Oie à bec court

Anser brachyrhynchus - Pink-footed Goose

Oie à bec court
adulte plum. nuptial
Systématique
  • Ordre
    :

    Ansériformes

  • Famille
    :

    Anatidés

  • Genre
    :

    Anser

  • Espèce
    :

    brachyrhynchus

Descripteur

Baillon, 1834

Biométrie
  • Taille
    : 75 cm
  • Envergure
    : 135 à 170 cm.
  • Poids
    : 1450 à 3860 g
Longévité

22 ans

Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Anatidés sont des oiseaux de taille moyenne à grande, occupant tous les continents, excepté l'Antarctique. La famille est forte de quelque 165 espèces. Ils sont très liés à l'eau, majoritairement aux eaux douces. Leurs pattes courtes sont palmées, ce qui constitue une adaptation à la n... lire la suite

Description identification

Oie à bec court
adulte
Oie à bec court
1ère année

L'Oie à bec court est une oie "grise" proche d'aspect de l'Oie de la toundra. Comme elle, elle a une tête plutôt arrondie d'un brun assez sombre et un bec assez court et haut à la base. La distinction est facile à distance raisonnable. Il faut regarder la couleur de l'anneau coloré du bec, noir par ailleurs. Il est rose chez elle tandis qu'il est orange chez l'Oie de la toundra. Une tête qui dépasse d'un groupe ou d'un ressaut de terrain suffit donc en principe à une identification. Quand on peut voir les pattes, c'est mieux, elles sont roses elles aussi, orange chez l'autre.
En revanche, une identification en vol n'a rien d'évident. Le plumage est plus pâle et plus gris chez elle, mais cela dépend de la lumière ambiante. Mais de toutes, c'est elle qui a le dessus globalement le plus pâle en particulier au niveau des scapulaires et tertiaires. Il faut noter de plus, le cou relativement court (ce qui la rapproche de la "rieuse"), une tête et un cou bien sombres, contrastants (ce qui la rapproche de la "toundra"), une main gris pâle (ce qui la rapproche de la cendrée) et plus de blanc dans le patron noir/blanc de la queue.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Pink-footed Goose,
  • Ansar Piquicorto,
  • Ganso-de-bico-curto,
  • Kurzschnabelgans,
  • Rövidcsőrű lúd,
  • Kleine Rietgans,
  • Oca zamperosee,
  • Spetsbergsgås,
  • Kortnebbgås,
  • hus krátkozobá,
  • husa krátkozobá,
  • Kortnæbbet Gås,
  • lyhytnokkahanhi,
  • oca de bec curt,
  • Heiðagæs,
  • gęś krótkodzioba,
  • īsknābja zoss,
  • kratkokljuna gos,
  • Короткоклювый гуменник,
  • コザクラバシガン,
  • 粉脚雁,
  • 粉腳雁,

Voix chant et cris

Oie à bec court
adulte plum. internuptial

Les cris "ha ha" "quik quik" sont typiquement "oie", mais de tonalité plus élevée que ceux de la "toundra", mais la différence est assez subtile.

Habitat

Oie à bec court
adulte plum. internuptial

L'Oie à bec court est une espèce de la toundra arctique. Deux conditions envoronnementales déterminent sa présence à la belle saison.

Elle doit disposer pour se nourrir de fonds de vallées ou de dépressions enherbées, par exemple en cariçaies. Pour la reproduction, elle recherche les endroits accidentés en altitude, affleurements rocheux, ravins et gorges, probablement par souci de protection. Sur les îles où le choix est moindre et le danger également, elle peut nicher dans la toundra ouverte.
En hiver, elle se rapproche des côtes et fréquente avec d'autres oies les terres agricoles littorales. Elle aime particulièrement les prairies grasses et les champs de céréales.

Comportement traits de caractère

Oie à bec court
adulte plum. nuptial

Comme toutes les oies, l'Oie à bec court retrouve son instinct grégaire après la reproduction. Et même déjà un peu avant car les familles avec des oisons encore en duvet se regroupent et forment des crèches collectives, là encore par souci de protection.

Oie à bec court
adulte

Bien plus tard, quand viendra l'heure de la migration, elle partiront en groupes vers les lieux d'hivernage et resteront ensemble tout l'hiver, et probablement repartiront ensemble vers leurs sites d'origine à l'approche du printemps. Leur domaine hivernal est autour de la Mer du Nord.
Il n'est pas rare que des individus, généralement isolés, prennent leur indépendance et se retrouvent dans des endroits inhabituels pour l'espèce. C'est ainsi que des Oies à bec court ont déjà été observées à plusieurs reprises sur l'Île d'Ouessant. D'autres apparaissent le long du littoral atlantique français ou même dans l'intérieur et assez loin de la côte comme sur les grands plans d'eau du Grand Est. Certains ont pu être entrainés par d'autres oies, Oie des moissons par exemple.

Vol

Oie à bec court
adulte

Vol typique d'oie avec des battements peu amples mais puissants permettant d'assurer les grands déplacements que commande la migration. Comme toutes les oies, les vols longue distance sont organisés en V avec permutation régulière de l'oiseau de tête. Ce mode de déplacement permet une économie d'énergie, chaque oiseau d'une ligne profitant du mouvement d'air créé par celui qui le précède.

Alimentationmode et régime

Comme les autres oies grises, l'Oie à bec court est une végétarienne exclusive. Au cours de son séjour dans la toundra, elle se nourrit d'éléments prélevés sur les plantes herbacées terrestres et aquatiques et même sur arbustes, feuilles, bourgeons, jeunes pousses, rhizomes, fructifications, graines et baies.

Oie à bec court
adulte
Elle sait déterrer les rhizomes des polygonacées, de la bistorte par exemple. La consommation de baies comme celles de l'éricacée Empetrum nigrum lui fournira de l'énergie avant la migration.
En hiver, elle profite pleinement des terres agricoles. Elle fréquente les prairies grasses ainsi que les champs de céréales. Elle a un faible pour les tubercules de pomme de terre laissés sur le terrain.
Les oies ont la mauvaise réputation de brouter les pousses de céréales, mais cela n'est peut-être pas justifié. En effet, certains biologistes pensent que cette tonte sélective contribue au contraire à augmenter la productivité des céréales d'hiver.

Reproduction nidification

Le nid est une dépression emplie de mousses et de lichens, la cuvette interne étant garnie avant la ponte de duvet ventral de la femelle. Celle-ci y dépose 4 à 5 oeufs de couleur blanche qu'elle incubera seule 25 à 28 jours. Les jeunes voleront à l'âge de 3 mois environ.

Distribution

Oie à bec court
adulte

L'Oie à bec court a une distribution restreinte. On ne la trouve nicheuse que dans l'est du Groenland, en Islande et au Spitzberg. Elle passe l'hiver sur les littoraux des pays qui bordent la Mer du Nord et en Mer d'Irlande côté anglais.

Menaces - protection

Oie à bec court
adulte
Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Malgré sa répartition restreinte qui pourrait la fragiliser, l'Oie à bec court n'est pas à l'heure actuelle considérée menacée.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Oie à bec courtFiche créée le 17/12/2020 par
publiée le - modifiée le 17-12-2020
© 1996-2021 Oiseaux.net