Tamatia à gorge fauve

Malacoptila fulvogularis - Black-streaked Puffbird

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Bucconidés

  • Genre
    :

    Malacoptila

  • Espèce
    :

    fulvogularis

Descripteur

Sclater, PL, 1854

Biométrie
  • Taille
    : 22 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 65 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les tamatias à gorge fauve ont une tête brun sombre avec une multitude de stries blanches. Ils affichent une tache blanche sur le devant de l'œil et à la base du front. Leur menton et leurs moustaches sont blanches. Les parties supérieures brun foncé sont ornées d'étroites stries blanchâtres sur le manteau. Les plumes du dos sont terminées par des pointes triangulaires chamoisées. Des écailles chamois sont visibles sur les couvertures alaires, sur l'extrémité des tertiaires et sur le croupion. La queue longue, extrêmement graduée, se termine par un bout carré. Elle présente une nette couleur brune.
La zone qui va du centre de la gorge jusqu'en haut de la poitrine est ocrée. Le bas de la poitrine et la partie supérieure du ventre jusqu'aux flancs ont de nombreuses stries noires et blanches, ces derniers motifs se fondant dans le blanc moucheté de noir du bas-ventre. Le centre du ventre et les sous-caudales sont blanc défraîchi.
Le bec est entièrement noir, les iris carmins sont entourés d'un très fin anneau blanc. Les pattes ont une couleur sombre. Les immatures ne sont pas décrits.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Black-streaked Puffbird,
  • Buco Listado,
  • Ockerkehl-Faulvogel,
  • Okerborstbaardkoekoek,
  • Piumino strienere,
  • Svartstreckad trögfågel,
  • Mørkdovenfugl,
  • lenivka okrovohrdlá,
  • lenivka černopásá,
  • Sortstreget Dovenfugl,
  • mustaviirulaiskuri,
  • barbacoll canós,
  • drzym płowy,
  • Бурогорлая малакоптила,
  • クロスジオオガシラ,
  • 黑纹蓬头鴷,
  • 黑紋噴鴷,

Voix chant et cris

Le chant est un sifflement aigu "sweeee" qui prend de la hauteur. Il ressemble à celui de certains oiseaux frugivores, mais en plus bref. Il dure environ quatre secondes. Les cris comprennent un "whi-whee" ainsi qu'un bavardage rapide et sonnant qui est suivi par quelques notes montantes, ce qui donne : "ti-trrrrrrrr swee swee swee swee".

Habitat

Les tamatias à gorge fauve fréquentent le sous-bois des forêts humides subtropicales qui n'ont subi aucune transformation. On les trouve également dans les forêts de montagnes et dans les zones boisées ouvertes situées sur le versant oriental des collines andines, à des altitudes qui varient entre 500 et 2 300 mètres. En Bolivie, ces oiseaux pénètrent dans les forêts arides et dans les boisements constitués d'arbres à feuilles semi-caduques.

Comportement traits de caractère

Les tamatias à gorge fauve ont une attitude et des postures assez semblables à celles des autres oiseaux de la famille des bucconidés. Ils se tiennent immobiles pendant de longs instants sur leur perchoir situé à l'étage moyen et inférieur des arbres. Leurs longs moments d'inactivité sont entrecoupés à intervalles irréguliers par des sorties soudaines au cours desquelles ils tentent de capturer des proies sur les feuilles et sur les branches. Occasionnellement, ces tamatias recherchent la compagnie de groupes mixtes. Parfois aussi, ils suivent les essaims de fourmis légionnaires.

Alimentation mode et régime

Les tamatias à gorge fauve se nourrissent surtout de petits invertébrés et d'insectes. Le détail du menu n'est pas connu.

Reproduction nidification

Pratiquement aucune information n'est disponible. Rappelons toutefois que, contrairement aux espèces du genre Bucco ou du genre Notharchus qui creusent leur nid dans des termitières arboricoles, celles du genre Malacoptila perforent plus volontiers à terre, dans des berges, des talus, des accotements ou des remblais de route. Le site Worldbird.eu signale que la ponte est constituée de 2 ou 3 œufs blanc brillant.

Distribution

Les tamatias à gorge fauve sont originaires de l'ouest du continent sud-américain. Leur aire de distribution couvre le versant est des Andes, du centre de la Colombie jusqu'au nord-ouest de la Bolivie, en passant par le sud de l'Équateur et le Pérou. La plupart du temps, l'espèce est considérée comme monotypique. Certains spécialistes de Colombie reconnaissent les sous-espèces substriata et huilae, mais on connaît peu de choses sur ses dernières et elles sont souvent considérées comme invalides.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Cette espèce n'est pas globalement menacée. Le meilleure occasion pour pouvoir l'observer dans la nature est de se rendre sur les rives de la rivière Bombuscaro dans le Podocarpus National Park, en Équateur. Autrement, elle est relativement rare sur l'ensemble de son aire de distribution. D'après Birdlife, son territoire est inférieur à 100 000 kilomètres carrés mais ses effectifs semblent stables.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Tamatia à gorge fauveFiche créée le 12/02/2013 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net