Irène à ventre bleu

Irena cyanogastra - Philippine Fairy-bluebird

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Irénidés

  • Genre
    :

    Irena

  • Espèce
    :

    cyanogastra

Descripteur

Vigors, 1831

Biométrie
  • Taille
    : 28 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 71 à 96 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez le mâle adulte de la race nominale, la bande frontale au-dessus du bec, les lores, la face, les côtés du cou, le menton, la gorge et le haut de la poitrine forment un bel ensemble noir qui est à peine lustré. Le capuchon affiche du bleu royal brillant légèrement teinté de violet, cette couleur venant mourir sur le haut du cou. Le reste du cou, les scapulaires et la partie haute du dos sont bleu-indigo, les plumes du bas du dos ayant des liserés bleu royal brillant de plus en plus larges, ce qui donne au croupion et aux sus-caudales un aspect fortement écaillé. Les différentes couvertures alaires sont majoritairement noires, mais leurs plumes, notamment celles des petites et des moyennes couvertures sont plus ou moins bordées de bleu royal brillant. La paire de rectrices centrales est indigo terne avec une pointe noirâtre. Le reste de la queue est noir, hormis certaines rectrices externes qui sont indigo avec une terminaison bleu royal. En dessous de la poitrine, les parties inférieures sont indigo foncé. Toutefois, les sous-caudales ont de larges liserés bleu royal. Les iris sont rouge-sang, le bec et les pattes sont noires.
La femelle présente un plumage plus terne que celui de son partenaire. La démarcation entre le noir et le bleu sur les parties inférieures est moins nette, moins tranchée. Les juvéniles ont des couvertures alaires et des rectrices assez identiques à celles des adultes, mais le croupion et les sus-caudales ont moins d'écailles bleues.

Les différentes sous-espèces se distinguent grâce au plus ou moins grand rapport entre le noir et le bleu indigo sur le dessus et sur le dessous. La race ellae a un avant du corps qui est presque tout noir. Les rectrices n'ont pas de bordures brillantes. La femelle est indigo sous la poitrine. La race hoogstraali a un dessus et une queue identiques à la précédente mais le noir du dessous s'arrête à la poitrine. La race melanochlamys ne diffère d'hoogstraali que par sa plus petite taille.

Indications subspécifiques 4 sous-espèces

  • Irena cyanogastra cyanogastra (Luzon, Polillo and Catanduanes)
  • Irena cyanogastra ellae (Bohol, Leyte and Samar)
  • Irena cyanogastra hoogstraali (Mindanao and Dinagat)
  • Irena cyanogastra melanochlamys (Basilan)

Noms étrangers

  • Philippine Fairy-bluebird,
  • Irena Dorsinegra,
  • Kobaltfeenvogel,
  • kobaltkék madár,
  • Filippijnse Blauwrug,
  • Irena delle Filippine,
  • Filippinblåfågel,
  • Koboltalvefugl,
  • irena kobaltová,
  • irena kobaltová,
  • Filippinsk Blåfugl,
  • filippiinienirena,
  • irena de les Filipines,
  • turkuśnik czarnogrzbiety,
  • Кобальтовая ирена,
  • スミレコノハドリ,
  • 蓝腹和平鸟,
  • 藍腹和平鳥,

Voix chant et cris

Durant la saison de nidification, les irènes à ventre bleu sont généralement très bruyantes. Le chant est apparemment constitué de "whip whip whip aaww" ou de "weep weep weep paw" qui sont répétés sans délai ou après une courte pause. De nombreux oiseaux sont capables de donner un concert collectif. Les irènes à ventre bleu ont de réels talents d'imitateur et peuvent reproduire le chant de nombreuses espèces.

Habitat

Les irènes à ventre bleu fréquentent les forêts de plaines pourvues de grands arbres aux larges feuilles permanentes formant une canopée relativement continue. On les retrouve dans les forêts de basse montagne qui offrent la même composition et la même configuration. Ces oiseaux sont présents à des altitudes qui varient à peu près du niveau de la mer jusqu'à 1500 mètres. Ils recherchent leur nourriture à la lisière des zones boisées. Dans l'île de Leyte, ils effectuent apparemment des incursions dans les parcelles dégradées ou en cours de régénération.

Comportement traits de caractère

Les irènes à ventre bleu recherchent leur nourriture presque exclusivement au sommet de la canopée, sans doute à de plus grandes heuteurs encore que l'Irène vierge. Elles s'aventurent aussi parfois dans les récoltes et les plantations à la lisière des forêts. Les fruits ou le nectar sont recueillis en suivant un circuit bien connu, un peu comme un pêcheur qui relève ses lignes, d'où le nom de "trap-lining" qui est donné en anglais pour cette stratègie utilisée également par les pics suceurs de sèves et les colibris. Il est probable que cette tournée des arbres se fasse en solitaire ou en très petit nombre, cette pratique ne s'accommodant pas avec les bandes organisées.

Alimentationmode et régime

Les irènes à ventre bleu sont frugivores, ils consomment principalement des figues. Il est probable que leur menu soit proche de celui de l'Irène vierge. Si c'est le cas, comme le pensent bon nombre d'observateurs, il faut rajouter du nectar et occasionnellement des insectes.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule vraisemblablement de mars à août mais il peut y avoir des variations régionales selon les îles. Les mâles et les femelles ont les gonades élargies au mois de mars, avril et mai. A Leyte, les oisillons de la race ellae prennent leur envol au mois d'août. On dit que le nid a la forme d'une coupe. On ne possède pas d'autres renseignement. Le temps d'incubation et la durée de séjour au nid doivent être assez similaires à ceux de l'Irène vierge, l'une de ses sous-espèces (tweedali) nichant à Palawan et à Balabac, dans l'ouest des Philippines.

Distribution

Les irènes à ventre bleu sont endémiques des Philippines où elles sont présentes dans à peu près toutes les grandes îles excepté Palawan. Bien que son aire de répartition soit assez réduite, cette espèce n'en est pas moins divisée en 4 races différentes : I.c. cyanogastra, la race nominale (Luzon, Polillo et Catanduanes) - I.c. ellae (Samar, Leyte et Bobol) - I.c. hoogstraali (Dinagat et Mindanao) - I.c. melanochlamys (Basilan).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les irènes à ventre bleu ne sont pas considérées comme en danger. Compte-tenu de la dégradation de leur habitat à cause de l'abattage et de l'éclaircissement des forêts, les populations des différentes races sont sans doute en déclin. Néanmoins elles sont considérées comme assez communes dans les habitats qui leur conviennent. Le avis divergent quant à son statut : presque menacée ou vulnérable pour Del Hoyo et le Handbook, sans problème majeur pour Birdlife.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Irène à ventre bleuFiche créée le 04/05/2011 par
publiée le - modifiée le 05-05-2011
© 1996-2021 Oiseaux.net