Témia des Andaman

Dendrocitta bayleii - Andaman Treepie

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Corvidés

  • Genre
    :

    Dendrocitta

  • Espèce
    :

    bayleii

Descripteur

Tytler, 1863

Biométrie
  • Taille
    : 32 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 92 à 113 g
Distribution

Distribution

Description identification

C'est l'un des plus petits et des plus légers du genre Dendrocitta. Chez les adultes, le bec est court mais puissant avec un culmen fortement recourbé. Les pattes sont courtes et frêles. Les ailes sont larges et raccourcies. La queue est exceptionnellement longue et étagée, les paires centrales de rectrices dépassant légèrement celles de l'extérieur. La tête et le cou sont gris sombre avec une nuance noirâtre sur la face et sur le front. Les parties inférieures sont roux-fauve foncé virant au gris sur le haut de la poitrine et et au presque châtain sur l'abdomen. Les parties supérieures ont quasiment la même teinte mais elles sont plus ternes, d'une nuance brun-fauve foncé sur le manteau et sur le dos. Le croupion affiche du noir éclatant passant graduellement au gris sur les sus-caudales. Les ailes sont noires avec de larges bases blanches sur les primaires et sur les secondaires. La queue est noirâtre sauf la base des plumes centrales qui est grise. Le bec est gris ou gris-noir. Les pattes sont noir grisâtre, les iris jaunes.
Les 2 sexes sont identiques. Les juvéniles ont un capuchon brun-roux, un dessous plus rouge et plus foncé avec des liserés rouille sur les plumes. Les ailes sont plus grisâtres avec des barres brunâtres sur les petites et moyennes couvertures. La queue est plus courte et plus grise. Les iris sont d'abord vert-olive avant de devenir vert brillant puis jaunes.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Andaman Treepie,
  • Urraca de Andaman,
  • Andamanenbaumelster,
  • andamani erdeiszarka,
  • Andamanen-boomekster,
  • Gazza delle Andamane,
  • Andamanträdskata,
  • Andamanskjære,
  • strakaňa andamanská,
  • straka andamanská,
  • Andamantræskade,
  • andamaanienviidakkoharakka,
  • garsa arbòria de les illes Andaman,
  • srokówka czarnoczelna,
  • Андаманская древесная сорока,
  • アンダマンオナガ,
  • 安达曼树鹊,
  • 安達曼樹鵲,

Voix chant et cris

On connaît vraiment peu de choses sur la communication du témia des Andaman. On suppose qu'il a un cri d'alarme rude qu'il répète à de nombreuses reprises. Il produit également un son métallique qui rappelle le bruit que feraient les dents d'une scie.

Habitat

Les témias des Andaman sont des oiseaux des forêts où ils résident dans les arbres pourvus de feuilles permanentes. Ils sont néanmoins assez facilement observables car ils aiment bien se tenir à l'étage moyen et supérieur de la végétation. Comme son nom l'indique bien, cet oiseau est endémique des îles Andaman dans l'océan Indien, à peu près à mi-distance entre les côtes du Bengale et le rivage de la Birmanie et de la Thaïlande. Il est absent des îles Coco et des îles Nicobar situées un peu plus au sud.

Comportement traits de caractère

Le témia des Andaman est une espèce arboricole qui recherche sa nourriture en couples ou en petit groupes familiaux dans les forêts denses. Il lui arrive également souvent de se rassembler en petites bandes pouvant compter parfois jusqu'à une vingtaine d'individus. Comme ses congénères le témia de Swinhoe ou le témia à ventre blanc (Dendrocitta leucogastra), il ne manque jamais une occasion pour se joindre aux drongos des Andaman (Dicrurus andamanensis) qui sont également des oiseaux très sociables.

Alimentation mode et régime

Comme la plupart des témias, le témia des Andaman consomme un mélange de végétaux, d'insectes et de petits vertébrés. Au rang des premiers, on trouve des fruits, des graines et du nectar. Dans la deuxième et troisième catégorie, on trouve toutes sortes d'invertébrés, des petits reptiles et des œufs, des rongeurs et sans doute des petits oisillons. Un menu somme toute semblable à celui du témia à ventre blanc qui réside dans le sud de l'Inde.

Reproduction nidification

Les témias des Andaman sont des nicheurs solitaires. Ils construisent un nid fragile avec des brindilles et des herbes. Ils en garnissent l'intérieur avec des fines radicelles. Ce nid est placé à 5 mètres au-dessus du sol, dans le feuillage épais d'un petit arbuste. La ponte comprend habituellement 3 œufs. Ces derniers ont une couleur jaune-crème clair avec des petites taches brunes ou grises concentrées sur la partie la plus large de la coquille. La saison de nidification a lieu de mars à mai inclus. On n'en sait pas plus.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Le témia des Andaman vit dans un espace géographique très réduit. Du coup, l'éclaircissement et la dégradation de son habitat ont une répercussion et un impact immédiats et sont ressentis comme une véritable menace. L'espèce est classée comme "presque menacée" (NT, Near Threatened ) par l'IUCN.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 05/11/2010 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net