Trogon à poitrine jaune

Harpactes oreskios - Orange-breasted Trogon

Systématique
  • Ordre
    :

    Trogoniformes

  • Famille
    :

    Trogonidés

  • Genre
    :

    Harpactes

  • Espèce
    :

    oreskios

Descripteur

Temminck, 1823

Biométrie
  • Taille
    : 26 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 57 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le trogon à poitrine-jaune est l'exemple même des différences d'observation ou d'identification, les anglo-saxons l'ont appelé Orange-breasted trogon, le trogon à poitrine orange, le nom scientifique est plus géographique : Harpactes oreskios pouvant se traduire par le bandit qui réside dans la montagne ! Conrad Jacob Temminck, ornithologue hollandais (1778-1858) qui le baptisa en 1823 attachait plus d'importance à son habitat qu'à sa couleur. Plutôt petit, 25 à 26 cm, au dimorphisme marqué mais moins évident que d'autres espèces de trogonidés, le mâle a la tête vert-olive nuancé de jaune pâle qui contraste avec un large cercle orbital bleu-cobalt, l'iris est marron foncé et le bec reprend la couleur du cercle orbital. La gorge et le haut de la poitrine sont jaune-olive, une légère bande blanchâtre sépare le haut de la poitrine de la poitrine jaune orangé, le ventre redevenant jaune clair. La nuque est vert-olive, le manteau et le dos arborent une teinte noisette brillante et le croupion est brun pâle. Les couvertures noires présentent des vermiculures blanches assez larges tandis que les rémiges noires, marques distinctives des trogonidés, sont bordées de blanc aux émarginations. Les rectrices centrales brun-roux sont barrées de noir à leur extrémité, les trois paires de rectrices externes sont blanches et dévoilent légèrement les deuxièmes et troisièmes rectrices noires, vue de face la queue apparaît blanche avec des pointes noires au milieu. La femelle a la tête plus gris-vert que vert-olive, le bec et le cercle orbital restent bleu-cobalt, la gorge et le haut de la poitrine sont gris avec la même bande blanche visible, le bas de la poitrine et le ventre sont jaunes sans les reflets orangés du mâle. Le dos et le manteau sont brun pâle et les couvertures marron foncé sont vermiculées de bandes horizontales chamois légèrement plus larges que chez le mâle ; les rectrices restent semblables aux rectrices de son compagnon. Les jeunes ont le dos et le manteau roux avec une nuance légèrement pâle, la poitrine et le ventre jaunes sont parsemés de duvet blanc alors que les couvertures hésitant entre le noir et le brun n'ont que de vagues vermiculures claires, il sera très difficile de distinguer les sexes. Quatre sous-espèces sont reconnues, ssp oreskios qui donne son nom à l'espèce ; ssp oreskios uniformis a la tête entièrement vert-olive ainsi que la gorge et la poitrine, la bande blanche devient jaune clair, la femelle a la calotte et la nuque gris-vert alors que la gorge et la poitrine sont gris clair, la bande visible sur la poitrine est blanche, le dos a une coloration châtaigne clair moins vive que celle du mâle ; ssp oreskios nias ne présente que peu de différences avec uniformis, le mâle a la tête vert-olive très foncé tandis que la femelle est plus foncée notamment sur le dos, le bec est plus gros ; ssp dulitensis ressemble également à uniformis mais la poitrine des deux sexes est à forte dominante verte et la taille est plus petite.

Indications subspécifiques 5 Sous-espèces

  • Harpactes oreskios stellae (sw China, s Myanmar and Indochina)
  • Harpactes oreskios uniformis (Malay Pen. and Sumatra)
  • Harpactes oreskios oreskios (Java)
  • Harpactes oreskios dulitensis (nw Borneo)
  • Harpactes oreskios nias (Nias I.. off w Sumatra.)

Noms étrangers

  • Orange-breasted Trogon,
  • Trogón Pechinaranja,
  • Orangebrusttrogon,
  • narancsbegyű malájtrogon,
  • Groenkoptrogon,
  • Trogone pettoarancio,
  • Orangebröstad trogon,
  • Olivenhodetrogon,
  • dravčík olivový,
  • trogon oranžovoprsý,
  • Gulbuget Trogon,
  • mandariinitrogoni,
  • trongon de pit carbassa,
  • sędzioł zielonkawy,
  • Зеленоголовый азиатский трогон,
  • Luntur harimau,
  • ヤマキヌバネドリ,
  • 橙胸咬鹃,
  • นกขุนแผนอกสีส้ม,
  • 橙胸咬鵑,

Voix chant et cris

Trogon à poitrine jaune
♂ adulte

Trois à quatre "pew-pew-pew" lancés rapidement et hauts perchés. Il lance également un "tau-tau-tau" toujours très haut et répété à intervalles réguliers, la femelle semble chanter plus bas et plus lentement. A Bornéo on a observé des "kek-kek-kek", qui sont peut-être des cris d'alarme.

Habitat

Le trogon à poitrine jaune est l'un des trogons les plus répandus en Asie, on ne le trouve pas à plus de 1 500 m, au milieu de forêts primaires ou secondaires dans les bas étages de la canopée, dans les bambouseraies, il fréquente aussi les espaces boisés clairsemés.

Comportement traits de caractère

Sédentaire.

Alimentation mode et régime

Le trogon à poitrine jaune est principalement insectivore : orthoptères, hémiptères (les cigales), phasmes, araignées, tous types de larves, chenilles mais également des lézards. Il est connu pour chasser depuis une branche ou un perchoir mais on le voit souvent au sol et parfois avec d'autres espèces. A l'occasion il agrémentera son régime de fruits.

Reproduction nidification

A Java, les périodes de nidification se répartissent sur pratiquement toute l'année, février, mai, juin et octobre, en février et avril au Myanmar ou de janvier à mai dans la pénisule malaise. Les nids sont creusés souvent dans des arbres morts à faible hauteur (de 1 à 4 m) et tapissés d'écorce et de brindilles, parfois dans des bambous morts. La couvée est en général de deux œufs, mais on a déjà observé une couvée de quatre œufs. Il n'y a aucune information, pour l'instant, sur la durée de couvaison et de nourrissage des petits.

Distribution

Une grande aire de distribution, ssp oreskios est confinée à Java en Indonésie ; ssp uniformensis a le plus grand territoire, on le trouve à Sumatra en Indonésie, dans la péninsule malaise, au nord et au centre du Vietnam, au sud de la Chine et notamment au sud du Yunnan, au sud et l'est du Myanmar ; en Thaïlande et sud de l'Indochine une ssp appelée stellae est parfois décrite avec une queue un peu plus longue mais il semble bien que cette ssp ne soit qu'une variante d'uniformis. Enfin ssp nias uniquement sur l'île de Nias à l'ouest de Sumatra.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

LC, le trogon à poitrine jaune semble mieux s'adapter au voisinage de l'homme que d'autres trogons mais les maux de l'expansion humaine, pollution, déforestation, démographie galopante diminuent son aire...

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 19/01/2014 par Anne et Gabriel Leboff © 1996-2017 Oiseaux.net