Troglodyte des canyons

Catherpes mexicanus - Canyon Wren

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Troglodytidés

  • Genre
    :

    Catherpes

  • Espèce
    :

    mexicanus

Descripteur

Swainson, 1829

Biométrie
  • Taille
    : 15 cm
  • Envergure
    : 19 cm.
  • Poids
    : 9 à 18 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

A une exception près, celle de notre Troglodyte mignon Troglodytes troglodytes, les Troglodytidés sont endémiques du continent américain. Ce sont des passereaux insectivores de petite taille. Leur plumage, dans des tons de gris et de brun, est discret. Ils possèdent un bec long et fin, et souve... lire la suite

Description identification

Description de la race conspersus, de loin la plus répandue : Les adultes ont un capuchon, un front et une nuque gris-brun, abondamment marqués de fines taches blanches. Le dos et les épaules présentent une teinte plus rousse virant au châtain sur le croupion. Le dos est recouvert de multiples taches brun foncé, chacune d'entre elles étant liserée de blanc. Les rectrices sont châtain-brun, chaque plume portant environ 8 étroites bandes sombres qui forment des barres transversales parallèles sur la queue. Les primaires et les secondaires châtain-brun affichent une dizaine de barres brun foncé, ce qui donne à l'aile un aspect barré. Les épaules et les grandes couvertures sont mouchetées de blanc. Le menton, la gorge et la poitrine sont gris-blanc, contrastant fortement avec le ventre châtain-brun. La partie basse du ventre et la zone anale sont d'un brun-rouge plus sombre. Les plumes de la mi-ventre ont des extrémités brun foncé avec une pointe blanche, ce qui donne à cette région un aspect barré. Les couvertures auriculaires sont gris-brun avec de fines mouchetures blanchâtres. Le dessous des ailes est brun-moyen avec de vagues barres sombres discontinues. L'iris est brun sombre, le bec noir grisâtre avec une tache plus pâle à la base de la mandibule inférieure. Les pattes sont gris-noir terne.
Les juvéniles diffèrent des adultes par leurs parties supérieures bien plus sombres recouvertes de fines mouchetures. Leur dessous légèrement barré est moins brillant.

Indications subspécifiques 8 Sous-espèces

  • Catherpes mexicanus griseus (sw Canada and nw USA)
  • Catherpes mexicanus pallidior (nc and wc USA)
  • Catherpes mexicanus conspersus (sw USA and nw Mexico)
  • Catherpes mexicanus punctulatus (ec California. w USA.)
  • Catherpes mexicanus croizati (s Baja California. nw Mexico.)
  • Catherpes mexicanus mexicanus (c and s Mexico)
  • Catherpes mexicanus meliphonus (nw Mexico)
  • Catherpes mexicanus cantator (sw Mexico)

Noms étrangers

  • Canyon Wren,
  • Cucarachero Barranquero,
  • Schluchtenzaunkönig,
  • szurdoki ökörszem,
  • Kloofwinterkoning,
  • Scricciolo dei canyon,
  • Kanjongärdsmyg,
  • Ravinesmett,
  • oriešok kaňonový,
  • střízlík kaňonový,
  • Canyonsmutte,
  • kanjonipeukaloinen,
  • cargolet dels congosts,
  • skalik ostrodzioby,
  • kanjonu ceplītis,
  • Каньонный длинноклювый крапивник,
  • ムナジロミソサザイ,
  • 墨西哥鹪鹩,
  • 峽谷鷦鷯,

Voix chant et cris

Le chant est un trille descendant qui devient plus lent et se termine par une magnifique série de six ou sept sifflements clairs. Les deux sexes chantent mais le chant de la femelle a tendance à être plus court, moins fréquent et moins pur avec un accent plus bourdonnant. Ce chant peut être entendu pendant toute l'année, quoiqu'un peu moins fréquemment en hiver. Le cri est un bourdonnement puissant et métallique. Les poussins émettent de petits cris aigus et suppliants quand ils réclament leur nourriture.

Habitat

Les troglodytes des canyons sont confinés dans un type particulier d'habitat : on ne les trouve que dans des lieux pourvus de façades rocheuses et de corniches, c'est à dire les canyons, les ravins ou plus rarement les falaises maritimes (comme c'est le cas en Californie). Vu qu'ils nécessitent une grande étendue de rochers, on peut les trouver dans de nombreux types de végétation : toutes sortes de zones de conifères, des boisement de chênes ou le lit asséché de certains cours d'eau temporaires. Bien qu'on puisse rarement les observer en train de boire, ils ne sont jamais très éloignés d'un point d'eau. On peut également les observer dans de vieux bâtiments en pierre et dans des ruines. Dans certaines régions du sud du Mexique, ils fréquentent des zones humides à des altitudes aussi basses que 200 mètres.

Comportement traits de caractère

Les troglodytes des canyons recherchent leur nourriture dans les rochers. Leur attitude rappelle beaucoup celle du grimpereau. Ils rampent au-dessus de la paroi, le corps presque collé à la roche, mais n'utilisant par leur queue comme point d'appui. En général, ces troglodytes volent brièvement de rocher en rocher, mais ils effectuent également de plus longues excursions à travers les canyons. Ils se montrent particulièrement habiles pour pénétrer dans les fentes et dans les crevasses. Ils tirent profit de leur petite taille mais ils accentuent cet avantage en écartant largement les pattes sur le côté et en aplatissant leur corps pour pouvoir y accéder encore plus facilement. Les troglodytes chassent parfois en vol à la manière des gobemouches. Plus rarement, ils fouillent à terre ou glanent dans les feuillages.
Les troglodytes des canyons sont majoritairement sédentaires. Cependant, les populations les plus nordiques entreprennent des mouvements altitudinaux en hiver. Quelques oiseaux repérés en dehors de leur zone de nidification normale indiquent une certaine mobilité.

Alimentation mode et régime

Les troglodytes des canyons se nourrissent exclusivement d'invertébrés : araignées, coléoptères, punaises, fourmis et termites. Ces oiseaux ont une attitude téméraire et intrépide : certains troglodytes des canyons font intrusion dans des nids de guêpes maçonnes du genre Sceliphron et dérobent les proies qui sont paralysées par leur venin.

Reproduction nidification

Le nid est construit par les 2 parents. Dans le milieu naturel, on le trouve surtout dans des crevasses de façades rocheuses ou de falaises mais également dans des sites artificiels tels que des avant-toits de bâtiments, des édifices en ruines, des fissures de poteaux télégraphiques en bois. Le nid est une coupe ouverte tapissée de laine, de crin et de plumes. Il repose sur une base qui est construite avec de grosses brindilles et de la mousse. La structure extérieure mesure environ 14 cm de diamètre et 9 cm de profondeur mais la coupe intérieure a des dimensions plus modestes (5,6 X 3,9 cm). Certains nids, surtout ceux qui sont situés dans des sites artificiels, incorporent fréquemment un certain nombre de débris, comme des morceaux de papier, des plumes de stylo, des vis, des objets divers et variés qu'ils dérobent dans les maisons avoisinantes.
La période de nidification varie selon la région géographique et l'altitude. Dans le sud, la construction des nids commence à la mi-mars et se poursuit jusqu'à début juin, mais elle est plus tardive dans le nord et à des altitudes plus élevées. La ponte comprend 3 à 7 oeufs, assez souvent 6, mais la race mexicanus est généralement moins prolifique. Les oeufs ont un fond blanc brillant avec la plupart du temps des marbrures brun rougeâtre, mais aussi parfois avec des points brun plus foncé.
La femelle couve seule pendant 12 à 18 jours. Son partenaire la ravitaille pendant toute la période d'incubation. Les jeunes quittent le nid au bout de 12 à 17 jours après l'éclosion. Apparemment, les troglodytes des canyons ne construisent pas de nids supplémentaires pour le repos.

Distribution

Les troglodytes des canyons sont endémiques de l'ouest de l'Amérique du Nord, de la Colombie Britannique jusqu'au sud de Mexico. Sur ce vaste territoire, 3 sous-espèces sont officiellement reconnues : C.M. conspersus (du sud de la Colombie Britannique jusqu'à l'état de Sonora au Mexique, en passant par tous les états de l'ouest des Etats-Unis) - C.M. mexicanus (uniquement au Mexique, du sud de Chihuahua jusqu'à Oaxaca et l'isthme de Téhuantepec) - C.M. albifrons (nord du Mexique, du Nuevo Leon jusqu'à San Luis Potosi, également présente dans le sud-ouest du Texas).

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 28/11/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net