Troglodyte bridé

Cantorchilus superciliaris - Superciliated Wren

Troglodyte bridé
adulte
Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Troglodytidés

  • Genre
    :

    Cantorchilus

  • Espèce
    :

    superciliaris

Descripteur

Lawrence, 1869

Biométrie
  • Taille
    : 14 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description de la famille

A une exception près, celle de notre Troglodyte mignon Troglodytes troglodytes, les Troglodytidés sont endémiques du continent américain. Ce sont des passereaux insectivores de petite taille. Leur plumage, dans des tons de gris et de brun, est discret. Ils possèdent un bec long et fin, et souve... lire la suite

Description identification

Troglodyte bridé
adulte
Troglodyte bridé
adulte

Les adultes ont un capuchon gris-brun foncé, contrastant avec les épaules et le dos qui sont plus roux-brun. Le croupion est plus roussâtre, les rectrices brun rougeâtre avec une dizaine de barres transversales noires bien évidentes qui se répartissent sur toute la longueur de la queue. Les lores sont gris. Un large sourcil blanc s'étend jusqu'en arrière des couvertures auriculaires, il est souligné par un trait oculaire brun foncé. Les oreillons sont chamois blanchâtre. Le menton et la gorge présentent une couleur blanc-chamois clair qui devient légèrement plus sombre sur le haut de la poitrine et chamois-gris sur les flancs. Les ailes affichent un ensemble brun avec des marques noires qui forment des barres évidentes sur l'aile fermée. Le dessous des ailes est grisâtre. L'iris est brun . La mandibule supérieure est noire alors que la mandibule inférieure est grise avec une pointe noire. Les pattes sont également grises.
Les juvéniles sont très semblables aux adultes. Leur calotte est cependant plus terne et plus claire. Les couleurs du dos sont moins chaleureuses.

Indications subspécifiques 2 sous-espèces

  • Cantorchilus superciliaris superciliaris (w Ecuador)
  • Cantorchilus superciliaris baroni (s Ecuador and w Peru)

Noms étrangers

  • Superciliated Wren,
  • Cucarachero Cejón,
  • Küstenzaunkönig,
  • pápaszemes ökörszem,
  • Humboldtwinterkoning,
  • Scricciolo dai sopraccigli,
  • Vitbrynad gärdsmyg,
  • Hvitbrynsmett,
  • oriešok bieloprsý,
  • střízlík bělobrvý,
  • Hvidbrynet Smutte,
  • aavikkopeukaloinen,
  • cargolet cellut,
  • pręgostrzyżyk białolicy,
  • Береговой кустарниковый крапивник,
  • マミジロミソサザイ,
  • 纹眉苇鹪鹩,
  • 冠繸葦鷦鷯,

Voix chant et cris

Le chant est une une série de phrases brèves composées de 2 ou 3 notes et répétées à de nombreuses reprises. Parfois, les phrases sont plus longues, avec des notes trillées. Elles ne sont pas aussi riches et aussi musicales que celles du Troglodyte à face pâle. On ne sait pas si les couples chantent en duo où s'il se répondent mutuellement.

Habitat

Il semble moins accoutumé aux habitats humides que les trois autres troglodytes avec lesquels il forme une superespèce : trogodyte à face pâle (Thryothorus leucotis), troglodyte des Guayaros (Thryothorus guarayanus) et troglodyte à long bec (Thryothorus longirostris). Le troglodyte bridé fréquente les zones boisées arides, les broussailles sèches, les bordures d'arbustes formant des haies et les buissons épars dans les terres agricoles. Il est plus rare dans les sous-bois humides. Bien qu'il soit plutôt un habitant des plaines, le troglodyte bridé occupe une territoire dont les altitudes s'échelonnent du niveau de la mer jusqu'à 1500 mètres. Localement, on peut même le trouver jusqu'à 1850 mètres. Cet oiseau est endémique de l'Amérique du Sud. Son aire de distribution s'étend en Equateur et dans l'extrême nord du Pérou, le long du littoral. Il pénètre peu à l'intérieur des terres.

Comportement traits de caractère

Les troglodytes bridés vivent généralement en couples. Ce sont des oiseaux furtifs qui recherchent leur nourriture à l'étage inférieur de la végétation ou même plutôt à terre. Pourtant, ils sont plus facilement observables que la plupart des autres espèces du genre Thryothorus, sans doute à cause de la nature plus clairsemée de leur habitat. Les troglodytes bridés sont des oiseaux sédentaires.

Alimentationmode et régime

On ne possède aucune information concrète, cependant on présume que comme la plupart des troglodytes du genre Thryothorus (ils sont nombreux), leur régime est constitué essentiellement ou entièrement d'invertébrés. L'estomac de certains oiseaux observés ne contenait en effet que des insectes.

Reproduction nidification

Le nid est une construction plutôt fragile en forme de cornue avec une entrée latérale qui est recouverte par un long porche dont les bords sont élimés. Il est placé dans une grande variété d'arbres ou de buissons, à une hauteur comprise entre 1,6 et 3,2 mètres au-dessus du sol. De nombreuses ébauches de nids sont construites, seuls ceux qui sont occupés sont garnis de doux matériaux et de plumes à l'intérieur. Il est souvent bâti à proximité d'un nid de guêpes, mais parfois aussi sous le toit d'un vieil édifice. A l'ouest du Pérou, la saison se déroule aux mois de janvier et février. La ponte comprend deux ou trois oeufs dont la coquille est légèrement teintée de vert. On ne connaît pas la durée de la période d'incubation. Les jeunes restent au nid pendant une durée de 10 à 13 jours. De nombreux nids sont parasités par des vachers luisants (Molothrus bonariensis). Rares sont ceux qui sont épargnés. On suppose qu'au cours de la saison, les troglodytes bridés mènent à terme deux nichées.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Selon les régions, la densité est plus ou moins importante, mais dans l'ensemble, l'espèce ne semble pas globalement menacée. Classée comme 'least concern' (de préoccupation moindre) par l'IUCN.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Troglodyte bridéFiche créée le 26/03/2008 par
publiée le - modifiée le 2008-03-26 12:50:37 © 1996-2019 Oiseaux.net