Mésange à tête noire

Poecile atricapillus - Black-capped Chickadee

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Paridés

  • Genre
    :

    Poecile

  • Espèce
    :

    atricapillus

Descripteur

Linnaeus, 1766

Biométrie
  • Taille
    : 15 cm
  • Envergure
    : 16 à 21 cm.
  • Poids
    : 9 à 14 g
Longévité

12 ans

Distribution

Distribution

Description de la famille

Les paridés sont des passereaux corpulents de taille petite à moyenne. La couleur de leur plumage résulte essentiellement de la combinaison de jaune, rouge, bleu, noir et blanc. Les parties colorées sont d'habitude bien tranchées et dépourvues de stries ou taches. Leur bec est droit, assez cou... lire la suite

Description identification

Mésange à tête noire
adulte plum. nuptial
Mésange à tête noire
adulte plum. nuptial

La Mésange à tête noire est une petite mésange répandue et d'habitude très commune en Amérique du Nord. Son plumage est sobre, sans les couleurs vives des mésanges de l'ancien monde. Pour un observateur européen, elle évoque la Mésange boréale par le plumage et la nonnette par la voix.
Il n'y a pas de dimorphisme sexuel. Les parties supérieures, du manteau aux sus-caudales et aux scapulaires, sont d'un gris-brun assez froid. Les parties inférieures, de la poitrine aux sous-caudales, sont d'un blanc teinté de roussâtre pouvant devenir chamois clair sur les flancs, qui contraste joliment avec le dessus. Les plumes des ailes et de la queue, d'un gris noirâtre, possèdent un net ourlet gris clair à blanchâtre sur leur bord extérieur, particulièrement marqué sur les rémiges secondaires et tertiaires et sur les grandes couvertures, l'ensemble formant une grande zone pâle dans l'aile. La tête est noire et blanche. La calotte est d'un noir un peu lustré qui inclut l'œil sombre et se prolonge sur la nuque. Le noir du menton et de la gorge gagne le haut de la poitrine et s'élargit en triangle sur les côtés. Le blanc des joues commence en pointe au niveau du bec, s'élargit et se prolonge jusqu'à la nuque. Le bec est noir et les pattes gris sombre.
On observe des différences dans la teinte de fond du plumage suivant les sous-espèces. Pour faire bref, les oiseaux de l'est du continent ont des tons plus chauds que ceux de l'ouest et la variation est clinale.
Le juvénile est peu différent de l'adulte. Ses couleurs sont un peu moins tranchées, la calotte n'est pas lustrée, la bavette moins nettement délimitée, la base du bec un peu éclaircie, mais dès la mue post-juvénile, il ne se distingue plus de l'adulte.

Indications subspécifiques 9 sous-espèces

  • Poecile atricapillus atricapillus (e Canada to c and ne USA)
  • Poecile atricapillus turneri (c and s Alaska and nw Canada)
  • Poecile atricapillus occidentalis (coastal sw Canada and nw USA)
  • Poecile atricapillus fortuitus (inland sw Canada and nw USA)
  • Poecile atricapillus septentrionalis (w and c Canada to c USA)
  • Poecile atricapillus bartletti (Newfoundland)
  • Poecile atricapillus garrinus (wc USA)
  • Poecile atricapillus nevadensis (w USA)
  • Poecile atricapillus practicus (Appalachian Mts.. e USA.)

Noms étrangers

  • Black-capped Chickadee,
  • Carbonero cabecinegro,
  • Schwarzkopfmeise,
  • kanadai cinege,
  • Amerikaanse Matkop,
  • Cincia capinera,
  • Amerikansk talltita,
  • Amerikameis,
  • sýkorka čiapočkatá,
  • sýkora černohlavá,
  • Amerikansk Fyrremejse,
  • amerikanhömötiainen,
  • mallerenga capnegra americana,
  • sikora jasnoskrzydła,
  • melngalvas zīlīte,
  • Черношапочная гаичка,
  • アメリカコガラ,
  • 黑顶山雀,
  • 黑枕山雀,

Voix chant et cris

Mésange à tête noire
adulte plum. nuptial

Comme toutes les mésanges, la Mésange à tête noire émet des "sit" aigus qui sont des cris de contact.
L'appel habituel, nasillard, le "tsi de de" et ses variantes, est très semblable à celui de la Mésange nonnette. Il a la même tonalité. C'est ce cri qui lui a valu son nom anglo-saxon de "chickadee". On note aussi des "si si si si si si" prolongés et des "du du du", ou une combinaison des deux en un "si du du" monotone. Parfois un babil fait de notes liquides se mêle aux autres émissions et sert de liant.
Le chant, un "si du du" bitonal, souvent répété, est typique. Il rappelle un des cris mais en plus musical et sur deux tons, les deux dernières syllabes nettement plus basses que la première. On peut l'entendre dès le cœur de l'hiver. Il fait partie du paysage sonore des forêts du nord du continent à la sortie de l'hiver.

Habitat

Mésange à tête noire
adulte

La Mésange à tête noire est une forestière, occupant une grande variété de faciès feuillus et conifériens, plutôt de basse altitude au nord de son aire et au contraire d'altitude au sud, par exemple jusqu'à plus de 3 000 mètres au Nouveau-Mexique.

De son milieu forestier d'origine, elle déborde largement sur les milieux arborés secondaires dus à l'Homme comme les parcs et jardins et ce jusqu'au cœur des villes, les vergers, les linéaires boisés en milieu agricole, etc. À la mauvaise saison, elle est susceptible d'apparaître un peu en tous milieux pourvu qu'il y ait quelques ligneux présents.

Comportement traits de caractère

Mésange à tête noire
adulte

La Mésange a tête noire est une espèce commune et sa familiarité est étonnante. Dans les parcs nationaux et réserves, il suffit de tendre la main munie de quelques graines pour l'attirer et qu'elle vienne s'y poser sans crainte.

Mésange à tête noire
adulte
L'espèce est sédentaire et donc présente toute l'année dans ses habitats. Elle est territoriale en période de reproduction et devient grégaire ensuite, formant à la mauvaise saison des groupes lâches, souvent plurispécifiques, qui exploitent méthodiquement les habitats arborés. À cette saison, c'est toujours l'espèce la plus commune et la plus régulière aux postes de nourrissage, activité très pratiquée dans le nord des États-Unis et au Canada.
On peut favoriser sa reproduction par la pose de nichoirs.

Vol

Vol typique de mésange.

Alimentationmode et régime

Mésange à tête noire
adulte

Comme toutes les mésanges, la Mésange à tête noire a un régime mixte, surtout insectivore à la belle saison et devenant granivore en hiver.

Mésange à tête noire
adulte
Les jeunes sont nourris d'insectes et leurs larves, particulièrement de chenilles de lépidoptères, faciles à capturer et riches en protéines. La diète inclut également d'autres arthropodes comme les araignées ou les mille-pattes, mais aussi de petits mollusques. La base du régime hivernal consiste en graines d'arbres, par exemple celles des Tsuga. Elle se nourrit aussi de fruits comme ceux des Rubus ou des Vaccinium, ou encore des drupes du Sumac vinaigrier.
Il est facile de l'attirer en hiver avec du suif et des graines, de tournesol par exemple. Les graines à enveloppe dure sont frappées et cassées avec le bec.

Reproduction nidification

Mésange à tête noire
adulte

L'espèce est monogame et les couples stables toute l'année semble-t-il. De ce fait, la pariade est discrète en fin d'hiver, se limitant au chant et à quelques gestuations.

Mésange à tête noire
1ère année
La cavité de nidification est creusée par les deux partenaires dans le bois d'une branche morte ou cassée. Parfois, c'est une vieille cavité de pic qui est occupée ou alors un nichoir s'il en est mis à sa disposition, voire un poteau ou un piquet creux. Le fond de la cavité est garni surtout de mousse à laquelle elle ajoute des feuilles, des herbes, des fibres animales et végétales, le tout très conforme au schéma moyen d'un nid de paridé.
La femelle ne fait en général qu'une ponte par saison. Celle-ci est de 6 à 8 œufs blanc rosé tachetés de brun clair. Elle est incubée pendant 11 à 14 jours par la femelle nourrie par le mâle. Les jeunes sont nourris au nid pendant environ deux semaines. Après l'envol, ils resteront encore sous la dépendance des parents pendant près d'un mois bien qu'ils sachent se nourrir seuls à l'âge trois semaines.

Distribution

Mésange à tête noire
juvénile

L'aire de répartition de la Mésange à tête noire s'étend sur le continent nord-américain du sud de l'Alaska à l'ouest à Terre-Neuve à l'est, en une bande continue qui va de la forêt boréale au nord au centre des États-Unis au sud. 9 sous-espèces se partagent ce vaste espace dans lequel l'espèce est sédentaire.

Menaces - protection

Mésange à tête noire
adulte
Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

La Mésange à tête noire est une espèce commune, non menacée, dans la majorité de son aire.

Autres références utiles

QRcode Mésange à tête noireFiche créée le 12/01/2020 par
publiée le - modifiée le 2020-01-14 09:30:28 © 1996-2020 Oiseaux.net