Vanneau à ailes blanches

Vanellus crassirostris - Long-toed Lapwing

Systématique
  • Ordre
    :

    Charadriiformes

  • Famille
    :

    Charadriidés

  • Genre
    :

    Vanellus

  • Espèce
    :

    crassirostris

Descripteur

Hartlaub, 1855

Biométrie
  • Taille
    : 31 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 162 à 225 g
Distribution

Distribution

Description identification

Cet oiseau aux longues pattes a également de longs pieds, ce qui est très inhabituel chez un vanneau. Les ailes sont équipées d'un court éperon au niveau du poignet. Chez les adultes, la nuque, l'arrière du cou et la poitrine sont noirs avec des reflets bleuâtres. La face et la gorge sont blanc uni. Les parties supérieures, y compris les scapulaires, affichent une couleur brun grisâtre foncé, contrastant avec les couvertures alaires qui sont blanches. Les rémiges forment une étroite bande noire sur la bordure de l'aile. La base de la queue est blanche, la moitié terminale d'un noir brillant.
L'anneau orbital et les longues pattes sont rouges, le bec est rouge avec une pointe terminale noire. Les sexes sont identiques. Il n'y a pas de variation saisonnière dans le plumage.
Chez les juvéniles, l'ensemble des parties noires sont plus brunes et elles ont des liserés chamois. Les parties supérieures sont abondamment mouchetées de brun et de chamois. Les deux races se distinguent grâce à la coloration de l'aile, celle de la race nominale ayant tous les rémiges noires alors que, chez la race leucopterus, seules les primaires externes le sont. Les sous-espèces s'hybrident volontiers et il y a des individus intermédiaires entre les deux.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Vanellus crassirostris crassirostris (Nigeria to s Sudan south to e DRCongo and n Tanzania)
  • Vanellus crassirostris leucopterus (s DRCongo to Malawi south to Botswana and ne South Africa)

Noms étrangers

  • Long-toed Lapwing,
  • Avefría Palustre,
  • Abibe-de-faces-brancas,
  • Langzehenkiebitz,
  • levéljáró bíbic,
  • Langteenkievit,
  • Pavoncella ditalunghe,
  • Långtåvipa,
  • Langtåvipe,
  • cíbik bielokrídly,
  • čejka bělohlavá,
  • Langtået Vibe,
  • pitkävarvashyyppä,
  • Witvlerkkiewiet,
  • fredeluga carablanca,
  • czajka białolica,
  • Длиннопалый чибис,
  • レンカクゲリ,
  • 长趾麦鸡,
  • 長趾麥雞,

Voix chant et cris

Les vanneaux à ailes blanches sont des oiseaux très bruyants. Leur cri est comme une sorte de crachement métallique qui commence doucement et qui accélère progressivement. Il résonne comme un cliquetis ou un crépitement et il peut être retranscrit de la façon suivante : "kik-kik-kik-kik-kik-kik kikikikik".

Habitat

Les vanneaux à ailes blanches aiment bien les étendues d'eau stagnante, c'est à dire les lacs et les réservoirs et les marécages, surtout si leur surface est recouverte de végétation flottante où il trouve la plus grande majorité de leurs ressources.
Ils fréquentent aussi les marais, les rivières et les prairies inondées. A la saison sèche, on les trouve aux lisières vaseuses des mares et des petits cours d'eau. Pendant la période des pluies, ils marquent une nette préférence pour les champs envahis par les eaux et pour les rizières inondées.

Comportement traits de caractère

Le vanneau à ailes blanches est sédentaire. Cependant, on assiste à quelques mouvements migratoires liés au niveau des eaux. Au plus fort de la saison sèche, cet oiseau séjourne sur les bords des lacs et des réservoirs permanents alors que, pendant la saison des pluies, il se déplace en direction des zones humides provisoires. A la saison sèche, ce vanneau forme de grands rassemblements atteignant parfois plus d'une centaine d'individus autour des étendues d'eau qui se contractent. Néanmoins, les bandes sont plus réduites et n'en rassemblent habituellement qu'entre 10 et 40. Quand vient le moment de se reproduire, ces groupes se disloquent et les couples isolés s'installent alors sur des petits territoires.

Alimentation mode et régime

Les vanneaux à ailes blanches sont des carnivores. Ils se nourrissent d'insectes aquatiques, de larves, de nymphes de libellules, de coléoptères, de fourmis et de petits escargots. Contrairement aux autres membres du genre Vanellus, ils chassent à la surface de la végétation flottante sur laquelle ils peuvent se maintenir en équilibre grâce à leurs longs doigts comme les jacanidés. Ils recherchent leur nourriture en association avec les oies armées de Gambie (Plectropterus gambensis), profitant de l'habilité de ces dernières pour retourner les feuilles mortes.

Reproduction nidification

En Afrique Centrale, la ponte des œufs se déroule principalement de décembre à mars alors qu'en Afrique Australe, elle intervient plutôt de juin à novembre. Toutefois, la période de reproduction s'étend sur la totalité des mois de l'année sur l'ensemble de l'aire de distribution. Les vanneaux à ailes blanches son monogames, ils entretiennent un territoire assez réduit qu'ils défendent agressivement contre leurs voisins congénères en menant des attaques à partir des airs. Dès que les oisillons sont éclos, ces oiseaux font preuve d'une très grande hargne et ils sont même capables de repousser des importants prédateurs comme les pygargues vocifères (Haliaeetus vocifer).
Le nid est un grattage peu profond garni de végétaux dans une prairie ou une vasière situées jusqu'à 100 mètres du bord de l'eau. Ce peut être également une coupe fabriquée avec des plantes et amarée à de la végétation flottante. Eventuellement, le nid peut aussi être une plate-forme de 5 à 10 cm construite avec de la mousse, des herbes et des détritus dans une région marécageuse.
La ponte comprend de 2 à 4 œufs qui sont couvés pendant environ 30 jours. Les poussins ont un duvet chamois avec d'irrégulières marques noires sur le dessus. Leur poitrine est brun foncé et le reste de leur dessous est blanc. Ils sont totalement emplumés et quittent le nid au bout de 2 mois.

Distribution

Les vanneaux à ailes blanches sont originaires de l'Afrique au sud du Sahara, et plus particulièrement de l'Afrique Centrale et de l'Afrique Australe jusqu'au Natal. Sur ce vaste territoire de plus de 3 millions de kilomètres carrés, 2 sous-espèces sont officiellement reconnues : V. c. crassirostris (sud du Soudan jusqu'à l'Ouganda, est du Zaïre, ouest du Kenya et de la Tanzanie jusqu'au nord du Malawi, populations isolées dans l'ouest de l'Angola et le nord-est du Nigeria) - V. c. leucopterus (Tanzanie, sud-est du Zaïre, Zambie, Malawi jusqu'à l'est de l'Angola, nord du Botswana et nord-est de l'Afrique du Sud).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook, le vanneau à ailes blanches n'est pas globalement en danger. Aucune estimation n'est valable en ce qui concerne les effectifs. Cependant, cette espèce est assez commune et les rassemblements sont assez importants là où l'habitat est approprié. Des bandes d'une centaine d'oiseaux sont visibles dans le sud-ouest de la Zambie, les populations sont également assez nombreuses au Malawi. D'après Birdlife, cette espèce est classée comme de préoccupation mineure (LC).

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 07/11/2012 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net