Yuhina à ventre blanc

Erpornis zantholeuca - White-bellied Erpornis

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Viréonidés

  • Genre
    :

    Erpornis

  • Espèce
    :

    zantholeuca

Descripteur

Blyth, 1844

Biométrie
  • Taille
    : 13 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 8 à 17 g
Distribution

Distribution

Description identification

La Yuhina à ventre blanc, également appelée Erpornis à ventre blanc, ressemble beaucoup aux autres yuhinas par son aspect et la courte huppe qui orne sa tête. Il existe plusieurs sous-espèces qui présentent des différences de nuance et d'intensité du jaune verdâtre des parties supérieures et du gris des parties inférieures. Dans la sous-espèce nominale, le jaune domine sur le vert au niveau de la calotte, du manteau et des bordures des rémiges et des rectrices. L'œil sombre est cerclé de jaune, les joues sont grises, le bec robuste et courbe et les pattes sont roses. Les sous-caudales sont jaunes. Il n'y a pas de dimorphisme sexuel. Les juvéniles ont le plumage plus terne que celui de leurs parents.
La race tyrannulus (notre illustration de Keulemans) est plus verte dessus et plus grise dessous. Brunnescens et saani sont assez identiques à la précédente, avec toutefois une calotte plus sombre.

Indications subspécifiques 8 Sous-espèces

  • Erpornis zantholeuca zantholeuca (c and e Himalayas to Myanmar, w Thailand and w Yunnan. s China.)
  • Erpornis zantholeuca tyrannulus (s Yunnan. s China. to ne Thailand and n Indochina)
  • Erpornis zantholeuca griseiloris (se China, Taiwan)
  • Erpornis zantholeuca sordida (e Thailand and s Indochina)
  • Erpornis zantholeuca canescens (se Thailand and w Cambodia)
  • Erpornis zantholeuca interposita (Malay Pen.)
  • Erpornis zantholeuca saani (nw Sumatra)
  • Erpornis zantholeuca brunnescens (Borneo)

Noms étrangers

  • White-bellied Erpornis,
  • Yuhina ventriblanca,
  • Grünrückenerpornis,
  • Groene Meestimalia,
  • Yuhina panciabianca,
  • Gulgumpad yuhina,
  • Grønntopptimal,
  • čepčiarka horská,
  • chocholáček bělobřichý,
  • Gulgumpet Yuhina,
  • kultaperätimali,
  • erpornis,
  • czupurniczek,
  • Зеленоспинная юхина,
  • Yuhina perut-putih,
  • アオチメドリ,
  • 白腹凤鹛,
  • นกภูหงอนท้องขาว,
  • 綠畫眉〔白腹鳳鶥,綠鳳鶥〕,

Voix chant et cris

Les Yuhinas à ventre blanc émettent une sorte de trille, bref et aigu, descendant "si'i'i'i'i'i" ou montant "ss ss ss se se se se". Certains chants sont constitués uniquement de "chechecheche" montants et rapides. Les cris qui composent le répertoire sont des "nher-nhe" ou des " jeeer-jeeer-jeeer" rapides avec une sonorité nasale et une inflexion montante. D'après Ali et Ripley, ces oiseaux sont extrêmement discrets et passent souvent pour silencieux.

Habitat

Les Yuhinas à ventre blanc sont assez éclectiques dans le choix de leur habitat forestier. Suivant les populations, elles fréquentent aussi bien les forêts sempervirentes que certaines forêts caducifoliées. Elles ne dédaignent pas les boisements clairsemés à feuilles caduques ni les forêts mixtes composées de pins et de feuillus. On les trouve également dans les parcelles en cours de régénération, dans les peuplements qui font l'objet d'une exploitation sélective, dans les forêts "moussues". Parfois, on peut aussi les observer dans les massifs de bambous, les buissons d'altitude et les sous-bois des plantations d'hévéas.
Sur le sous-continent indien, les Yuhinas à ventre blanc vivent à des altitudes qui vont de 180 à 2 300 mètres, rarement à plus de 2 400 m. Au Bhoutan, elles peuvent grimper jusqu'à 1 150 m et à Taïwan jusqu'à 3 300 m. En Asie du Sud-Est, la limite altitudinale est 2 650 mètres, à Sumatra 1 100 m et à Bornéo, 1 700 mètres. A Taïwan, ces oiseaux descendent dans les vallées pendant la période hivernale.

Comportement traits de caractère

Les Yuhinas à ventre blanc semblent moins grégaires que les autres espèces du genre Yuhina. En effet, on les aperçoit plutôt solitaires, par couples ou en petits groupes monospécifiques, bien qu'il leur arrive parfois de s'associer à d'autres espèces, des mésanges, des minlas ou des timaliidés. Ces petites troupes vagabondent d'arbre en arbre.
Les Yuhinas à ventre blanc fréquentent généralement les strates inférieures de la végétation forestière, souvent de façon acrobatique à la manière des mésanges. Leurs postures dynamiques et leur activité incessante rappellent également l'attitude de certains pouillots et celle des zostérops.

Alimentation mode et régime

Peu grégaires lorsqu'elles s'alimentent, les Yuhinas à ventre blanc ont un régime mixte composé à la fois de fruits, de végétaux et d'invertébrés. Parmi ces derniers, on trouve des sauterelles et des criquets de buissons (orthoptères), d'autres insectes avec leurs larves, en particulier des petites chenilles. Le menu est complété avec des baies, des fruits mous, du nectar de fleur et quelques graines.

Reproduction nidification

Dans le sous-continent indien, les Yuhinas à ventre blanc se reproduisent principalement de mars à juillet. Dans le sud-est de l'Asie, les pontes interviennent principalement de janvier à août. A Bornéo, des juvéniles dépendant des parents sont souvent visibles en août et en décembre.
Le nid est construit par les 2 adultes. C'est une petite coupe faite de fibres, de tigelles, de mousses et de radicelles. L'ensemble des matériaux sont liés entre eux par des nervures de feuilles de couleur sombre. La structure est parfois renforcée avec des toiles d'araignée et garnie de feuilles.
Le nid est suspendu entre 1 et 5 mètres au-dessus du sol sur une branche horizontale ou une tige de bambou. La ponte est de 2 ou 3 œufs en Inde, au Myanmar et dans la presqu'île malaise. Ils ont une couleur blanc-crème avec une légère teinte rosâtre et des taches rouges ou brunâtres. On ne possède aucune information sur la durée de l'incubation et la durée du séjour au nid.

Distribution

Les Yuhinas à ventre blanc sont des oiseaux résidents, originaires du sud-est du continent asiatique, de l'Inde jusqu'aux îles de la Grande Sonde. D'après l'IOC, cette espèce est officiellement subdivisée en 5 sous-espèces :
E. z. zantholeuca - Népal, Bhoutan, tous les états du nord-est de l'Inde, est du Bangladesh, sud de la Chine (ouest et sud du Yunnan), ainsi que le sud-est de l'Asie (excepté le nord et le sud-est de la Thaïlande et le nord de l'Indochine).
E. z. tyrannulus (Swinhoe, 1870) - sud-est de la Chine (Sud-Est-Yunnan, Sud-Guizhou vers l'est jusqu'au Jiangxi et au Fujian, y compris Hainan et Hong Kong), Taïwan, nord de la Thaïlande, nord de l'Indochine,
E. z. canescens - sud-est de la Thaïlande et sud-ouest du Cambodge.
E. z. saani - nord-ouest de Sumatra, Indonésie,
E. z. brunnescens - Bornéo, y compris Pulau Laut.
Les Yuhinas à ventre blanc sont sujettes à des mouvements altitudinaux dans la zone géographique qui va de l'ouest du Népal jusqu'au Bangladesh en passant par les états collinaires de l'Inde et le Bengale Occidental.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les Yuhinas à ventre blanc sont localement communes dans une grande partie de leur aire de distribution. La densité peut atteindre près de 12 oiseaux par kilomètre carré. Depuis les années 1980, leur population est en augmentation à Taïwan, à la suite d'une nouvelle phase de colonisation.
Elles sont en revanche assez rares à Bornéo, excepté dans la partie malaise de Sabah et dans le sultanat de Sarawak. Dans la partie nord de cette grande île, elles bénéficient en effet de nombreux espaces protégés.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 17/07/2016 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net