Synallaxe à moustaches

Synallaxis candei - White-whiskered Spinetail

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Furnariidés

  • Genre
    :

    Synallaxis

  • Espèce
    :

    candei

Descripteur

d'Orbigny Lafresnaye, 1838

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 14 à 16 g
Distribution

Distribution

Description identification

Synallaxe à moustaches
adulte plum. nuptial
Synallaxe à moustaches
adulte plum. nuptial

Chez ce beau synallaxe aux motifs richement colorés et caractéristiques, le mâle adulte a une face noire, un sourcil châtain qui contraste avec le capuchon gris dont l'aspect est écailleux. Le dessus du dos est roux éclatant. Les rémiges et les sus-caudales sot roux ordinaire. La gorge noire met en valeur la belle moustache blanche. La poitrine d'un roux éclatant se dégrade progressivement en chamois pâle sur le ventre et les sous-caudales.
L'iris est brun sombre, Les 2 mandibules sont noires, avec cependant une tache jaunâtre au niveau du centre.
Les sexes sont identiques, les juvéniles ne sont pas décrits. Le plumage est un peu plus pâle, la queue est nettement plus bicolore. Chez la race venezuelensis, la moustache est plus grisâtre. Le dos est brun, les flancs plus olivâtres.

Indications subspécifiques 3 sous-espèces

  • Synallaxis candei candei (coastal n Colombia and w Venezuela)
  • Synallaxis candei atrigularis (Magdalena Valley. nc Colombia.)
  • Synallaxis candei venezuelensis (ne Colombia and nw Venezuela)

Noms étrangers

  • White-whiskered Spinetail,
  • Pijuí Barbiblanco,
  • Schwarzohrschlüpfer,
  • Zwartoorstekelstaart,
  • Codaspino baffibianchi,
  • Skäggbränslesamlare,
  • Skjeggstifthale,
  • košikárik pustatinný,
  • ostrochvostka černouchá,
  • Hættetrådhale,
  • kaneliselkäorneero,
  • cuaespinós de Candé,
  • ogończyk białowąsy,
  • Черноухая кустарниковая иглохвостка,
  • シロヒゲカマドドリ,
  • 白须针尾雀,
  • 白鬚針尾雀,

Voix chant et cris

Synallaxe à moustaches
adulte plum. nuptial

Le chant est un "dit-dit-dut" nasal, assez semblable à celui du Synallaxe roux (Synallaxis unirufa). La 1ère et la dernière syllabe sont émises en sourdine. Certaines notes chutent parfois brusquement et deviennent quasiment inaudibles à distance. Les cris ont des "paa-pip" avec une tonalité nasale.

Habitat

Les Synallaxes à moustaches fréquentent les forêts tropicales d'arbres à feuilles caduques et les broussailles de plaines. Ces espaces végétaux sont généralement parsemés de cactus. Leur structure principale comprend surtout des petits arbustes qui recouvrent le sol sur des étendues salines.
Les Synallaxes à moustaches fréquentent aussi les pâtures envahies par les buissons. Ces oiseaux marquent un grand intérêt pour les lisières de mangroves, du niveau de la mer jusqu'à 1 100 mètres d'altitude.

Comportement traits de caractère

Les comportements du Synallaxe à moustaches sont assez semblables à ceux du Synallaxe roux (S. unirufa). Ces oiseaux très actifs sautillent dans les sous-bois et recherchent leur nourriture à terre ou dans les enchevêtrements végétaux qui sont proches du sol. Lorsqu'ils quêtent leur pitance, ils agitent souvent la queue de haut en bas. Contrairement à leurs congénères de la famille des furnariidés, ils ne sont pas habituellement difficiles à repérer. Les Synallaxes à moustaches sont présumés sédentaires.

Alimentationmode et régime

Les Synallaxes à moustaches mangent surtout des arthropodes. Ils prospectent en couple et ils capturent principalement les aliments sur le sol au milieu des broussailles mais aussi de bâtonnets et de branches qui culminent à 3 mètres au-dessus de la litière.

Reproduction nidification

Les Synallaxes à moustaches se reproduisent éventuellement d'octobre à janvier, c'est à dire éventuellement pendant la saison sèche. Les œufs et les oisillons éclosent en décembre au Venezuela. Le couple est monogame, le nid, est une coupe volumineuse faite avec des feuilles pubescentes de thym précoce. Toute la surface est recouvertes de bâtonnets et forme une couche d'écorce. Parfois des bouts de peau de lézard viennent renforcer la garniture. Les futurs parents placent l'édifice entre 1 mètre 20 et 3 mètres 50 au-dessus du sol dans un épineux. La ponte comprend 3 ou 4 œufs.

Distribution

3 sous-espèces sont officiellement reconnues :
S. c. venezuelensis - extrême nord de la Colombie (péninsule de Guajira vers le sud jusqu'à César) et le nord-ouest du Venezuela (Zulia jusqu'à Falcón et Lara).
S. c. candei - nord de la Colombie (Nord-Sucre et Ouest-Magdalena).
S. c. atrigularis - nord de la Colombie (sud de la vallée de Magdalena ).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Bien que son aire de distribution doit assez réduite sur le versant caribéen de la Colombie et du Venezuela, cette espèce n'est pas globalement menacée. Elle est assez répandue à courante dans les autres parties de son territoire géographique dont la superficie est estimée par Birdlife à 266 000 kilomètres carrés. Les densités des effectifs ne sont pas connues avec précision. Toutefois, au Venezuela, ils sont vraisemblablement assez importants dans les lieux où les conditions de vie sont très favorables.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Synallaxe à moustachesFiche créée le 14/01/2017 par
publiée le - modifiée le 2017-01-16 14:47:25 © 1996-2019 Oiseaux.net