Alecto à tête blanche

Dinemellia dinemelli - White-headed Buffalo Weaver

Alecto à tête blanche
adulte
Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Plocéidés

  • Genre
    :

    Dinemellia

  • Espèce
    :

    dinemelli

Descripteur

Rüppell, 1845

Biométrie
  • Taille
    : 18 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 57 à 85 g
Distribution

Distribution

Description identification

Alecto à tête blanche
adulte plum. internuptial
Alecto à tête blanche
subadulte

L'Alecto à tête blanche est comme un gros moineau bicolore. Il porte bien son nom car la tête de l'adulte est toute blanche. L'œil sombre est cerclé de noir et une zone de peau noire fait le lien avec la base du bec, lui-même noir.
Le dessus du corps, manteau et dos, est brun sombre ou noir suivant la sous-espèce. Les parties inférieures, du menton au ventre, sont blanches. Tout l'arrière du corps, croupion, sus et sous-caudales, est rouge-orange. Le blanc de la tête et du corps est souvent nuancé de crème roussâtre.
Ailes et queue sont noires, certaines plumes liserées de blanc, particulièrement les scapulaires et les tertiaires. Une zone alaire blanche s'observe à la base des primaires, bien visible en vol. Des épaulettes rouge-orange, d'habitude masquées, sont parfois visibles vers le poignet de l'aile.
Les pattes sont grises. Il n'existe pas de dimorphisme sexuel.
Le juvénile ressemble à l'adulte, avec cependant le rouge-orange plus pâle et le bec couleur corne.
Les deux sous-espèces ne se distinguent que par la teinte des parties supérieures, brune chez la ssp type dinemelli, noire chez boehmi.

Indications subspécifiques 2 sous-espèces

  • Dinemellia dinemelli dinemelli (se Sudan, Ethiopia and Somalia to Kenya. except se.)
  • Dinemellia dinemelli boehmi (se Kenya and Tanzania)

Noms étrangers

  • White-headed Buffalo Weaver,
  • Bufalero cabeciblanco,
  • Tecelão-búfalo-de-cabeça-branca,
  • Starweber,
  • fehérfejű szövőmadár,
  • Witkopbuffelwever,
  • Tessitore dei bufali testabianca,
  • Vithuvad buffelvävare,
  • Hvithodevever,
  • byvoliar bielohlavý,
  • snovač bělohlavý,
  • Hvidhovedet Bøffelvæver,
  • tuliperäkutoja,
  • teixidor bufaler capblanc,
  • bawolik białogłowy,
  • Белоголовый скворцовый ткач,
  • シロガシラオニハタオリ,
  • 白头牛文鸟,
  • 白頭牛文鳥,

Voix chant et cris

Alecto à tête blanche
adulte

Le chant est une suite brève de 3-4 notes sifflées, sur le thème "tsi tia tiu", "tiu tiu kui kui", "tsu-wili-wili-wir", avec de nombreuses variantes. Parfois les notes se font nasillardes, voire stridentes, et ne sont pas sans rappeler l'étourneau. Le cri habituel est un "tiou" étiré et appuyé, souvent répété, c'est un cri de contact, émis en groupe, en particulier lors de la recherche de nourriture au milieu d'autres oiseaux.

Habitat

Alecto à tête blanche
adulte

L'Alecto à tête blanche s'observe du niveau de la mer jusqu'à 1 400 m en Afrique de l'Est, 1 900 m dans la corne de l'Afrique.
Son habitat principal est la savane, semi-aride ou sèche, avec des zones arbustives, la plupart du temps constituées d'épineux, d' acacias et de broussailles. On ne le trouvera guère dans les prairies, même voisines, ni dans la végétation riveraine.

Comportement traits de caractère

Alecto à tête blanche
adulte

Les Alectos à tête blanche sont grégaires comme beaucoup d'autres Plocéidés. On peut les voir par exemple faire leur toilette ensemble au sommet d'un arbre ou d'un arbuste.

Alecto à tête blanche
adulte
Ils recherchent le plus souvent leur nourriture en groupe. Ils s'associent alors volontiers à des étourneaux comme les Choucadors superbes. On peut les observer par exemple autour des troupeaux de buffles d'Afrique, à l'affût des proies dérangées par les grands herbivores.
En revanche, pour la reproduction, les couples monogames nidifient isolément ou en petits groupes. Ils sont territoriaux et défendent leur territoire de façon très démonstrative, mais cela va rarement jusqu'à l'agression.
L'espèce est résidente et seuls des déplacements locaux sont connus.

Alimentationmode et régime

Alecto à tête blanche
adulte

Le régime de l'Alecto à tête blanche est mixte. Il se nourrit principalement d'insectes. Des coléoptères et des chenilles de lépidoptères par exemple ont été trouvés dans des contenus stomacaux.

Alecto à tête blanche
adulte
Mais son bec fort et conique lui permet aussi de casser des graines. Enfin, les fruits font également partie de son menu.
C'est le plus souvent au sol qu'il recherche sa nourriture, en groupe généralement de 3 à 6 individus et en compagnie d'autres espèces, par exemple en Somalie avec le Choucador superbe ou le Spréo à calotte blanche. Les fruits peuvent être prélevés directement dans les ligneux. Au Kenya, on observe régulièrement des groupes d'oiseaux se nourrissant dans les forêts ouvertes.

Reproduction nidification

Alecto à tête blanche
adulte plum. nuptial

La saison de reproduction dépend des précipitations locales : août à septembre et décembre au Soudan, avril à août en Éthiopie, février à juin et septembre en Somalie, mai en Ouganda, février-mars, mai, juillet et novembre au Kenya et décembre en Tanzanie. Très territorial, cet oiseau est monogame. Les mâles séduisent les femelles, posés en évidence au sommet d'un buisson pour être le plus visibles possible ou tout simplement au sol, ouvrant les ailes pour exhiber les marques alaires rouges et blanches.
Le mâle et la femelle construisent le nid ensemble.

Celui-ci est construit de 2 à 4 mètres au-dessus du sol. Il repose sur une branche ou se trouve suspendu à son extrémité. Un couple peut posséder plusieurs nids dans le même arbre, en général issus de nidifications successives.
La première étape de la nidification consiste en la construction de la chambre. Elle est composée d'herbes sèches, de feuilles et de plumes. Tout autour de la chambre, ou des chambres car il peut en exister plusieurs, ils ajoutent des brindilles rapprochées, mais non entrelacées contrairement à ce que feraient des tisserins. Une fois achevé, le nid est une grande structure végétale ovale de plus de 50 cm, protégée extérieurement par de grandes épines et munie d'un tunnel d'accès ouvrant vers le bas.
Il arrive que d'anciens nid de mahalis soient réoccupés par des alectos. Dans un autre sens, le nid de l'alecto peut être usurpé par le Fauconnet d'Afrique ou l'Amadine cou-coupé qui ajustera l'entrée du nid à son gabarit.
La femelle y pond 3 à 5 œufs grisâtres ou bleu pâle, grossièrement tachetés de brun-olive et de brun grisâtre, et les incube pendant 11 à 14 jours. Les oisillons sont nourris par les deux parents avec des insectes et des graines.
Chez des alectos captifs, on a noté que des oiseaux adultes autres que les parents pouvaient coopérer au nourrissage des jeunes. Cela a aussi permis de fixer à 14 jours la durée de l'élevage des jeunes au nid.

Distribution

Alecto à tête blanche
adulte

L'Alecto à tête blanche est assez largement répandu en Afrique orientale.
Deux sous-espèces se partagent l'aire de répartition :
D. d. dinemelli est au nord : Soudan, Éthiopie, Somalie, Ouganda, nord du Kenya.
D. d. boehmi au sud : reste du Kenya et Tanzanie.

Menaces - protection

Alecto à tête blanche
adulte
Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'espèce est commune dans les régions arides où la densité humaine est faible et bien présente dans les aires protégées sur l'ensemble de son aire de répartition. La population est stable.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Alecto à tête blancheFiche créée le 29/09/2019 par
publiée le - modifiée le 2019-10-09 13:42:25 © 1996-2019 Oiseaux.net