Toucan à carène

Ramphastos sulfuratus - Keel-billed Toucan

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Ramphastidés

  • Genre
    :

    Ramphastos

  • Espèce
    :

    sulfuratus

Descripteur

Lesson, R, 1830

Biométrie
  • Taille
    : 51 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 400 à 550 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le caractère le plus remarquable du toucan à carène est certainement son long bec en forme de banane. Cet appendice, qui couvre entièrement le devant de la face, est vert avec un large éclat orange vif sur le côté, une importante tache rouge sur l'extrémité de la mandibule supérieure et une marque bleue plus discrète en bordure de la mandibule inférieure. Le plumage du toucan à carène est majoritairement noir, excepté des joues et une bavette jaune pâle. Le croupion est blanc et les couvertures sous-caudales rouge écarlate. La zone qui entoure directement les yeux est recouverte d'une peau nue bleu pâle. Les pattes sont entièrement bleues et zygodactyles, avec deux doigts dirigés vers l'avant et deux vers l'arrière, à la manière des pics.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Ramphastos sulfuratus sulfuratus (se Mexico, Belize, n Guatemala.)
  • Ramphastos sulfuratus brevicarinatus (se Guatemala to n Colombia and nw Venezuela)

Noms étrangers

  • Keel-billed Toucan,
  • Tucán Piquiverde,
  • Tucano-de-peito-amarelo,
  • Fischertukan,
  • szivárványcsőrű tukán,
  • Zwavelborsttoekan,
  • Tucano carenato,
  • Svaveltukan,
  • Regnbuetukan,
  • tukan žltohrdlý,
  • tukan krátkozobý,
  • Kølnæbbet Tukan,
  • rikkitukaani,
  • tucà de bec verdós,
  • tukan tęczodzioby,
  • Радужный тукан,
  • サンショクキムネオオハシ,
  • 厚嘴巨嘴鸟,
  • 隆嘴鵎鵼,

Voix chant et cris

Son cri le plus typique peut être assimilé au coassement d'une grenouille arboricole.

Habitat

Le toucan à carène vit dans les forêts basses et à la lisière des zones boisées. Son aire de distribution est assez vaste, depuis les régions méridionales du Mexique jusqu'au Vénézuéla et en Colombie.

Comportement traits de caractère

Le toucan à carène se déplace en bandes de 6 à 12 adultes. Les bandes s'installent dans des trous creusés dans des troncs et peuvent s'entasser à plusieurs dans une seule cavité. Pour ce faire, il utilise une technique particulière : pendant son sommeil, il pose son bec sur le dos et relève sa queue, qui forme ainsi un toit au-dessus du dos et du bec. Cette position permet aux oiseaux d'occuper moins d'espace. Ces toucans se nourrissent également en groupe, voyageant d'arbres en arbres en longues files lâches.
Le vol : Son vol est constitué de rapides battements alternés avec de courtes périodes de glissades sur des courtes distances.

Alimentation mode et régime

Le régime d'un toucan à carène est constitué principalement de fruits mais il consomme également les oeufs, les oisillons des autres espèces, de petits lézards et des grenouilles arboricoles. En consommant ces denrées non végétales, il accroît son apport en protéines. Pour ingurgiter un fruit, le toucan projette sa tête en arrière et l'engloutit d'un coup. Il peut en régurgiter les graines, qui disséminées dans la nature à une grande distance de la plante-mère, contribuent ainsi au développement de l'espèce. Bien qu'on ne soit pas informé de toutes les subtilités qui sont liés à l'utilisation de son bec, on sait que ce dernier constitue un excellent outil pour la préhension des fruits éloignés, situés notamment sur les branches qui sont trop fragiles pour supporter son poids.

Reproduction nidification

Les toucans à carène nichent dans des cavités naturelles ou d'anciens trous de pics et sont capables de produire deux ou trois couvées par an. Les deux parents partagent la responsabilité de l'incubation et du nourrissage des jeunes après l'éclosion qui intervient au bout de 16 à 20 jours. Les petits restent au nid durant 8 à 9 semaines, le temps que leur bec soit totalement formé. Les toucans à carène sont apparemment monogames. Le couple entreprend parfois de défendre son territoire contre les tentatives d'autres toucans ou d'autres espèces frugivores. Il défend alors son arbre par un rituel de dissuasion, et si l'agresseur est un toucan, par une opposition du bec. L'éclatante coloration du bec n'a vraisemblablement aucun rapport avec la séduction du partenaire, les deux sexes possédant exactement le même large bec fortement teinté. Cette forte pigmentation est plus certainement liée aux grandes possibilités de camouflage qu'elle procure dans les régions tropicales où ce toucan réside.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 28/06/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net