Fou d'Abbott

Papasula abbotti - Abbott's Booby

Fou d'Abbott
juvénile
Systématique
  • Ordre
    :

    Suliformes

  • Famille
    :

    Sulidés

  • Genre
    :

    Papasula

  • Espèce
    :

    abbotti

Descripteur

Ridgway, 1893

Biométrie
  • Taille
    : 80 cm
  • Envergure
    : 180 cm.
  • Poids
    : 1375 à 1750 g
Longévité

40 ans

Distribution

Distribution

Description de la famille

La famille des Sulidae comporte 3 genres (Morus, Papasula et Sula) et 10 espèces. Les fous sont présents dans tous les océans, excepté le Pacifique nord et les océans Arctique et Antarctique. Le noir et le blanc dominent le plus souvent dans leur plumage et les sexes sont similaires. Ce sont ... lire la suite

Description identification

Fou d'Abbott
adulte
Fou d'Abbott
adulte

Le Fou d'Abbott, probablement le plus ancien des fous et seule espèce de son genre, est assez original parmi les autres fous. La partie humérale de l'aile est plus longue que chez les autres sulidés, ce qui lui donne, en vol, une silhouette différente. Il paraît très fin et, avec de longues ailes étroites et un cou mince plus étroit que la tête, taillé pour la vitesse.
Son plumage noir et blanc est plutôt classique. Le corps est blanc, uniformément au niveau inférieur, tacheté de noir au niveau du croupion et des sus-caudales. Les ailes sont noires dessus et mouchetées de blanc sur les couvertures tandis qu'elles sont très blanches dessous avec simplement l'extrémité des primaires noire nettement délimitée en un dessin caractéristique. Un liséré blanc orne le bord d'attaque de l'aile au niveau du bras. La queue est noire. Les pattes sont totipalmées avec un pouce fonctionnel (bien utile pour un fou arboricole) et sont gris-bleu. L'œil sombre est cerclé de noir. Les sexes sont semblables à l'exception du bec à pointe sombre qui est gris pâle chez le mâle et gris rosé chez la femelle qui est aussi légèrement plus grande et plus lourde que son partenaire.
Le juvénile a la même apparence que le mâle adulte.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Abbott's Booby,
  • Piquero de Abbott,
  • Atobá-de-Abbott,
  • Abbott-Tölpel,
  • falakó szula,
  • Abbotts Gent,
  • Sula di Abbott,
  • Christmassula,
  • Christmassule,
  • sula čiernokrídla,
  • terej Abbottův,
  • Juleø-sule,
  • joulusaarensuula,
  • mascarell d'Abbott,
  • głuptak czarnoskrzydły,
  • Олуша Абботта,
  • Angsa-batu christmas,
  • モモグロカツオドリ,
  • 粉嘴鲣鸟,
  • 粉嘴鰹鳥,

Voix chant et cris

Habitat

L'habitat principal de l'espèce est pélagique. C'est en mer qu'il passe le plus clair de son temps.
Le temps de la reproduction venu, les adultes reviennent à leur habitat forestier insulaire restreint de nos jours à la seule île Christmas dans l'Océan Indien. Cette île australienne, située à 345 km au sud de Java, est d'origine volcanique et possède des falaises de calcaire corallien.
Cet habitat de nidification consiste exclusivement en la canopée de la forêt tropicale qui couvre les hauts plateaux de l'île. Il recherche pour la nidification les parties les plus denses de celle-ci. La plupart des arbres supports de nids, qui peuvent atteindre près de 40 m de hauteur, sont situés en terrain accidenté et choisis en fonction de leur position par rapport aux vents dominants.

Comportement traits de caractère

Hormis les zones fréquentées, on sait très peu de choses sur la vie en mer de l'espèce.
Des observations très ponctuelles, par exemple dans l'ouest de l'Océan Pacifique ou plus près de l'Australie, suggèrent qu'il pourrait éventuellement être plus vagabond qu'on ne le pense mais...

Vol

Fou d'Abbott
adulte

Les ailes longues, étroites et pointues sont particulièrement adaptées au vol plané à grande vitesse, même par gros temps. Les fous voyagent de façon solitaire ou en groupe.
En vol au ras de l'eau, le fou se joue des vagues en basculant élégamment d'une aile sur l'autre.

Alimentationmode et régime

Comme les autres fous, le Fou d'Abbott pêche généralement en exécutant un piqué vers la surface, ailes rabattues vers l'arrière et en capturant sa proie sous l'eau. Cette dernière est alors placée dans son sac gulaire puis avalée après rejet l'eau de mer lors de la remontée ou à l'arrivée en surface, favorisée par les sacs aériens. Il peut aussi capturer sa proie à l'issue d'une courte poursuite à la nage.
Il pêche principalement dans les remontées d'eau froide, en général dans un rayon de 40 à 100 km autour de l'Île Christmas et il peut parcourir jusqu'à 400 km pour se nourrir.
Il capture essentiellement des poissons (surtout des Exocetidae) et des calmars.

Reproduction nidification

Fou d'Abbott
adulte

Le Fou d'Abbott est unique dans sa biologie de reproduction. Il n'atteint semble-t-il sa maturité sexuelle qu'à l'âge de 8 ans. Et du fait de la longueur de son cycle de reproduction, il ne se reproduit au maximum que tous les 2 ans.
La nidification est arboricole. Les couples nichent de façon solitaire ou alors en colonies lâches avec une faible densité de couples par hectare de forêt.
Le nid de branchages, assez sommaire, est construit dans la canopée de la forêt tropicale des hauts plateaux de l'île, de préférence dans un secteur accidenté et à bon vent. La ponte a lieu entre avril et août mais le plus souvent de mai à juillet. La femelle pond un œuf unique que les adultes couveront pendant près de deux mois (56-57 jours). Comme chez les autres fous, un cérémonial a lieu au moment du changement de partenaire sur le nid.
Le séjour au nid du jeune fou est de ± 151 jours. Après l'envol le jeune reçoit encore un apport de nourriture pendant ± 230 jours. La durée totale d'un cycle de reproduction peut ainsi être de 486 à 504 jours.
Malgré tous ces soins parentaux, le succès reproducteur n'est que d'environ 30 %.
Une belle illustration en tout cas d'une stratégie démographique de type K chez les oiseaux.

Distribution

Aujourd'hui, le Fou d'Abbott niche exclusivement sur l'île Christmas, territoire australien situé dans le nord-est l'Océan Indien, au sud de Java. Son aire de reproduction s'est donc considérablement réduite par rapport par rapport à ce qu'elle était dans les siècles précédents.
Grâce aux balises GPS (posées depuis 2004) des traçages précis de ses déplacements sont réalisés. Il est habituellement observé en pêche jusqu'à 300 km de son île.
Exceptionnellement, il a pu être noté ailleurs. Ainsi en 2008, une femelle a été observée aux îles Mariannes (Rota) dans l'Océan Pacifique.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

La population totale de Fous d'Abbott est inférieure à 10 000 individus, plus probablement de l'ordre de 9 000 oiseaux dont ± 6 000 adultes matures. L'espèce est classée "En danger". La population nidificatrice serait stable, voire légèrement en hausse, avec près de 3 000 couples effectivement reproducteurs.
La forêt tropicale où niche ce fou a longtemps été détruite par l'exploitation des phosphates, ce qui a été la cause principale de la diminution de la population. Malgré la pression des industriels, des mesures de sauvegarde ont été prises pour préserver cette population relictuelle et éviter son extinction.
Malheureusement, d'autres menaces existent comme. l'envahissement de l'île par des végétaux et des animaux allochtones. Menaces sur la qualité de l'habitat de nidification et sur le succès reproducteur, déjà faible. Ainsi, la fourmi Yellow crazy Ant (Anoplolepis gracilipes) est un réel problème en jouant sur le taux de survie des jeunes fous. Depuis quelques années, la lutte chimique et biologique contre cet hyménoptère montre une bonne efficacité.
Nouvelle menace, le réchauffement climatique qui agit sur la localisation des remontées d'eaux froides et donc sur celle des zones de pêche des fous. Conséquence, plus de temps à passer en mer en recherche de nourriture. Enfin, les cyclones induits par les changements climatiques peuvent toucher les sites de nidification et causer des pertes de jeunes. Un jeune tombé du nid n'a aucune chance de survie sans intervention humaine et c'est là que la population très mobilisée et le "Christmas Island National Park Rehabilitation Center" montrent leur efficacité.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Fou d'AbbottFiche créée le 25/07/2020 par
publiée le - modifiée le 04-08-2020
© 1996-2020 Oiseaux.net