Timalie à ventre roux

Dumetia hyperythra - Tawny-bellied Babbler

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Timaliidés

  • Genre
    :

    Dumetia

  • Espèce
    :

    hyperythra

Descripteur

Franklin, 1831

Biométrie
  • Taille
    : 13 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 10 à 15 g
Distribution

Distribution

Description identification

Ce remarquable petit timaliidé se distingue par son dessus brun-ocre et ses parties inférieures chamois-roux. Sa longue queue étagée fait également partie de ses caractères discriminants notables.
Chez la race nominale, le front varie du brun moyen au brun-roux, les couvertures auriculaires sont légèrement plus claires, les ailes et la queue présentent une teinte brune sans originalité particulière. Les lores, les sourcils et les joues sont chamois-roux avec une nuance grisâtre. Le nez, la gorge, les sous-moustaches, les côtés du cou et le dessous sont chamois-roux éclatant, ce qui leur vaut leur nom français et britannique.
Les iris varient de la couleur noisette au blanc crème, le bec est brun clair. La mandibule inférieure est plus pâle, les pattes jaune clair. Le mâle et la femelle sont identiques. Les juvéniles ou un front nuancé de rouille, leur dessous est plus terne et plus pâle.
La race albogularis a une tache blanche sur le dessus de la poitrine et des mouchetures blanchâtres sur le centre du ventre. La race philippsi du Sri Lanka ressemble à la précédente, mais son dessous est moins roux et le blanc du ventre est plus développé. Le bec est plus grand, les sourcils et les oreillons sont plus blancs.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Dumetia hyperythra hyperythra (s Nepal to c and e India)
  • Dumetia hyperythra albogularis (w, s India)
  • Dumetia hyperythra phillipsi (Sri Lanka)

Noms étrangers

  • Tawny-bellied Babbler,
  • Timalí ventrirrufo,
  • Rotbauchtimalie,
  • Roodbuiktimalia,
  • Garrulo panciafulva,
  • Rostbukstimalia,
  • Karamelltimal,
  • timália hrdzavá,
  • timálie indická,
  • Rustbuget Timalie,
  • ruostevatsatimali,
  • timalí de ventre lleonat,
  • kurtnik rdzawy,
  • Думеция,
  • インドチメドリ,
  • 棕腹鹛,
  • 棕腹鶥,

Voix chant et cris

Timalie à ventre roux
♂ adulte nuptial

Les différents membres qui composent la bande gardent le contact entre eux au moyen de quelques notes faibles et piaillantes "switch switch" ou "tit twit", rappelant un peu un cri de souïmanga. Ce cri est parfois modifié, surtout quand l'oiseau est alarmé, par une sorte de gazouillement plus rude. On peut aussi entendre des "tack tack" comme feraient 2 cailloux qui s'entrechoquent. Le chant est un sifflement de 7 notes qui est décrit comme plaisant, rapide, perçant et portant à faible distance.
La première partie ressemble au chant d'une Alouette à ailes rousses (Mirafra erythroptera), le reste ressemble aux notes d'un canari. Les 2 parties sont émises à la suite, sans pause.

Habitat

Les Timalies à ventre roux fréquentent les contrées boisées ouvertes et les broussailles. On les trouve également dans les massifs de bambou, les buissons épineux, les clairières et les trouées proches des forêts. Ces oiseaux apprécient aussi les jungles de bambou et les forêts à feuilles caduques ou semi-caduques. Par contre, ils délaissent, aussi souvent que possible, les parcelles pourvues d'arbres à feuille permanentes. Les Timalies à ventre roux nichent parfois dans les mélanges d'arbres. Leurs habitats préférés se situent de 75 à 305 m au Népal et jusqu'à 910 mètres en Inde. Dans ce dernier pays, ils peuvent grimper localement jusqu'à 1 800 m.

Comportement traits de caractère

Les Timalies à ventre roux restent en petites bandes qui comprennent de 5 à 12 individus. Elles sautillent dans les hautes herbes, dans les sous-bois ou bien à terre. Elles farfouillent tranquillement dans le tapis de feuilles mortes, les chiquenaudent de tous les côtés et les retournent afin de débusquer les insectes qui y sont dissimulés. Ce sont des prospecteurs furtifs et habiles, capables d'éparpiller les feuilles et de creuser dans le couvert épais. A la moindre alarme, les Timalies à ventre roux se dispersent avec une grande agitation et des piaulements bruyants. Cependant, les bandes se reforment très rapidement, dès qu'elles estiment que le danger est passé.
Dans leur apparence et dans leurs postures, les Timalies à ventre roux ressemblent beaucoup aux timalies du genre Stachyris. Ce sont des oiseaux sédentaires.

Alimentation mode et régime

Les Timalies à ventre roux sont majoritairement insectivores. Au Sri Lanka, elles consomment en particulier les ravageurs fongivores (Lathriidius minutus) et leurs larves, de l'ordre des coléoptères. Le menu est souvent complété par du nectar de fleur, notamment les belles fleurs couleur corail de la famille des erythrina et les salmalia. Elles recherchent leur nourriture à la manière des fulvettes.

Reproduction nidification

La saison de nidification n'est pas très bien établie. Toutefois, on estime qu'elle se déroule principalement pendant la mousson, c'est à dire de juin à octobre. Le nid est une structure en forme de boule bien compacte mesurant environ 15 centimètres de diamètre. Il est construit avec des herbes grossières et des feuilles de bambou ainsi que des feuilles plus fines. On a accès à la chambre de ponte par une entrée latérale. Parfois, les parois sont renforcées avec du papier gondolé provenant de l'emballage de bouteilles.
Le nid est habituellement placé dans un buisson épineux, dans un sous-bois composé de plantes grimpantes ou dans un fouillis végétal qui peut grimper jusqu'à 2 mètres au-dessus du sol. Il est souvent situé à proximité de touffes d'herbes.
La ponte comprend 3 ou 4 œufs, de couleur blanche, avec des taches et des éclaboussures rouge brunâtre. Sur une cinquantaine d'œufs observés, la dimension moyenne est de 17 millimètres sur 14. Pas d'informations sur la durée d'incubation et la date d'envol.

Distribution

Les Timalies à ventre roux sont originaires de l'Inde et du Sri Lanka. Sur tout le sous-continent indien, elles sont absentes au Pakistan, au Bihar, dans l'Uttar Pradesh, au Tamil Nadu et dans la partie centrale appelée plateau du Deccan. Pour la répartition dans les autres états, voir la rubrique "Protection/Menaces"
il y a officiellement 3 sous-espèces. La race albuensis, proposée par Ali et originaire du Gujerat et des Western Ghats, est désormais considérée comme obsolète et intégrée dans la raxe albogularis.
D. h. hyperythra - nord, centre-est de l'Inde, sud du Népal.
D. h. albogularis - ouest-sud de la péninsule indienne.
D. h. phillipsi - Sri Lanka.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les Timalies à ventre roux ne sont pas globalement menacées. La répartition de cette espèce est très irrégulière. Rare ou clairsemée au Népal, assez commune dans certains parcs de l'Uttar Pradesh, elles sont trouvées dans 17 sites des Western Ghats. Elles sont assez répandues à Ceylan et elles ont probablement disparu au Bangladesh.
Néanmoins, les Timalies à ventre roux sont classées comme de préoccupation moindre.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 09/05/2016 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net