Bruant fou

Emberiza cia - Rock Bunting

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Emberizidés

  • Genre
    :

    Emberiza

  • Espèce
    :

    cia

Descripteur

Linnaeus, 1766

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : 24 cm.
  • Poids
    : 25 à 29 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Emberizidés sont une petite famille de petits passereaux de l'ancien monde riche d'un genre, le genre Emberiza, fort de 44 espèces. Ils montrent, sauf exception, un dimorphisme sexuel, avec les mâles plus colorés que les femelles. Le brun est la teinte dominante, mais pas exclusive, des pa... lire la suite

Description identification

Bruant fou
♂ adulte plum. nuptial
Bruant fou
♀ adulte

Le Bruant fou est un oiseau montagnard au patron de plumage typique, corps brun roux, tête grise. Le dimorphisme sexuel est assez faible au point que parfois on puisse hésiter sur le sexe.
Le roux domine dans le plumage du mâle adulte nuptial. Sur les parties supérieures, une teinte chamois roux s'observe sur le manteau, le haut du dos et les scapulaires ainsi qu'en bordure des grandes couvertures, des rémiges internes et des rectrices centrales. Le croupion et le bas du dos sont d'un roux vif, invisible ailes fermées. Le manteau porte de nettes stries noirâtres. Les petites couvertures, peu visibles, sont grises. Les couvertures moyennes sombres sont terminées de blanc souligné de noir formant une nette barre alaire. Une seconde barre moins visible est due aux pointes chamois clair des grandes couvertures. La tête, le cou et le haut de la poitrine sont gris cendre. La tête porte 3 bandes noires longitudinales, une sur le bord de la calotte et descendant sur la nuque, la seconde au niveau loral et post-oculaire et passant sur l'oeil sombre et la dernière comme moustache partant du bec. Les deux dernières se rejoignent en contournant l'oreille. C'est ce patron de tête qui est très typique de l'espèce. Le bec, à culmen et gonys droits, est noir dessus et gris bleuté dessous. Les parties inférieures sont d'un chamois roux uni à partir du milieu de la poitrine, avec une limite nette entre le gris et le roux. A l'exception des plumes centrales, la queue est noire, avec beaucoup de blanc dans la partie distale des deux paires externes de rectrices. Les pattes sont orange pâle.
La femelle et le mâle de première année sont semblables, mais d'un gris et d'un roux moins vif, et d'aspect légèrement strié sur la poitrine, les flancs, les sus- et sous-caudales.
Le juvénile est plutôt "non descript" comme disent les anglophones, c'est à dire terne et sans caractère saillant. Le patron de tête de l'adulte est absent. Il est brun strié de noirâtre dessus et grège strié de gris-brun sur la tête, la poitrine et les flancs. L'oeil est cerclé de blanc et les pattes sont roses. Il est bon de connaître le cri incisif de l'espèce comme critère complémentaire.
4 sous-espèces sont décrites qui diffèrent peu entre elles.

Indications subspécifiques 6 sous-espèces

  • Emberiza cia cia (c and s Europe to the Balkans and n Turkey, nw Africa)
  • Emberiza cia hordei (Greece through s Turkey and south to Israel and Jordan)
  • Emberiza cia prageri (the Caucasus, s Ukraine, e Turkey and sw and n Iran)
  • Emberiza cia par (ne Iran to c Asia, and n Pakistan)
  • Emberiza cia stracheyi (nw Himalayas to sw Tibet and Nepal)
  • Emberiza cia flemingorum (c Nepal)

Noms étrangers

  • Rock Bunting,
  • Escribano montesino,
  • cia,
  • Zippammer,
  • bajszos sármány,
  • Grijze Gors,
  • Zigolo muciatto,
  • klippsparv,
  • Klippespurv,
  • strnádka cia,
  • strnad viničný,
  • Klippeværling,
  • vuorisirkku,
  • sit negre,
  • Steintittlingur,
  • głuszek,
  • klinšu stērste,
  • skalni strnad,
  • Горная овсянка,
  • ヒゲホオジロ,
  • 灰眉岩鹀,
  • 灰眉岩鵐,

Voix chant et cris

Bruant fou
♂ adulte plum. nuptial

Le cri habituel, sorte de cri à tout faire, est un "tsi" perçant, extrêmement incisif et caractéristique. C'est souvent lui qui permet de détecter la présence de l'espèce.
Le chant est une phrase assez brève, non stéréotypée, une petite ritournelle qui évoque un peu un chant d'Accenteur mouchet avec certaines intonations de Bruant des roseaux. Le chanteur est souvent perché en évidence au sommet d'un ligneux ou sur un rocher.

Habitat

Bruant fou
♂ adulte

Le Bruant fou est un oiseau rupestre héliophile des étages collinéen et montagnard. Il apprécie en période de reproduction les versants sud des vallées et reliefs où alternent des éléments rupestres (falaises, chaos et éboulis rocheux, voire tas de cailloux d'épierrement et murgers d'origine humaine) et des espaces végétalisés permettant un accès au sol (pelouses sèches, broussailles et ourlets thermophiles, boisements maigres et ouverts de pins, chênes, jeunes plantations, etc.

anciennes cultures en terrasses, parcelles de vigne...). L'accès au sol est fondamental pour l'espèce car c'est au sol qu'elle se nourrit et niche. Elle doit aussi disposer de postes de chant dégagés favorables, arbuste ou rocher, voire poteau ou fil électrique.
On peut la trouver jusque vers 4000 m dans l'Himalaya.
En période hivernale, certains oiseaux effectuent une migration altitudinale et rejoignent les plaines, se nourrissant dans les zones dégagées incultes ou agricoles, volontiers en compagnie d'autres granivores. D'autres, probablement ceux de plus haute altitude, sont de vrais migrateurs pouvant parcourir des 10es de km. Les oiseaux des massifs continentaux de l'est, Tien Chan, Pamir et Altaï, sont tous migrateurs et quittent leurs massifs.

Comportement traits de caractère

Bruant fou
♂ adulte plum. nuptial

Son trait majeur est le lien fort qui le lie au milieu minéral, cailloux, rochers,... Le mâle se tient très souvent sur un rocher pour chanter.

Bruant fou
adulte
Un rocher abrite fréquemment le nid
Comme les autres bruants, mais à un degré moindre quand même, il devient grégaire après la reproduction. Il forme de petits groupes qui, suivant les conditions environnementales et climatiques, vagabondent sur place, descendent vers les plaines ou alors quittent leurs territoires devenus inhospitaliers et partent en migration plus ou moins lointaine.
Sur les sites d'alimentation hivernaux, il peut se joindre sans problème à d'autres passereaux granivores.

Vol

Bruant fou
♂ adulte plum. nuptial

Vol de bruant, direct et onduleux.

Alimentationmode et régime

L'espèce est surtout insectivore à la belle saison. Le régime comprend une grande variété de proies invertébrées, surtout des insectes et leurs larves comme les chenilles, mais aussi des oligochètes, des araignées, de petits mollusques,.

Bruant fou
♀ adulte plum. internuptial
et bien sûr quelques graines. Les jeunes sont nourris ainsi les premiers jours, mais en fin d'élevage, les adultes introduisent les premières graines.
A la mauvaise saison, le régime change fondamentalement, comme la ressource elle-même. Le bruant devient granivore et là, le choix ne manque pas, graines d'herbes (poacées) et de nombreuses plantes à fleurs. Les graines sont prises soit en place sur les plantes elles-mêmes, soit au sol déjà tombées.

Reproduction nidification

Bruant fou
♀ adulte

La saison de reproduction s'étend de mars à août, voire occasionnellement à la mi-septembre. Le nid est construit par la femelle.

Bruant fou
♀ adulte plum. nuptial
Il est construit au sol, protégé par la végétation et/ou un élément rupestre. La ponte, le plus souvent de 3 à 5 œufs beige clair avec des lignes brunes, est couvée par la femelle. Les poussins éclosent après 13-15 jours d'incubation. Ils sont nourris par les deux parents de chenilles, d'insectes, de vers, etc.. Ils quittent le nid après 9-13 jours et deviennent indépendants trois semaines plus tard. Il y a parfois une seconde nichée, exceptionnellement une 3ème.

Distribution

Bruant fou
1ère année

L'aire de répartition du Bruant fou sur le continent eurasiatique est centrée sur le 40e parallèle et s'étend de l'Espagne et du Maroc à l'ouest à la Mongolie occidentale à l'est. Sont occupés tous les massifs du pourtour méditerranéen, d'Asie mineure, de la région caucasienne et du nord de l'Iran. Plus loin à l'est, on le trouve dans l'Hindukush, le Tien Chan, le Pamir, l'Altaï et l'ouest de l'Himalaya.
En Europe, il monte jusque dans les Vosges en France, sur les rebords de la vallée du Rhin en Allemagne, et sur certains reliefs d'Autriche, de Slovaquie et de Hongrie. Il ne niche pas en Corse.
La plupart des oiseaux du nord de l'aire ou de haute altitude quittent leurs territoires en hiver pour se répandre dans les plaines et sur les plateaux environnants pour échapper aux rigueurs hivernales et surtout à la neige. C'est ainsi qu'on peut rencontrer l'espèce à cette saison un peu partout dans le sud de la France, Corse comprise, dans toute l'Italie, dans les Balkans et au Moyen-Orient. Il en est de même pour les massifs asiatiques cités plus haut.

Menaces - protection

Bruant fou
juvénile
Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'espèce n'est pas menacée suivant les critères de BirdLife International (vaste aire de répartition, populations nombreuses). Elle est même donnée en légère expansion en Europe à la charnière des deux siècles. La principale menace locale est la dégradation de son habitat. En contexte méditerranéen par exemple, les feux accidentels de forêts sèches et de broussailles dans des endroits difficiles d'accès doivent être craints, même si à terme le milieu se régénère.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Bruant fouFiche créée le 24/01/2021 par
publiée le - modifiée le 24-01-2021
© 1996-2021 Oiseaux.net