Roitelet triple-bandeau

Regulus ignicapilla - Common Firecrest

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Régulidés

  • Genre
    :

    Regulus

  • Espèce
    :

    ignicapilla

Descripteur

Temminck, 1820

Biométrie
  • Taille
    : 9 cm
  • Envergure
    : 14 à 16 cm.
  • Poids
    : 5 à 7 g
Longévité

4 ans

Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Régulidés sont de tout petits passereaux insectivores de l'hémisphère nord. La famille ne comprend qu'un genre, le genre Regulus, et 6 espèces dont 2 en Europe. Leur corps est très petit, compact, tandis que la tête paraît grosse en proportion. Leur plumage est dans les nuances de vert ... lire la suite

Description identification

Roitelet triple-bandeau
adulte plum. nuptial
Roitelet triple-bandeau
adulte

Le Roitelet triple-bandeau est, avec son congénère "huppé", l'un des deux plus petits oiseaux d'Europe. Ils ne pèsent que 5 à 5,5 grammes. Au premier abord, ce sont de minuscules oiseaux d'aspect vert. Pour les distinguer, il y a le chant, c'est le plus facile, mais ce n'est valable qu'au printemps. Autrement, il faut regarder la tête. La différence la plus visible est sur le côté. Le "triple bandeau" a un bandeau noir sur l'oeil, très visible sur fond blanc, tandis que le Roitelet huppé n'en a pas. Comme chez l'autre, la calotte porte trois bandes longitudinales, une médiane, large, orange ou jaune entourée de deux noires. C'est à ce niveau que se situe le petit dimorphisme sexuel. La bande médiane est orange vif chez le mâle, jaune chez la femelle, parfois teintée d'orange. Ces plumes colorées peuvent se hérisser en une courte huppe quand l'oiseau est excité ou inquiet. Chez le "triple-bandeau", les bandes latérales noires de la calotte sont plus larges, plus visibles car soulignées par les larges sourcils blancs. Un croissant blanc souligne l'oeil sombre, lui-même souligné par un trait mustacien noir.
Le Rtp est plus coloré dessus que son cousin. La nuque, les côtés du cou et le manteau sont d'un vert-jaune vif. Le front est doré et la calotte du mâle est d'un orange plus franc. Les parties inférieures sont plus pâles, d'un blanc légèrement grisonnant avec la gorge un peu crème.
Le juvénile est plus terne de plumage et on le reconnaît et distingue du huppé à sa tête. La calotte est grise, sans les 3 bandes de l'adulte. Les côtés de la tête sont marqués par un sourcil et un arc sous-oculaire blancs bien visibles qui rompent l'uniformité qui caractérise le jeune huppé. Le bandeau oculaire est peu développé, grisâtre.

Indications subspécifiques 4 sous-espèces

  • Regulus ignicapilla ignicapilla (w, c and s Europe, Asia Minor)
  • Regulus ignicapilla caucasicus (w Caucasus)
  • Regulus ignicapilla tauricus (Crimea)
  • Regulus ignicapilla balearicus (Balearic Is., nw Africa)

Noms étrangers

  • Common Firecrest,
  • Reyezuelo listado,
  • Estrelinha-real,
  • Sommergoldhähnchen,
  • Tüzesfejű királyka,
  • Vuurgoudhaan,
  • Fiorrancino,
  • Brandkronad kungsfågel,
  • Rødtoppfuglekonge,
  • králik ohnivohlavý,
  • králíček ohnivý,
  • Rødtoppet Fuglekonge,
  • tulipäähippiäinen,
  • bruel eurasiàtic,
  • Gullkollur,
  • zniczek (zwyczajny),
  • sārtgalvītis,
  • rdečeglavi kraljiček,
  • Красноголовый королёк,
  • マミジロキクイタダキ,
  • 火冠戴菊,
  • 歐洲火冠戴菊,

Voix chant et cris

Roitelet triple-bandeau
adulte plum. nuptial

Les cris du Roitelet triple-bandeau sont des sifflements aigus, quelquefois à tonalité légèrement impure, ce qui les distingue de ceux du huppé.
Son chant est une suite rapide de notes aigües identiques apparentées aux cris "ssissississississississi...srrr" avec un bref motif final différent. Donc un chant simpliste et monotone, différent du chant modulé du huppé, mais chant fort pour la taille de l'oiseau.

Habitat

Roitelet triple-bandeau
adulte

Comme le Roitelet huppé, le R. triple-bandeau occupe les forêts de conifères d'altitude naturelles, pessières et sapinières, ainsi que les plantations d'épicéas ou d'essences exotiques.

Mais contrairement au huppé, on le trouve aussi en forêt mixte et même en forêt de feuillus pures à la faveur d'une caractéristique de l'habitat comme la présence de Lierre terrestre sur les arbres ou de feuillages persistants comme ceux des Chênes vert ou liège. Au Maghreb, il est dans la cédraie à plus de 1600 m.

Comportement traits de caractère

Roitelet triple-bandeau
adulte

Comme le Roitelet huppé, le triple-bandeau est un oiseau peu farouche qu'on peut observer de près le cas échéant.

Roitelet triple-bandeau
adulte
Comme lui, il présente des mouvements nerveux des ailes quand il est actif, sautant rapidement de rameaux en rameaux en quêtant sa pitance, menus insectes vite piqués du bec. Au printemps, c'est toujours à la voix qu'on le détecte, avant de le chercher des yeux. L'hiver, il peut se joindre aux rondes de mésanges et aux autres petits oiseaux.
Les couleurs vives sur la tête jouent un rôle dans la communication entre individus de la même espèce dans la végétation dense, notamment pour les parades en période de reproduction ou pour le nourrissage des jeunes alors qu'ils ont quitté leur nid.
L'espèce est migratrice partielle et se rapproche de la Méditerranée en hiver, devenant commune par exemple en Espagne, à l'ouest et au sud de la Mer Noire, se raréfiant corrélativement dans la moitié nord de l'aire de nidification. Elle pratique de jour ce qu'on appelle une migration rampante, passant d'un buisson à l'autre dans la bonne direction le jour. Les déplacements importants se font de nuit, ce qui permet d'échapper à une majorité des prédateurs. On détecte le passage sur les sites de suivi aux petits cris aigus poussés par les migrateurs.

Vol

Roitelet triple-bandeau
adulte

Avec ses 5,5 grammes et ses petites ailes assez arrondies, le Roitelet triple-bandeau ne semble pas prédisposé à être migrateur, et pourtant...ce sont des centaines de km qui sont parcourus. Le vol est direct et plutôt rapide pour sa taille, pas très onduleux.
Quand il cherche sa nourriture, il sait papillonner dans les ligneux, voler sur place pour saisir une proie.

Alimentationmode et régime

Comme tous les roitelets, le triple-bandeau est un insectivore exclusif. Alors que le huppé chasse systématiquement dans le feuillage dense et plutôt sous les branches et les feuilles, le triple-bandeau préfère chasser les proies posées par dessus ou alors en voletant dans un contexte plus ouvert.

Roitelet triple-bandeau
adulte
Une façon de ne pas trop entrer en concurrence en situation de sympatrie.
Il consomme de petits insectes, mais d'une taille supérieure à celles mangées par le huppé qui est un peu plus petit. Les proies les plus grosses sont travaillées du bec, frappées contre une branche, ramollies, avant d'être avalées.

Reproduction nidification

Roitelet triple-bandeau
adulte plum. nuptial

La période de nidification du Roitelet triple bandeau s'étend d'avril en août. Deux nichées successives sont possibles.

Roitelet triple-bandeau
adulte
La nidification a lieu le plus souvent dans un conifère en hauteur, souvent à plus de 10 m. S'il ne dispose pas de conifère, il peut nicher dans un lierre le long d'un tronc ou d'une branche, dans une vigne sauvage ou une autre plante grimpante, en dernier recours dans une branche de feuillu bien feuillue, ou alors au sud dans l'équivalent à feuilles persistantes.
Le nid est sphérique, aux parois épaisses de 3 couches, s'ouvrant par un orifice au sommet : ce nid est essentiellement composé de mousse, de lichen et de brindilles tenus par du fil d'araignée. L'intérieur est tapissé de nombreuses plumes. On peut en compter des centaines. Alors que chez le Roitelet huppé, le nid est construit par les deux partenaires, chez le triple-bandeau, la tâche incombe entièrement à la femelle, pendant que le mâle la soutient de son chant. La ponte est forte de 7 à 9 (6-13) oeufs de couleur grège dont l'incubation dure 14-15 jours. Les oisillons quittent le nid au bout de 3 semaines et resteront dépendants des adultes, du mâle en particulier, encore 3 semaines. Ils garderont leur plumage juvénile pendant 3 mois.

Distribution

Roitelet triple-bandeau
adulte

L'aire de nidification du Roitelet triple-bandeau est surtout européenne, avec des extensions au Maghreb et en Asie mineure. Il est présent sur les îles de la Méditerranée, excepté Chypre. C'est un oiseau des forêts sous climat tempéré et méditerranéen. Ainsi, il est absent de Scandinavie, d'Irlande et du nord des Îles britanniques.
Les oiseaux du nord-est de l'aire sont migrateurs et descendent passer l'hiver au sud jusqu'à la Méditerranée, en poussant vers l'Asie mineure via le Bosphore et probablement le Maroc via Gibraltar.

Menaces - protection

Roitelet triple-bandeau
juvénile
Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'espèce est commune et non menacée.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Roitelet triple-bandeauFiche créée le 14/12/2020 par
publiée le - modifiée le 14-12-2020
© 1996-2021 Oiseaux.net