Merle à lunettes

Turdus nudigenis - Spectacled Thrush

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Turdidés

  • Genre
    :

    Turdus

  • Espèce
    :

    nudigenis

Descripteur

Lafresnaye, 1848

Biométrie
  • Taille
    : 24 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 50 à 75 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les turdidés sont des passereaux de taille moyenne à grande. Ils possèdent généralement un bec assez long et fort, et des pattes robustes. La couleur de leur plumage est très variable. Beaucoup sont entièrement dans des tons discrets de brun, de gris ou de noir mais d'autres montrent des coul... lire la suite

Description identification

Le Merle à lunettes a la silhouette typique d'un merle. Il est légèrement plus petit que notre Merle noir. Chez cette espèce, il n'y a pas de dimorphisme sexuel. Le dessus est brun-olive uni, un peu plus clair au niveau de la tête et du cou. Le dessous est plus pâle, couleur café au lait, et s'éclaircit jusqu'aux sous-caudales blanches. La gorge blanche est rayée de brun foncé. Un large cercle oculaire de peau nue jaune pâle à jaune orangé entoure l'œil brun-roux. Cette caractéristique a donné son nom à l'espèce en français et permet de la distinguer d'autres espèces de merles présentes dans les mêmes régions. Le bec est de couleur claire, jaune verdâtre à base grise. Les pattes sont gris foncé. Le juvénile ressemble à l'adulte, mais son plumage est tacheté, surtout sur le dessous et au niveau des ailes, et le cercle oculaire jaune est moins large.

Indications subspécifiques 2 sous-espèces

  • Turdus nudigenis nudigenis (Lesser Antilles, Trinidad and Tobago, Colombia, Venezuela and the Guianas)
  • Turdus nudigenis extimus (n Brazil)

Noms étrangers

  • Spectacled Thrush,
  • Zorzal caripelado,
  • caraxué-de-cara-pelada,
  • Nacktaugendrossel,
  • csupaszszemű rigó,
  • Naaktooglijster,
  • Tordo occhigialli,
  • arawaktrast,
  • Arawaktrost,
  • drozd žltooký,
  • drozd olivovohnědý,
  • Brilledrossel,
  • kaljusilmärastas,
  • tord d'ulleres,
  • drozd gołooki,
  • Гологлазый дрозд,
  • メガネジツグミ,
  • 裸眼鸫,
  • 裸眼鶇,

Voix chant et cris

Le chant du Merle à lunettes est musical et mélodieux, mais assez monotone et lent, de type "tchîrili tchîr-op tchîrio" ou "clee-er... weer-o... wureer, wureer...", entrecoupé de pauses. Il est émis surtout le soir. Le cri de contact ressemble fortement à un miaulement de chat en plus sifflé. Ce miaulement s'entend d'assez loin et est un bon moyen de repérer l'oiseau dans le feuillage. C'est de là que vient le nom de "grive chat" couramment donné au Merle à lunettes en Martinique. Enfin, lorsque l'oiseau est en alerte, il émet un caquètement guttural court et répété.

Habitat

Merle à lunettes
adulte

Le Merle à lunettes fréquente des milieux variés, pour peu qu'ils contiennent un minimum d'arbres : bois clairs secs ou peu humides, forêts secondaires, milieux ouverts et semi-ouverts avec bosquets, plantations (en particulier de café et d'agrumes), lisières de forêt, clairières, parcs, jardins, villages et zones urbaines boisées.

On le trouve surtout en plaine aux Antilles, jusqu'à 1 000 m d'altitude au Brésil, 1 600 m en Colombie et 1 800 m au Venezuela, mais il est plus fréquent en dessous de 800 m.

Comportement traits de caractère

Merle à lunettes
adulte

Le Merle à lunettes est un oiseau sédentaire. On l'observe en général seul ou en couple. Au sol, il se tient souvent les ailes pendantes et la queue relevée (à la manière du Rougegorge familier), faisant bien voir ses sous-caudales blanches.

C'est une espèce discrète, qui reste souvent cachée dans le feuillage et se repère à son cri, un miaulement sifflé caractéristique. À Trinité-et-Tobago cependant, il peut se montrer plus familier et venir aux mangeoires ou se servir sur les tables.

Alimentationmode et régime

Le Merle à lunettes cherche sa nourriture assez bas dans les arbres ou au sol en terrain découvert. Il est omnivore : son régime alimentaire se compose d'insectes, de larves, de vers de terre, de graines et de fruits (baies, corossols, avocats, goyaves, papayes, etc.).

Reproduction nidification

Merle à lunettes
adulte

La période de reproduction varie selon la région : mars à août aux Petites Antilles, mai à août en Colombie, mai à septembre au Venezuela, avril à septembre à Trinité-et-Tobago, novembre à août au Surinam, décembre à avril en Guyane française, mai à juin au Brésil.

Deux couvées sont possibles dans certaines régions. Le nid, placé sur une fourche à faible hauteur (2 à 8 m), est un nid typique de merle : c'est une coupe assez profonde de brindilles, lianes et radicelles, consolidée de boue séchée à l'extérieur et éventuellement décorée avec de la mousse. La femelle y pond 2 à 4 œufs bleu-vert pâles tachetés de brun, dont elle assure seule l'incubation. Les Merles à lunettes sont sélectifs par rapport au voisinage : par exemple, en Martinique, ils tolèrent les sucriers, les pères-noirs et les colibris près de leur nid mais attaquent tous les prédateurs potentiels : Quiscale merle, coulicous, homme, etc.

Distribution

Sur le continent sud-américain, on trouve le Merle à lunettes en Colombie (centre et nord-est jusqu'au Venezuela), au nord et au centre du Venezuela, dans la moitié nord des Guyanes et au nord du Brésil (côte nord, bassin de l'Amazone, zone frontalière avec le Venezuela et le Guyana). Aux Antilles, il est présent à Trinité-et-Tobago, à Grenade, à Saint-Vincent, aux Grenadines, à Sainte-Lucie, à la Martinique, à la Dominique et en Guadeloupe. Aux Petites Antilles, son aire géographique s'étend en remontant vers le nord. L'espèce a été observée pour la première fois en Martinique en 1951 et y était encore considérée comme rare en 1976. La première observation à la Dominique date de 1993 et l'espèce ne niche en Guadeloupe que depuis 1997.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'espèce n'est pas menacée actuellement. Elle est commune ou assez commune dans la plus grande partie de son aire de distribution. Elle s'étend vers le nord des Petites Antilles, la dernière île colonisée à ce jour étant la Guadeloupe. Les populations du nord du Brésil seraient aussi en expansion.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Merle à lunettesFiche créée le 20/03/2022 par
publiée le - modifiée le 11-04-2022
© 1996-2022 Oiseaux.net