Traquet à capuchon

Oenanthe monacha - Hooded Wheatear

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Muscicapidés

  • Genre
    :

    Oenanthe

  • Espèce
    :

    monacha

Descripteur

(Temminck, 1825)

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : 29 à 30 cm.
  • Poids
    : 18 à 20 g
Distribution

Distribution

Description identification

Cet oiseau possède une silhouette assez caractéristique. Il paraît assez grand, avec une grosse tête, des ailes, une queue et un bec longs mais des pattes relativement courtes. Le mâle présente une queue presque entièrement blanche habituellement sans bande terminale avec du noir uniquement sur les rectrices centrales et à peine aux coins. Une telle disposition ne se retrouve que chez le Traquet à tête blanche, cependant la confusion avec ce dernier est peu probable car il affiche une poitrine, un ventre et une nuque noirs, son bec est plus petit et ses pattes plus allongées. Chez le traquet à capuchon, le manteau, la gorge, le haut de la poitrine et même le haut des flancs jusqu'au rebord de l'aile sont noirs. Le blanc du capuchon se rétrécit sur la nuque.
La femelle présente le même motif à la queue que le mâle, mais le blanc est remplacé par du brun roussâtre clair. Son plumage est brun-gris pâle sur le dessus. Le dessous est légèrement plus clair et le croupion dévoile une nuance rousse. Les plumes des ailes ont un centre sombre et un liseré sable. Le bec est long.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Hooded Wheatear,
  • Collalba Monje,
  • Chasco-de-capuz,
  • Kappensteinschmätzer,
  • csuklyás hantmadár,
  • Каменка-монашка,
  • 冠(即鸟),
  • Monnikstapuit,
  • Monachella monaca,
  • Munkstenskvätta,
  • Munkesteinskvett,
  • białorzytka arabska,
  • skaliarik dlhozobý,
  • bělořit kápový,
  • Hættestenpikker,
  • hupputasku,
  • ,
  • シラガサバクヒタキ,

Voix chant et cris

Son cri de contact est un sifflement sec, un 'vit', 'tchak' claquant ou un 'prruy' roulé et épais. Son chant habituel est une suite de strophes bavardes souvent assez longues et surtout constituées de cris craquants et de sons heurtés qu'il alterne avec des sons isolés, plus clairs et plus doux avec de nombreuses imitations.

Habitat

Les traquets à capuchon fréquentent les déserts montagneux arides, les ravins abrupts, les oueds encaissés pourvus souvent en blocs rocheux qui sont essentiels pour son mode de nidification. Son aire de distribution s'étend au Moyen-Orient, dans le sud d'Israël, le sud de la Jordanie, l'est de l'Egypte, le nord de l'Arabie Saoudite et l'Iran. Il ne niche pas à l'ouest du Nil.

Comportement traits de caractère

Le traquet à capuchon est un oiseau furtif qui se tient souvent assez discrètement sur un bloc de pierre avant de disparaître dans un ravin. Les façades rocheuses avec fissures ou cavités lui sont absolument nécessaires, car en plus de site de reproduction, elles lui servent de lieu de refuge en cas de danger. Il défend son territoire contre l'intrusion d'autres espèces insectivores.

Alimentation mode et régime

Le traquet à capuchon se nourrit principalement d'insectes. Il capture souvent les grands insectes volants de façon assez typique après une longue poursuite dans les airs, à une hauteur qui varie entre 50 et 100 mètres. il consomme aussi vraisemblablement des graines qu'il récolte sur le sol.

Reproduction nidification

La saison de reproduction intervient entre avril et mai en Jordanie, en juin en Egypte. On connaît peut de choses sur le site de nidification. En Iran, un nid était placé assez profondément dans une cavité, une fissure de roche, 2,50 mètres au dessus de la berge d'une rivière orientée vers le nord. La femelle pond 4 ou 5 oeufs lisses, de forme elliptique, de couleur bleu pâle avec des taches brun-rouge. L'incubation dure 13 ou 14 jours, probablement par la femelle seule.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 15/02/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net