Avocette d'Australie

Recurvirostra novaehollandiae - Red-necked Avocet

Systématique
  • Ordre
    :

    Charadriiformes

  • Famille
    :

    Récurvirostridés

  • Genre
    :

    Recurvirostra

  • Espèce
    :

    novaehollandiae

Descripteur

Vieillot, 1816

Biométrie
  • Taille
    : 48 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 270 à 390 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le mâle a des tarses légèrement plus développés que sa partenaire (environ 10% d'écart). Chez les adultes, la tête et le cou sont châtain-rouge foncé et nettement démarqué du plumage blanc du reste du corps. Les yeux sont entourés par un anneau orbital blanc. On peut distinguer deux larges rayures parallèles noires sur les côtés du dos. Les couvertures alaires et les 7 primaires externes affichent une teinte noirâtre. Cette disposition de couleur rappelle beaucoup celle de l'Avocette élégante.
Le bec noir est fortement incurvé vers le haut. Les pattes sont gris-bleu pâle.
Chez la femelle, le bec est plus fortement courbé vers le haut. Toutefois, le dimorphisme sexuel est nettement moins prononcé que chez les avocettes élégantes et les avocettes d'Amérique qui sont de proches parentes. Il n'y a pas de variation saisonnière : pas de plumage éclipse, pas de plumage nuptial.
Les juvéniles sont assez semblables à leurs parents, bien que la tête et le cou soient d'une nuance plus brun pâle. La base du bec est encerclée par un large anneau clair qui est bien visible.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Red-necked Avocet,
  • Avoceta Australiana,
  • Alfaiate-de-pescoço-vermelho,
  • Rotkopf-Säbelschnäbler,
  • vörösfejű gulipán,
  • Australische Kluut,
  • Avocetta collorosso,
  • Rosthuvad skärfläcka,
  • Brunhodeavosett,
  • šabliarka červenohlavá,
  • tenkozobec hnědohlavý,
  • Australsk Klyde,
  • australianavosetti,
  • bec d'alena australià,
  • szablodziób australijski,
  • Австралийская шилоклювка,
  • アカガシラソリハシセイタカシギ,
  • 红颈反嘴鹬,
  • 紅頸反嘴鴴,

Voix chant et cris

Avocette d'Australie
adulte

Habitat

Les avocettes d'Australie nichent de préférence dans les lacs salins situés à l'intérieur des côtes. Elles fréquentent également, et même y nichent assez régulièrement, des lieux humides éphémères. Elles occupent généralement toutes sortes d'habitats d'une salinité diverse, y compris les lacs hypersalins, les étendues d'eau douce, les barrages, les lagunes, les marécages, les réservoirs qui servent au traitement des eaux usées et les berges peu profondes des rivières ainsi que les estuaires.

Comportement traits de caractère

Les mouvements migratoires ne sont visibles que dans le sud de l'Australie, et ceci en raison du changement du niveau des eaux. Les déplacements de la côte à l'intérieur du pays et inversement, sont dus à des sècheresses passagères. Les sècheresses sévères et prolongées provoquent des mouvements massifs et inattendus (des irruptions), certains oiseaux se retrouvant à l'est de la cordillère australienne où ils n'ont pas l'habitude de venir.

Alimentation mode et régime

Le régime alimentaire n'a pas été étudié dans le détail. Les avocettes australiennes consomment une grande variété d'invertébrés aquatiques, y compris des annélidés et des vers de terre, des mollusques, une grande variété de crustacés et d'insectes.
Elles se nourrissent également en balayant les eaux basses ou les vasières avec leur bec en forme de faux. Elles picorent aussi dans les sables mous. Les avocettes d'Australie ont une activité diurne.

Reproduction nidification

Les avocettes d'Australie se reproduisent du mois d'août au mois de janvier dans certaines régions du sud. Ailleurs, elles sont opportunistes et dépendent surtout des affleurements humides qui sont créés par les débordements et les modestes crues. Ces échassiers moyens nichent en solitaire, en couple isolé ou en colonies qui peuvent contenir jusqu'à 150 individus. Parfois, elles s'associent avec les échasses blanches (Himantopus himantopus) ou avec d'autres échassiers aquatiques avec lesquels elles forment des rassemblements plurispécifiques.
Les nids sont distants les uns des autres de 1 à 6 mètres. Ce sont de simples dépressions terrestres garnies avec de la végétation. La ponte comprend habituellement 4 œufs qui sont couvés probablement pendant 23 à 25 jours. A leur naissance, les poussins ont un dessus duveteux chamois et un dessous blanc. Ils ont un large sourcil brun sombre, des taches brunes sur le capuchon et des marques disposées par paires sur le dos. Ces oisillons sont nidifuges. Le soin parental, réalisé par les 2 partenaires ne rencontre qu'un succès assez limité, avec un taux de 31%.

Distribution

Comme leur nom vernaculaire l'indique bien, ces échassiers de moyenne taille sont endémiques du continent australien. Leur aire de distribution, très fortement morcelée, est ancrée principalement dans le sud, en particulier l'Australie Méridionale, l'état de Victoria et l'Australie Occidentale. Cette espèce est totalement absente du Territoire du Nord. Une population isolée vit au Queesland et plus particulièrement dans la presqu'île du cap York et la région de Cairns.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après HBW alive, cette espèce n'est pas globalement menacée. Les effectifs totaux de la population excède probablement 100 000 oiseaux dont le principal site est situé le long du Lac Eyre en Australie Méridionale (plus de 60 000 individus dans les années 80). Le déclin progressif de l'habitat humide a trouvé son remplacement, dans une certaine mesure, par les salines et les usines de traitement des eaux. L'avocette était autrefois présente en Nouvelle-Zélande, il est probable qu'elle y soit disparue.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Avocette d'AustralieFiche créée le 10/01/2015 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net