Grèbe à cou noir

Podiceps nigricollis - Black-necked Grebe

Systématique
  • Ordre
    :

    Podicipédiformes

  • Famille
    :

    Podicipédidés

  • Genre
    :

    Podiceps

  • Espèce
    :

    nigricollis

Descripteur

Brehm, CL, 1831

Biométrie
  • Taille
    : 34 cm
  • Envergure
    : 56 à 60 cm.
  • Poids
    : 250 à 350 g
Distribution

Distribution

Description identification

Grèbe à cou noir
adulte plum. nuptial
Grèbe à cou noir
adulte plum. internuptial

Le Grèbe à cou noir est un petit grèbe, à peu près de la taille du Grèbe esclavon avec lequel on peut le confondre en plumage hivernal.
L'adulte nuptial est facilement identifiable au plumage. La tête, le cou, la poitrine et les parties supérieures sont noirs tandis que les flancs sont d'un châtain clair vif (L'esclavon nuptial a le cou châtain vif comme les flancs). La tête est remarquable avec les plumes noires de la calotte érectiles et surtout les plumets de plumes blondes allongées en arrière de l'œil rouge vif. Le bec noir a le culmen droit et le gonys convexe, ce qui lui donne un aspect "retroussé", aspect accentué le cas échéant par la mobilité des ramphothèques (voir photos).
L'adulte hivernal perd ses belles couleurs. Il est gris, noir et blanc. C'est la tête qu'il faut bien regarder. Le noir de la calotte, bombée en son milieu, descend jusque sous l'œil rouge et il y a un léger dégradé gris avec la gorge, le bas des joues et la nuque blancs. Le bec est identique. Chez l'esclavon hivernal, la calotte n'est pas bombée et la limite noir/blanc sous l'œil est nette. Mais surtout le bec est différent. Culmen et gonys sont convexes et donnent un bec droit et l'extrémité du bec est blanche.
Chez le juvénile, les parties supérieures noires sont marquées de brun et les parties inférieures sont blanchâtres avec l'avant du cou grisâtre. Il n'y a pas de limite franche sur les côtés de la tête. L'œil est brun rougeâtre. Le bec est jaunâtre et un peu retroussé. Le jeune oiseau de premier hiver a l'œil encore rouge terne, l'avant du cou moins sombre et les parties supérieures d'un noir moins franc que l'adulte. L'esclavon dans les mêmes conditions est plus contrasté, plus noir et blanc, mais c'est le bec qui diagnostique. Cela veut dire que les oiseaux ne doivent pas être trop éloignés.

Indications subspécifiques 3 sous-espèces

  • Podiceps nigricollis nigricollis (Eurasia)
  • Podiceps nigricollis gurneyi (Africa south of the Sahara)
  • Podiceps nigricollis californicus (North America)

Noms étrangers

  • Black-necked Grebe,
  • Zampullín Cuellinegro,
  • Mergulhão-de-pescoço-preto,
  • Schwarzhalstaucher,
  • Feketenyakú vöcsök,
  • Geoorde Fuut,
  • Svasso piccolo,
  • Svarthalsad dopping,
  • Svarthalsdykker,
  • potápka čiernokrká,
  • potápka černokrká,
  • Sorthalset Lappedykker,
  • mustakaulauikku,
  • Swartnekdobbertjie,
  • cabussó collnegre,
  • Stargoði,
  • (perkoz) zausznik,
  • melnkakla dūkuris,
  • črnovrati ponirek,
  • Черношейная поганка,
  • ハジロカイツブリ,
  • 黑颈,
  • นกเป็ดผีคอดำ,
  • 黑頸鸊鷈,

Voix chant et cris

Grèbe à cou noir
subadulte

Le Grèbe à cou noir n'est pas avare de sa voix sur les lieux de reproduction. De sonores "uit t uit t uit t uit t..." modulés ou encore des "hiiit t hiiit t hiiit t..." ou d'autres variantes proches ont valeur de chant. Les cris de parade sont des sifflements "hiiiiiis tip hiiiiiis tip..."

Habitat

Grèbe à cou noir
adulte plum. nuptial

Le Grèbe à cou noir niche sur les plans d'eau pourvus d'une ceinture de végétaux poussant dans l'eau (phragmites, scirpes, joncs, massettes,.

et de végétation immergée, potamots ou myriophylles par exemple. Le plan d'eau doit être assez grand et riche en macro-invertébrés aquatiques, mais une ichtyofaune n'est pas indispensable. Dans les montagnes d'Asie centrale, il peut nicher jusque vers 3 000 m d'altitude.
En période hivernale, les oiseaux changent d'habitus et fréquentent les eaux salées. Ils se rassemblent, souvent en grand nombre, sur les eaux côtières, dans les baies et autour des îles, mais aussi sur les grands plans d'eau salée de l'intérieur comme le Burdur Gölü en Turquie. Les marais salants sont aussi occupés du fait de leur richesse en crustacés inférieurs.

Comportement traits de caractère

Grèbe à cou noir
adulte plum. internuptial

En période hivernale, le Grèbe à cou noir est particulièrement grégaire. Il peut former des groupes de plusieurs milliers d'individus ou plus.

Grèbe à cou noir
adulte
Par exemple, le lac de Burdur évoqué plus haut en a déjà hébergé plus de 180 000. En France, des individus migrateurs provenant du nord viennent renforcer les effectifs hivernaux pour atteindre plusieurs milliers d'individus. L'étang de Berre est un bon site pour lui.
Le Grèbe à cou noir est colonial pour la reproduction. En Europe, il s'installe souvent dans les colonies de Mouette rieuse ou de Guifette moustac. Ce comportement lui offre une sécurité supplémentaire pour les nids.

Vol

Grèbe à cou noir
adulte

En vol, silhouette typique de grèbe avec le cou tendu, les pattes aux doigts lobés un peu pendantes, et des battements d'ailes rapides.

Alimentationmode et régime

Grèbe à cou noir
adulte plum. internuptial

Le Grèbe à cou noir consomme essentiellement des macro-invertébrés aquatiques, insectes et leurs larves, petits crustacés comme les Artemia, et dans une moindre mesure de petits vertébrés aquatiques et leurs larves. Suivant les proies disponibles, il peut chasser entre deux eaux ou alors sur le fond en piquant les animaux du bec.

Reproduction nidification

Grèbe à cou noir
adulte plum. nuptial

Le Grèbe à cou noir est monogame et colonial. En Europe, les colonies sont généralement faibles, mais ailleurs dans le monde, elles peuvent compter plusieurs 100es de nids. La saison de reproduction des oiseaux de l'hémisphère nord s'étale d'avril à août avec des décalages suivant la latitude. En Afrique du Sud, elle va d'octobre à avril. Il n'y a qu'une nichée par an.
L'appariement a lieu d'habitude lors de l'arrivée sur les lieux de reproduction. Il donne lieu à des parades sonores des adultes qui se font face et tournent la tête en alternance, arrangent leur plumage dorsal, se dressent verticalement toujours en se faisant face et en bombant la calotte et en exhibant les plumes ornementales, et dans cette position, nagent côte à côte les pattes battant la surface.

Grèbe à cou noir
adulte plum. nuptial
Les accouplements ont lieu sur des végétaux flottants, des roseaux couchés,... Puis ils passent à la nidification.
Le nid est construit sur la végétation sub-aquatique affleurante ou émergée, sur des radeaux de végétaux morts ou sur des macrophytes vivants ou morts. Il est fait de matériel végétal mort ou vert glané aux environs et entassé. Le couple continuera à charger le nid pendant toute la reproduction pour que la couvée reste hors d'eau. Le nid a 26 cm de diamètre en moyenne.
La femelle dépose 2 à 4 œufs sub-elliptiques blancs bleutés devenant bruns avec le temps. La couvaison est assurée conjointement par le couple pendant environ 3 semaines. Les jeunes sont nidifuges : durant les premières semaines, les adultes les transportent sur leur dos, comme font tous les grèbes. La première semaine, quand l'adulte plonge, les petits restent sous les ailes. À 10 jours, ils commencent à plonger et grimpent moins sur le dos des adultes. À partir de là, chaque adulte prend en charge pour quelques jours supplémentaires une partie de la nichée.
Les principales populations nicheuses françaises se situent logiquement dans des régions riches en étangs : Forez, Dombes, Brenne, Sologne, Camargue, région des étangs mosellans...

Distribution

Grèbe à cou noir
subadulte

Le Grèbe à cou noir a une vaste répartition mondiale. Il est présent sur les 4 continents. Les aires de reproduction et d'hivernage sont presque complètement disjointes. La sous-espèce nominale niche sur le continent eurasiatique de l'Europe de l'Ouest à la Sibérie centrale, puis un peu en Mongolie, enfin dans le nord-est de la Chine. Elle hiverne au sud et à l'ouest, sur la côte des Pays-Bas au Maroc, autour de la Méditerranée, en Asie mineure (côtes et plans d'eau de l'intérieur), ponctuellement dans le sud-ouest de l'Asie, puis sur les côtes chinoises et japonaises.
La ssp gurneyi niche ponctuellement dans l'est africain (Éthiopie et Tanzanie) et surtout dans le sud du continent en Namibie et en Afrique du Sud. Elle est résidente.
Enfin, la ssp californicus niche du sud-ouest canadien jusqu'au centre du Mexique en passant par l'ouest des États-Unis. Elle hiverne sur la côte pacifique du sud-ouest du Canada au Guatemala ainsi que sur les grands plans d'eau de l'intérieur.

Menaces - protection

Grèbe à cou noir
1ère année
Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Espèce rare en France mais au statut non défavorable (population comptant environ 1 200 couples nicheurs). Statut non défavorable en Europe. Les populations européennes se portent bien et même progressent. Le maintien de la qualité des habitats aquatiques est indispensable pour la protection efficace de cette espèce. Les populations hivernant en mer sont régulièrement victimes des hydrocarbures (marées noires et dégazages).

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Grèbe à cou noirFiche créée le 07/12/2020 par
publiée le - modifiée le 2009-04-02
© 1996-2021 Oiseaux.net