Tourtelette tambourette

Turtur tympanistria - Tambourine Dove

Tourtelette tambourette
♂ adulte
Systématique
  • Ordre
    :

    Columbiformes

  • Famille
    :

    Columbidés

  • Genre
    :

    Turtur

  • Espèce
    :

    tympanistria

Descripteur

Temminck, 1809

Biométrie
  • Taille
    : 23 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 51 à 85 g
Distribution

Distribution

Description identification

De petite taille, la tourtelette tambourette apparaît de prime abord bicolore, brun dessus et blanc dessous. Mais il existe un dimorphisme sexuel, seul cas chez le genre Turtur. Posé, le mâle est plus foncé que la femelle. La calotte, les côtés du cou et le dos sont brun foncé. Deux petites taches noires et rondes sont visibles sur les couvertures alaires et sont légèrement irisées. Les couvertures sont brun-chocolat, les rémiges et les rectrices sont principalement châtain avec de légers liserés plus clairs sur les bords. Le front, l'arrière des yeux, la gorge, la poitrine, les flancs et le ventre sont blanc brillant. La femelle est un peu plus terne sur le dessous. Elle conserve le front blanc comme le mâle, mais la gorge, la poitrine, les flancs et le ventre sont gris bleuté. Le milieu de la poitrine peut parfois apparaître chamois très clair. Les taches qu'elle possède sur les ailes sont beaucoup moins irisées que celles du mâle. Chez les deux sexes, les yeux sont noirs, reliés au bec par un trait noir très bien visible même de loin, le bec est rouge-carmin avec la pointe noire ou grise et les pattes sont rouge sombre. Le juvénile est semblable à la femelle mais possède malgré tout de nombreuses plumes striées brun roux.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Tambourine Dove,
  • Palomita Tamborilera,
  • Rola-de-papo-branco,
  • Tamburintaube,
  • fehérhasú erdeigerle,
  • Tamboerijnduif,
  • Tortora tamburina,
  • Tambourinfläckduva,
  • Tamburindue,
  • bronzovka bubeník,
  • hrdlička bubínková,
  • Tamburindue,
  • tamburiinikyyhky,
  • Witborsduifie,
  • tortoreta timbalera,
  • turkaweczka białoczelna,
  • Белогрудая лесная горлица,
  • タンバリンバト,
  • 白胸森鸠,
  • 白胸森鳩,

Voix chant et cris

La tourtelette tambourette effectue des séries de roucoulements, jusqu'à 40 en une quinzaine de secondes. Son chant débute par des roucoulements assez étouffés pour devenir plus rythmés par la suite et finir en s'allongeant dans la durée. Le chant de la tourtelette tambourette est identique en Afrique et aux Comores. Toutefois une analyse plus poussée a mis en évidence qu'il existait de légères variations entre les îles des Comores. À Mayotte, l'appel débute par 8 à 12 syllabes hésitantes suivies de 22 à 24 syllabes rapides. Sur Mohéli et Grande Comore il n'y aurait que 7 à 11 syllabes sur le début du chant.

Habitat

La tourtelette tambourette affectionne le bush, les forêts bien denses et sèches non loin des cours d'eau. Elle est également présente dans les jardins, notamment aux Comores, dans les plantations de cacao, de manguier, d'huile de ricin et de caoutchouc. Elle est absente des forêts humides. Sa présence est aussi régulière sur les cordons de sable à l'arrière des mangroves.

Comportement traits de caractère

La tourtelette tambourette s'observe seule ou en couple. Les petits groupes, maximum 8 à 10 individus, sont très rares. Il semble qu'en juillet-août, les effectifs grossissent dans le Natal, mais cette note n'est pas encore documentée. C'est au sol qu'elle passe le plus de temps pour chercher sa nourriture en forêt primaire ou secondaire, mais aussi en lisière et dans les petites clairières. C'est aussi au sol qu'elle sera la plus visible, mais juste l'instant d'une seconde car très discrète et furtive elle ne reste pas longtemps à découvert. De plus les déplacements dans la journée restent très limités.
Le vol : Le vol de la tourtelette tambourette est rapide et très agile. Elle peut voler à grande vitesse grâce à ses ailes courtes et arrondies même en forêt dense et au ras du sol.

Alimentation mode et régime

La tourtelette tambourette se nourrit de graines glanées au sol ainsi que de mollusques, d'insectes et de larves (œufs de termites). Elle se nourrit également de fruits.

Reproduction nidification

La tourtelette tambourette est monogame et défend de larges territoires (jusqu'à 2 à 3 hectares). La saison de nidification varie selon les régions géographiques. En Sierra Leone, elle s'étend de janvier à avril. En Afrique de l'Est elle peut être très variable mais deux grande périodes sont privilégiées : janvier à mars et mai à novembre. En Afrique Centrale, elle a lieu toute l'année. De septembre à mai pour la région du Zimbabwe et d'octobre à mars pour l'Afrique du Sud. Le nid est situé à faible hauteur. Il est composé d'un mélange de petites brindilles, souvent posé sur une fourche ou une branche maîtresse. Le mâle apporte les matériaux à la femelle qui s'occupe d'arranger le nid. En général deux œufs crèmes sont pondus dans le nid et l'incubation dure une quinzaine de jours, essentiellement par la femelle. Les jeunes sont nourris par régurgitations et par les deux sexes. Ils sont volants à environ 14 jours. Après avoir quitté le nid, les jeunes restent dépendants des parents durant une semaine mais ne quittent pas le groupe familial pour autant les jours suivants.

Distribution

La tourtelette tambourette est sédentaire et nicheuse en Afrique au sud du désert du Sahara. L'espèce se répartit du Sénégal à l'Ethiopie, du Gabon au Kenya, puis descend sur les côtes de l'Afrique de l'Est et du Sud-Est. Elle reste absente des zones sèches d'Afrique du Sud-Ouest. Dans la région malgache, elle est restreinte à l'archipel des Comores : Mayotte, Grande Comore, Mohéli, mais mal connue sur Anjouan. Elle se concentre sur les zones côtières les plus sèches de ces 3 premières îles. C'est une espèce totalement absente sur Madagascar.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

La population mondiale de la tourtelette tambourette n'a pas été quantifiée. Elle est cependant commune dans sa zone de répartition et n'est globalement pas menacée.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 03/01/2016 par Nathalie Santa Maria © 1996-2017 Oiseaux.net