s. auricapilla (Kayoa Island (au large d'Halmahera)) - L. s. cochrani (îles de la Papouasie occidentale(Waigeo, Misool)) - L. s. mariae (Kofiau Island (au Nord de Misool)) - L. s. proserpina (Buru) - L. s. aspasioides (Seram, Ambon, Nusa Laut, Watubela Island et l'archipel des Aru) - L. s. chlorolaema (Kai Island) - L. s. sericea (Nouvelle Guinée (y compris les îles de Manam, Karkar, Adi, Gag), sauf le sud-est) - L. s. maforensis (Numfor Island, dans la baie de Geelvink, au nord-ouest de la Nouvelle-Guinée) - L. s. mysorensis (Biak Island, dans la baie de Geelvink et Schouten Island, au large de la Nouvelle-Guinée) - L. s. nigriscapularis (îles de Meos Num et de Rani, dans la baie de Geelvink) - L. s. salvadorii (Yapen Island , dans la baie de Geelvink) - L. s. veronica (Liki Island, au large du nord-ouest de la Nouvelle-Guinée) - L. s. cornelia (Tarawai Island, au large de la Nouvelle-Guinée) - L. s. corinna (nord de l'archipel Bismarck excepté Feni Island) - L. s. eichhorni (Feni Island, est de la Nouvelle-Irlande) L. s. caeruleogula (Umboi Island and Nouvelle-Bretagne) - L. s. vicina (sud-est de la Nouvelle-Guinée) - L. s. christianae (les îles Trobriand, l'archipel d'Entrecasteaux, le groupe Marshall Bennett, Woodlark Island et l'archipel de la Louisiade, au large de la Nouvelle-Guinée).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook et Wikipédia, cette espèce peut être considérée comme de préoccupation moindre. Selon Cheke et Mann, les souimangas satinés sont communs partout où ils sont résidents.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Souimanga satinéFiche créée le 24/02/2013 par
publiée le - modifiée le 2013-09-09 13:06:32 © 1996-2019 Oiseaux.net