Touraco à ventre blanc

Corythaixoides leucogaster - White-bellied Go-away-bird

Systématique
  • Ordre
    :

    Musophagiformes

  • Famille
    :

    Musophagidés

  • Genre
    :

    Corythaixoides

  • Espèce
    :

    leucogaster

Descripteur

Rüppell, 1842

Biométrie
  • Taille
    : 50 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 170 à 250 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les adultes ont un plumage gris, des sous-caudales et un ventre blanc. La longue huppe rigide mesurant environ 60 millimètres a une couleur grise, une pointe noir brunâtre et se dresse à partir du front. Les côtés du cou, le menton et la totalité du cou ainsi que de la poitrine affichent une couleur grise identique à celle des parties supérieures. Les plumes des moyennes et grandes couvertures alaires ont des terminaisons noires qui forment partiellement une barre alaire visible lorsque les ailes sont pliées. Les bases blanches des rémiges primaires composent un miroir qu'on aperçoit surtout en vol. La queue noire possède une large bande médiane blanche.
Le bec est noirâtre chez le mâle, vert-petit-pois chez la femelle (devenant jaunâtre pendant la reproduction). Les iris sont brun-noisette. Les pattes et les pieds sont noirs.
Les juvéniles sont semblables aux adultes, mais ils ont une teinte plus brune, notamment sur les couvertures alaires.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • White-bellied Go-away-bird,
  • Turaco Ventriblanco,
  • Weißbauch-Lärmvogel,
  • fehérhasú lármásmadár,
  • Witbuiktoerako,
  • Turaco panciabianca,
  • Vitbukad turako,
  • Hvitbukturako,
  • halasník bielobruchý,
  • sparák bělobřichý,
  • Hvidbuget Larmfugl,
  • pumpuliturako,
  • turac de ventre blanc,
  • hałaśnik białobrzuchy,
  • Белобрюхий бананоед,
  • シロハラハイイロエボシドリ,
  • 白腹灰蕉鹃,
  • 白腹灰蕉鵑,

Voix chant et cris

Les cris les plus typiques sont des "haa-haa-haa" nasaux qui ressemblent à des bêlements de moutons ou d'agneaux. On peut aussi entendre un simple "gwa" ou "Go-away". Souvent, ces oiseaux volent d'arbres en arbres en bandes désordonnées et en poussant des cris puissants.

Habitat

Les touracos à ventre blanc fréquentent typiquement les steppes chaudes d'acacias situées à basse altitude. On peut aussi les apercevoir dans les savanes qui possèdent des arbres clairsemés. Ces oiseaux vivent du niveau de la mer jusqu'à environ 1 700 mètres d'altitude.

Comportement traits de caractère

Les touracos à ventre blanc vivent en couples ou en petits groupes familiaux. Les arbres sont leur terrain de prédilection et ils s'y montrent particulièrement vifs et agiles. Néanmoins, ils descendent parfois à terre quand ils veulent se désaltérer ou prendre des bains pour entretenir leur plumage. Ces oiseaux jouent parfois involontairement le rôle de sentinelle au profit de certaines espèces. En Afrique de l'Est, lorsque les touracos à ventre blanc poussent leur cri d'alarme, les dik-diks qui sont des antilopes naines redoublent d'attention, arrêtent de brouter la végétation et ont tendance à aller se camoufler dans le couvert pour se protéger des prédateurs.
Les touracos à ventre blanc sont des oiseaux sédentaires.

Alimentation mode et régime

Les touracos à ventre blanc consomment des fruits, des fleurs, des graines et des bourgeons d'acacias. Ils marquent une préférence pour les jeunes pousses vertes des acacias tortilis. Ces arbres ont des rameaux âgés blanc-ivoire, des épines blanches et des fleurs blanches en capitules de 1 à 2 centimètres de diamètre. Ils se reconnaissent immédiatement grâce à leur feuillage en forme d'ombrelle ou de parasol.

Reproduction nidification

Les touracos à ventre blanc nichent de février à juillet en Somalie et en Éthiopie, de février à août au Kenya et en Tanzanie et en juillet-août dans le nord-est de l'Ouganda. Le nid est une structure modeste et fragile en forme de plate-forme construite avec des brindilles. Il est placé entre 3 et 12 mètres au-dessus du sol, généralement dans un arbre du type Acacia.
La ponte comprend 2 ou 3 œufs ovales et brillants, de couleur bleuâtre pâle. L'incubation, qui dure 27 ou 28 jours, est assurée par les 2 parents. Le soin parental et le développement des jeunes oisillons ne sont pas décrits.

Distribution

Comme tous les membres de la famille des musophagidés, les touracos à ventre blanc sont originaires de l'Afrique. Leur aire de distribution est clairement positionnée dans l'est du continent, de l'extrémité de la corne africaine jusqu' au plateau oriental de la Tanzanie. Du nord au sud, ils occupent le nord-ouest, le centre et le sud de la Somalie, l'Éthiopie à l'ouest de la vallée du Rift, le sud du Soudan, le nord-est de l'Ouganda, le nord et l'est du Kenya et enfin la partie orientale de la Tanzanie où son point méridional le plus extrême est situé dans le Ruaha National Park.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook des oiseaux du Monde, cette espèce n'est pas globalement menacée. Elle est généralement commune sur l'ensemble de son aire de distribution. Bien qu'on ne possède aucun renseignement valable sur le chiffre des effectifs, les diverses observations indiquent qu'elle est abondante dans de nombreuses régions. Elle souffre probablement de la prédation des grands rapaces de la même façon que les autres espèces qui fréquentent le même genre d'habitat. Les léopards, les singes et les serpents sont également des agresseurs potentiels, mis ils n'ont pas un impact important sur les couvées.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Touraco à ventre blancFiche créée le 02/10/2013 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net