Brève gracieuse

Erythropitta venusta - Graceful Pitta

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Pittidés

  • Genre
    :

    Erythropitta

  • Espèce
    :

    venusta

Descripteur

Müller, S, 1836

Biométrie
  • Taille
    : 18 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Les sexes sont identiques. Chez les adultes, le front et le capuchon sont noirâtres, les plumes de la nuque sont semblables mais avec une légère nuance de bordeaux. Une ligne de longues plumes raides de couleur azur forme un étroit trait sourcilier qui va du dessus jusqu'à l'arrière de l'oeil en s'élargissant vers la fin. Le dos, le manteau, le croupion et les couvertures sus-caudales forment un ensemble bordeaux, plus lustré sur le manteau. La queue est brun foncé. Les lores, les oreillons et la gorge sont également brun foncé. Les plumes de la poitrine sont brun sombre avec des liserés bordeaux à bordeaux-rouge, devenant progressivement plus brillantes et plus rouge pur au fur et à mesure que l'on s'approche du ventre. Le ventre et les couvertures sous-caudales présentent un rouge écarlate plus clair que celui des brèves grenadines (qui est rouge cramoisi). L'ensemble des couvertures alaires est brun sombre, avec une fine barre alaire bleue au niveau des grandes couvertures. L'iris est brun grisâtre sombre, le bec noir. Les pattes sont noir violacé ou couleur ardoise. Les contours et l'intérieur de la bouche sont rouges.
Les immatures ont des parties supérieures plus ternes et plus brunes avec une simple nuance bordeaux. La poitrine est plus pâle, le ventre est moins écarlate, tirant plus sur l'orange. Les juvéniles ont des parties supérieures et une poitrine uniformément brun foncé. La gorge et le menton ont de vagues stries claires. Les flancs et le ventre, d'un brun plus pâle, ont de légères infiltrations orangées. Le centre du ventre est rouge-orange. Le trait sourcilier bleu est initialement absent. L'iris est plus gris que chez l'adulte. Le bec est noir avec une pointe rouge. Les pattes sont gris rosâtre.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Graceful Pitta,
  • Pita Graciosa,
  • Schwarzscheitelpitta,
  • vénuszpitta,
  • Zwartkruinpitta,
  • Pitta capinera,
  • Sumatrapitta,
  • Venuspitta,
  • pita červeno-čierna,
  • pita horská,
  • Sumatrapitta,
  • vuorikorupitta,
  • pita graciós,
  • kurtaczek czarnogłowy,
  • Изящная питта,
  • Paok topi-hitam,
  • スマトラヤイロチョウ,
  • 黑冠八色鸫,
  • 黑冠八色鳥,

Voix chant et cris

Le cri territorial de la brève gracieuse est décrit comme un sifflement bas et lugubre, parfois infléchi vers le haut dans sa partie terminale. Ce sifflement est émis toutes les 5 à 14 secondes d'intervalle. Il diffère de celui de la Brève grenadine car il est moins aigu.

Habitat

Les brèves gracieuses sont principalement des oiseaux des forêts pluviales situées dans des zones de collines ou de faible montagne. Elles fréquentent les endroits humides, bénéficiant d'une faible lumière, en particulier dans des ravins pourvus d'une végétation dense. Les lieux les plus favorables dans les lesquels les populations présentent les plus fortes densités sont situés dans les forêts vierges ou secondaires dont le sous-bois est composé de palmiers du genre calamus. Contrairement à la Brève grenadine qui vit également à Sumatra, cette espèce semble restreinte aux zones de forêt au-dessus de 400 mètres et l'altitude maximum qu'elle peut atteindre paraît être fixé à 1400 m. Les brèves gracieuses sont endémiques de Sumatra, en Indonésie. Leur aire de distribution couvre l'ensemble des régions accidentées qui longent le littoral sud de l'île, de la province d'Aceh au nord jusqu'à celle de Bengkuku au sud.

Comportement traits de caractère

Les habitudes de cet oiseau ne sont pas très connues, néanmoins on pense qu'elles ne sont guère éloignées de celles des autres brèves du groupes granatina (Brève grenadine, brève d'Ussher, voir la fiche de ces deux oiseaux). La seule information pertinente dont on soit vraiment sûr, c'est que cet oiseau passe la plupart de son temps à terre. Cependant, de temps à autre, il grimpe au sommet de souches d'arbres tombés pour y rechercher sa nourriture.

Alimentationmode et régime

Les brèves gracieuses ont un régime mixte. Elles consomment des insectes et des petits escargots, des petits mollusques, toutes sortes de petites bestioles et des vers de terre. Leur menu est complété par des graines.

Reproduction nidification

On ne possède pas beaucoup de renseignements sur la nidification mais le faible nombre de rapports existants semble indiquer clairement que la saison se déroule de mars à juin ou à juillet. Toutefois, la période de reproduction débute peut-être aussi précocement que le mois de février. Tous les nids découverts contenaient des oisillons et s'échelonnaient au cours de la période qui va de la fin mai à la mi-juillet. Certains nids étaient placés au milieu d'une touffe d'orchidées sur la souche d'un arbre tombé. Ils étaient construits avec des feuilles sèches, des petites racines, de la mousse, des feuilles de bambou et d'autres fins matériaux souvent pourrissant. La cavité intérieure était garnie de feuilles mortes. Selon certains observateurs, les nids des brèves gracieuses sont assez semblables à ceux des brèves à ailes bleues. Ce sont des structures désordonnées en forme de dôme dont le diamètre mesure 20 cm et dont la hauteur approche les 10 centimètres. La ponte comprend 2 oeufs, de couleur blanche et sans taches. Ils sont assez différents de ceux des autres brèves qu'on trouve habituellement à Sumatra.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Le statut de la brève gracieuse est très incertain car on a fait très peu d'observations de cette espèce au cours des dernières années à Sumatra. On la considère comme rare ou très locale sur l'ensemble de son aire de distribution. En raison de la destruction sévère de son habitat, elle pourrait se trouver rapidement menacée. Toutefois, la taxonomie fausse sérieusement les cartes car de nombreux ornithologues considèrent encore la brève de Ussher comme une sous-espèce bornéenne de la brève gracieuse. Comme cette race est relativement commune, le cumul des deux amène la plupart des instances à classer cet oiseau comme étant 'de préoccupation mineure' (LC). La brève d'Ussher et la brève gracieuse n'étant plus conspécifiques selon les dernières classifications, une réévaluation de son statut est souhaitable rapidement.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Brève gracieuseFiche créée le 11/04/2008 par
publiée le - modifiée le 11-04-2008
© 1996-2021 Oiseaux.net