Sterne de Kerguelen Sterne des Kerguelen

Sterna virgata - Kerguelen Tern

Sterne de Kerguelen
juvénile
Systématique
  • Ordre
    :

    Charadriiformes

  • Famille
    :

    Laridés

  • Genre
    :

    Sterna

  • Espèce
    :

    virgata

Descripteur

Cabanis, 1875

Biométrie
  • Taille
    : 33 cm
  • Envergure
    : 65 à 72 cm.
  • Poids
    : 0 à 170 g
Longévité

11 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Sterne de Kerguelen
adulte plum. nuptial
Sterne de Kerguelen
adulte

La Sterne de Kerguelen est une sterne de taille moyenne, de couleur grise. L'intensité du gris dépend de la luminosité. Comparée à d'autres sternes, comme la Sterne couronnée, elle est plus trapue et a les ailes plus courtes. Celles-ci ne dépassent pas la queue au repos.
L'adulte en plumage nuptial a une large calotte noire qui part du bec, inclut les yeux et descend longuement sur la nuque. Une virgule blanche bien visible s'insinue entre le noir de la calotte et le gris des joues. C'est elle qui lui a valu son nom latin de "virgata". Les pattes et le bec sont rouge-corail.
Le dessous de l'aile est gris avec un étroit bord de fuite noir à l'extrémité des rémiges primaires. Le croupion est blanc et la queue gris clair avec les rectrices externes, à filets moyennement longs, d'un gris plus foncé.
L'adulte en plumage hivernal a un plumage moins contrasté. Le front devient gris-blanc. Le bec devient rouge foncé ou noir. Les filets de la queue sont moins longs.
Le juvénile a le dessus du corps et des ailes taché de gris-brun. Les rémiges primaires sont gris foncé. Au niveau de la tête, finement vermiculée de brun, une ébauche de calotte est visible. Le bec et les pattes sont noires ou rouge foncé.
L'oiseau de premier hiver a le dessus du corps gris, des zones carpiennes gris sombre et des taches sombres sur les couvertures alaires.
Pour les adultes, la mue pré-nuptiale commence en août et tous les adultes ont leur plumage nuptial fin octobre. La mue post-nuptiale commence dès la mi-novembre et tous les adultes ont leur plumage hivernal en février.
La plupart des jeunes perdent leur premier plumage en avril mais gardent des traces d'immaturité comme les couvertures alaires vermiculées de brun-chamois.
La Sterne de Kerguelen peut aisément être confondue avec une autre sterne avec laquelle elle est en sympatrie, la Sterne couronnée ou Sterne antarctique (Sterna vittata). Mais elle est plus petite (notamment les ailes), plus trapue et a un vol moins svelte que la couronnée qui est plus élancée et effilée, avec des filets plus longs, ce qui se voit mieux au posé. La Sterne de Kerguelen a un plumage plus foncé. Le vexille externe des primaires externes des deux espèces est gris sombre. En revanche, le vexille interne qui est gris sombre près du rachis passe progressivement au blanc chez la Sterne de Kerguelen alors que la limite entre le gris et le blanc est très marquée chez la Sterne couronnée. Enfin, le premier plumage de la première est plus sombre, moins crème et moins contrasté que celui de la couronnée.
Sur les sites de reproduction, il y a un décalage phénologique d'environ un mois : généralement, la Sterne de Kerguelen termine sa reproduction alors que l'autre n'en est qu'à la ponte.
Durant l'hiver austral, la Sterne arctique peut être observée avec la Sterne de Kerguelen. Elle est alors en plumage internuptial, très blanc avec un large front blanc, différent de celui de la Sterne de Kerguelen.

Indications subspécifiques 2 sous-espèces

  • Sterna virgata virgata (Kerguelen Is.)
  • Sterna virgata mercuri (Crozet and Prince Edward Is.)

Noms étrangers

  • Kerguelen Tern,
  • Charrán de las Kerguelen,
  • Trinta-réis-das-kerguelen,
  • Kerguelenseeschwalbe,
  • kerguelen-szigeteki csér,
  • Kerguelenstern,
  • Sterna delle Kerguelen,
  • Kerguelentärna,
  • Kerguelenterne,
  • rybár kerguelenský,
  • rybák kerguelenský,
  • Kerguelenterne,
  • kerguelenintiira,
  • xatrac de les illes Kerguelen,
  • rybitwa kergueleńska,
  • Кергеленская крачка,
  • ケルゲレンアジサシ,
  • 克岛燕鸥,
  • 克格連燕鷗,

Voix chant et cris

Sterne de Kerguelen
immature

Sur les sites de reproduction ou en pêche, la Sterne de Kerguelen émet des "chittick" typiquement "sternidé". En cas de danger, elle pousse des "keeeaaar" appuyés.
Le jeune au nid ou volant a un cri bien distinct.
La Sterne couronnée émet des cris très similaires et la distinction est difficile sur le terrain.

Habitat

Sterne de Kerguelen
adulte plum. nuptial

La Sterne de Kerguelen est une espèce principalement côtière, mais elle peut aussi être observée dans les zones humides à l'intérieur des terres.

Elle se reproduit majoritairement à proximité de la côte mais peut aussi s'installer à plusieurs kilomètres de celle-ci, dans des zones composées de rochers épars, de zones de gravier et toujours de végétation, de préférence native (comme Festuca contracta sur l'archipel de Kerguelen).
Elle pêche en mer ou recherche sa nourriture dans les zones humides de l'intérieur. En mer, elle fréquente les eaux peu profondes, les plages, les baies, les bancs de laminaires (de grandes algues remontant à la surface). Sur terre, elle explore les tourbières, les cours d'eau et les lacs intérieurs.
Les reposoirs sont principalement situés sur la côte, sur la grève ou sur des rochers.

Comportement traits de caractère

Sterne de Kerguelen
adulte plum. nuptial

Les Sternes de Kerguelen défendent leurs sites de nidification. Dès qu'un prédateur tel que le Labbe brun (Catharacta antarctica) s'approche, les adultes de la colonie et les individus des alentours le chassent violemment en piquant sur lui. De ce fait, peu de labbes osent s'aventurer au sein des colonies de sternes.

Vol

Sterne de Kerguelen
adulte

La Sterne de Kerguelen a un vol typique de sterne avec des battements d'ailes rapides. Pour pêcher, elle fait un bref sur-place puis plonge.

Alimentationmode et régime

Sterne de Kerguelen
adulte

La Sterne de Kerguelen se nourrit d'arthropodes terrestres, de petits poissons ainsi que de crustacés et de mollusques.

Sterne de Kerguelen
adulte plum. nuptial
Des différences saisonnières sont observées. Par exemple, les jeunes poussins sont principalement nourris d'arthropodes terrestres, puis progressivement les petits poissons et les crustacés complètent le régime. En hiver, elle se nourrit principalement de crustacés.
La Sterne de Kerguelen pêche surtout en eau peu profonde souvent proche de la grève ou dans les algues. Elle s'élance alors d'une roche à l'aplomb de la source de nourriture ou plonge dans l'eau (parfois quasi-entièrement) après un court sur-place au-dessus de l'eau. Contrairement à la plupart des autres espèces de sternes, elle chasse aussi régulièrement en marchant sur la plage ou en se posant sur les tapis d'algues.

Reproduction nidification

Sterne de Kerguelen
adulte

Les premiers adultes reviennent à la colonie en septembre. Les colonies sont très lâches, constituées de quelques nids espacés.

Sterne de Kerguelen
subadulte
Ce ne sont jamais des colonies denses comme peuvent en former d'autres sternes. On trouve aussi des couples isolés.
La parade est composée de parades aériennes et d'offrandes que le mâle fait à la femelle pour la courtiser. La ponte est généralement effectuée en novembre ou décembre, parfois dès octobre. Même si un pic de ponte se dessine, les pontes sont étalées dans le temps. D'une année sur l'autre, les dates peuvent varier, notamment du fait des conditions météorologiques. Un œuf (très rarement deux) est pondu à même le sol sur une zone de gravillons souvent bordée de végétation, de rochers ou de cailloux. L'œuf est très cryptique. Les deux adultes incubent l'œuf pendant 22 et 26 jours en se relayant toutes les une à trois heures. Lorsque les conditions météorologiques sont bonnes, le couveur peut laisser l'œuf seul pendant quelques minutes, notamment pour aller se nourrir.
Les éclosions ont majoritairement lieu en novembre et décembre, mais s'étalent parfois jusqu'en janvier. Le poussin est encore couvé 2 à 8 jours. L'envol a lieu à 30 à 40 jours. Le poussin continue d'être nourri plusieurs jours après son envol, tout en accompagnant ses parents pour apprendre à se nourrir.
Les sites de reproduction sont désertés de février à août. Pendant cette période, les sternes se regroupent en reposoirs pouvant regrouper plusieurs dizaines d'individus.

Distribution

Sterne de Kerguelen
adulte

La Sterne de Kerguelen est une espèce sédentaire, présente sur trois archipels subantarctiques de l'Océan Indien. La sous-espèce nominale virgata se reproduit sur l'archipel de Kerguelen tandis que mercuri se reproduit sur les archipels de Crozet et de Prince-Edouard.
Avec 1 500 et 2 000 couples, l'archipel de Kerguelen concentre 70% de la population mondiale. Il y en aurait 200 sur Crozet et un nombre plus faible sur les Îles Prince-Edouard et Marion. Il s'agit ainsi d'une des sternes les plus rares au monde.
Bien que cette sterne soit réputée sédentaire, des mouvements entre les archipels existent : des Sternes de Kerguelen baguées sur l'île Marion ont été observées sur les archipels de Kerguelen et de Crozet. De plus, des individus sont observés sur les îles Heard et McDonald (îles australiennes au sud de Kerguelen). Ces déplacements restent peu connus.

Menaces - protection

Sterne de Kerguelen
adulte
Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

La Sterne de Kerguelen est protégée en France et en Afrique du Sud, les deux pays qui accueillent cette espèce. La réserve naturelle des Terres Australes Françaises qui comprend les archipels de Crozet et de Kerguelen accueille plus de 90% de la population mondiale de Sterne de Kerguelen.
Le chat, introduit sur Kerguelen, constitue une menace pour elle.
La population de Labbe brun (Catharacta antarctica) tend à augmenter sur l'île Prince Edward et pourrait exercer une pression accrue sur les colonies.

Autres références utiles

QRcode Sterne de KerguelenFiche créée le 27/03/2020 par
publiée le - modifiée le 03-04-2020
© 1996-2020 Oiseaux.net