Tarier de Jerdon

Saxicola jerdoni - Jerdon's Bush Chat

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Muscicapidés

  • Genre
    :

    Saxicola

  • Espèce
    :

    jerdoni

Descripteur

Blyth, 1867

Biométrie
  • Taille
    : 15 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Muscicapidés sont des passereaux de taille petite à moyenne (10 à 20 cm de longueur). Dans un premier temps, ils regroupaient principalement les gobemouches au sens large. Mais les recherches récentes ont montré qu'il fallait leur adjoindre certains taxons appartenant jusqu'alors aux Sylvii... lire la suite

Description identification

Les deux partenaires sont vraiment différents. Le mâle présente un dessus entièrement noir brillant. Ses parties inférieures, du menton jusqu'au dessous de la queue, sont entièrement blanches. La femelle affiche un dessus brun teinté de roux, notamment sur le croupion. Le gorge est blanche. Le reste des parties inférieures est fauve pâle, mais avec une nuance plus foncée sur la poitrine et sur les flancs. Toutefois, chez les deux partenaires, les parties nues sont semblables : iris brun foncé, bec, pattes et pieds noirs.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Jerdon's Bush Chat,
  • Tarabilla de Jerdon,
  • Jerdonschmätzer,
  • Jerdon-csuk,
  • Jerdons Paapje,
  • Saltimpalo di Jerdon,
  • Jerdonbuskskvätta,
  • Gresskvett,
  • pŕhľaviar čierno-biely,
  • bramborníček černohřbetý,
  • Broget Bynkefugl,
  • luhtatasku,
  • bitxac de Jerdon,
  • kląskawka czarno-biała,
  • Чёрнобелый чекан,
  • クロシロノビタキ,
  • 黑白林即鸟,
  • นกยอดหญ้าหลังดำ,
  • 黑白林鵖,

Voix chant et cris

D'ordinaire, c'est un oiseau assez silencieux. On lui connaît pourtant un 'chitchurr' de faible intensité et un 'chirr' qui sert sans doute de cri d'alarme. Pas d'autre cri répertorié.

Habitat

Le tarier de Jerdon est endémique de l'Asie. Il habite surtout dans l'est du continent indien à partir de l'est du Népal. On le trouve dans les états de l'Arunachal Pradesh, de l'Assam, du Meghalaya, Nagaland, Manipur, Mizoram, Tripura et Bangladesh. Il est également présent dans l'ouest du Bengale et l'est du Bihar. En dehors du sous-continent indien, son aire se poursuit vers l'est en Birmanie, dans le nord du Laos, et jusqu'au nord du Vietnam. Le tarier de Jerdon apprécie particulièrement les vastes étendues de longues herbes (du genre ekra) dans les plaines et dans les collines jusqu'à 700 mètres d'altitude.

Comportement traits de caractère

Cet oiseau a les moeurs typiques d'un tarier. Il vit en solitaire ou en couples et il est habituellement très timide. Il se perche sur les tiges des roseaux et au sommet des buissons d'où il plonge pour capturer des insectes. Il recherche parfois sa nourriture à terre, près de la souche des roseaux ou des touffes d'herbe. Il a la queue constamment déployée et légèrement en mouvement.

Alimentation mode et régime

Le tarier de Jerdon possède un régime exclusivement insectivore.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule de février jusqu'à la fin du mois d'août. Le nid est une coupe construite avec des petites racines et des herbes fines qui sont reliées entre elles par le même genre de matériaux. Il est placé à terre, au pied d'une touffe d'herbe ou dans le trou d'un talus. Les oeufs sont généralement au nombre de quatre, parfois trois. Ils sont de couleur turquoise foncé et ils n'ont pas de taches. Les oeufs ont une taille moyenne de 16,2 X 13,3 mm. Apparemment, la femelle couve seule.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Tarier de JerdonFiche créée le 10/11/2007 par Daniel Le-Dantec © 1996-2019 Oiseaux.net