Toucanet de Gould

Selenidera gouldii - Gould's Toucanet

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Ramphastidés

  • Genre
    :

    Selenidera

  • Espèce
    :

    gouldii

Descripteur

Natterer, 1837

Biométrie
  • Taille
    : 33 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 131 à 209 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez ces oiseaux, d'une taille un peu supérieure à 30 cm et d'un poids maximal d'environ 200 grammes, le dimorphisme sexuel est très marqué : les mâles affichent une tête et une poitrine très nettement noires tandis que chez les femelles, les mêmes parties exhibent une magnifique couleur châtain-brun.
Chez le mâle, les couvertures auriculaires sont jaune doré. Une bande circulaire jaune placée sur le haut du dos sépare la tête noire du reste des parties supérieures et de la queue qui sont vertes.
Le noir du dessous est orné sur les flancs par une touffe de plumes dorées. Les sous-caudales sont rouges. Les paires centrales de rectrices ont un couleur châtain.
Le maxillaire a une base ivoire et une grosse tache noire sur le culmen, cette dernière étant prolongée sur le dessous par un nombre variable de lignes noires. Sur la mandibule inférieure, la répartition du noir et de l'ivoire est assez différente. La pointe du bec est rouge, le tomia blanc-ivoire.
L'iris est jaune, la zone orbitale nue en derrière de l'œil varie du vert-jaune au bleu. Les ornements bariolés du bec sont semblables à ceux du Toucanet de Reinwhardt et du Toucanet à bec maculé. La femelle est châtain là ou le mâle est noir.
Les couvertures auriculaires sont plus ternes. Le plumet du flanc est plus jaune (moins doré). La ligne circulaire du dos est très discrète et même parfois absente. Leur bec manque de dentelures. Les zones pâles ont une couleur terne. Les jeunes femelles ont un capuchon noirâtre.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Gould's Toucanet,
  • Tucanete de Gould,
  • Saripoca-de-gould,
  • Gouldarassari,
  • Goulds Petervreter,
  • Tucanetto di Gould,
  • Gouldstukanett,
  • Selenetukan,
  • tukaník kvákavý,
  • arassari Gouldův,
  • Lysnæbbet Tukanet,
  • bahiantukaani,
  • tucanet de Gould,
  • tukanik brazylijski,
  • Селенидера Гульда,
  • クロフイリチュウハシ,
  • 高氏小巨嘴鸟,
  • 古德氏鵎鵼,

Voix chant et cris

Les "ggrawnk" ou les "ggrraaw" des Toucanets de Gould sont tout à fait identiques à ceux des Toucanets de Reinwhardt ou des Toucanets à bec maculé. Ils sont émis habituellement en séries de 4 à 14 notes. Ils ont une cadence de 70 notes par minute. Les autres cris du répertoire sont probablement identiques.

Habitat

Les Toucanets de Gould fréquentent les boisements humides et les forêts tropicales de plaine qui reçoivent suffisamment de précipitations.
On les aperçoit également dans une grande variété d'habitats ouverts tels que les galeries d'arbres, les palmeraies, les forêts d'arbres à feuilles caduques et éventuellement les forêts en cours de régénération.
Ces oiseaux visitent les fourrés à la lisière des forêts, les zones de végétation qui sont périodiquement envahies par les eaux (varzéas), bien qu'ils préfèrent en général les zones non inondables (Terra firme). En général, ils apprécient les parcelles de grands arbres dont la cime culmine parfois à plus de 40 mètres au-dessus du sol. Cependant, sur les sols sableux, la canopée des arbres ne dépasse pas les 15 à 20 mètres. Dans la province de Ceara, au nord-est du Brésil, ils ne dédaignent pas les versants pentus à des altitudes comprises entre 700 et 800 mètres. En Bolivie, ils sont communs à 725 m d'altitude.

Comportement traits de caractère

Au début de la période nuptiale, les Toucanets de Gould se déplacent dans les airs en maintenant leur queue dressée. Cette attitude pour le moins singulière est considérée comme faisant partie des parades. À la fin du vol, ces oiseaux plongent vers le bas en émettant une série de cris qui ressemblent à des croassements de grenouilles. La parade est répétée à plusieurs reprises dans un laps de quelques minutes. Un autre aspect de la parade consiste pour le mâle et la femelle à se jeter mutuellement des fruits.

Alimentation mode et régime

Le menu est peu connu. Ces oiseaux consomment des fruits, en particulier ceux des palmiers du genre Euterpe. L'alimentation comprend une proportion raisonnable de "viande", probablement des petits oisillons et des reptiles.
Les Toucanets de Gould prospectent un grand éventail de hauteurs, des sous-bois jusqu'à la canopée, généralement en solitaire ou en petits groupes pouvant compter jusqu'à 4 individus.

Reproduction nidification

Les Toucanets de Gould se reproduisent de mai à septembre, et plus particulièrement en juin-juillet dans l'ouest du Brésil (Amazonas, Rondonia). Del Hoyo ne propose aucune information probante sur la description du nid, sur la taille de la ponte et sur les autres aspects des mœurs reproductives. Toutefois, il est probable que celles-ci soient très ressemblantes de celles du Toucanet à bec tacheté (Selenidera maculirostris).
D'après Avianweb, les nids sont installés dans des cavités d'arbres. Comme leur bec n'est pas apte à creuser dans n'importe quelle sorte de bois, les Toucanets de Gould choisissent des solutions facilitantes et optent pour des trous qui ont déjà été commencés par d'autres moyens. Le fond n'est pas garni de matériaux qui pourraient rendre le lieu du dépôt plus confortable. Cependant les 2 à 4 œufs qui composent la ponte reposent parfois sur une couche de copeaux qui résultent de l'excavation. L'ouverture du nid subit divers aménagements qui rendent l'accès de la chambre plus aisé.
Les parents se partagent équitablement les différentes tâches, mais les relais durent rarement plus d'une heure et pendant de nombreuses minutes les œufs ne sont pas couverts. Après 16 jours, les oisillons naissent nus, sans nulle trace de duvet. Ils n'acquièrent leur plumage complet qu'au bout de 4 mois. Les premières plumes commencent à apparaître au bout de 4 semaines.

Distribution

Les Toucanets de Gould sont communs le long de la rive sud de l'Amazone et sur la berge est du rio Madeira. Ils résident aussi dans le nord du Mato Grosso et dans les régions limitrophes de la Bolivie. Cette espèce est considérée comme monotypique. Il existe certaines populations qui présentent des différences clinales. Toutefois, celles qui sont appelées Selenidera gouldi hellmayri et Selenidera gouldi baturitensis ne sont pas reconnues officiellement comme sous-espèces, faute de caractères discriminants suffisants.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les Toucanets de Gould ne sont pas globalement menacés. Les effectifs ne sont pas estimés avec précision. Dans la Serra de Baturité, les populations semblent stables et dans de nombreuses régions elles s'adaptent assez facilement aux parcelles ayant subi des dommages du fait de l'exploitation des bois, ce qui est un excellent présage pour l'avenir.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Toucanet de GouldFiche créée le 02/01/2017 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net