Bruant à cou gris

Emberiza buchanani - Grey-necked Bunting

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Emberizidés

  • Genre
    :

    Emberiza

  • Espèce
    :

    buchanani

Descripteur

Blyth, 1845

Biométrie
  • Taille
    : 16 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Les mâles adultes ont un capuchon gris bleuâtre, avec parfois de légères stries en plumage nuptial. Le sourcil, les lores et les couvertures auriculaires présentent la même couleur que le capuchon. L'anneau qui entoure l'œil est blanc. La moustache et la gorge blanchâtres sont séparées par un trait malaire gris pâle. La nuque et les côtés de la tête sont plus clairs que le capuchon. Le manteau brun-sable est vaguement strié de brun sombre et il contraste avec les scapulaires brun-roux. Le dos et le croupion sont uniformément gris-sable. Les sus-caudales affichent une teinte plus brune avec des stries très discrètes. Les différentes couvertures présentent diverses teintes de brun. Les grandes couvertures ont des bordures rousses qui forment une double barre alaire. Les rectrices centrales sont brunes avec d'étroits liserés chamois-roux. Les autres rectrices sont brun noirâtre, sauf les deux paires les plus extérieures qui sont tachées de blanc. Le bout de la queue est généralement arrondi. Le centre de la poitrine est roux vineux, avec des franges blanchâtres, devenant plus mouchetée sur les côtés. Le ventre et les flancs sont chamois rosâtre. Les sous-caudales affichent une teinte chamois jaunâtre. Le bec et les pattes sont orange rosâtre, ces dernières présentant une nuance plus brune. L'iris est brun foncé.

La différence entre les sexes est très minime. Les mâles ont généralement des couleurs plus éclatantes. Leur taille est un peu plus grande. Comparés aux femelles, ils possèdent une tête plus grise qui marque plus de contraste avec le manteau. Ces dernières ont des scapulaires moins rousses et leur poitrine est souvent moins vineuse que celle de leur partenaire. De plus, La plupart des femelles ont de nettes stries sur le capuchon et sur la nuque. Chez les juvéniles de première année, il est est difficile de faire une différence entre les sexes à la simple vue du plumage.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Emberiza buchanani cerrutii (e Turkey to Turkmenistan)
  • Emberiza buchanani buchanani (Uzbekistan and Tajikistan to c Afghanistan and Pakistan)
  • Emberiza buchanani neobscura (Kazakhstan to Mongolia and nw China)

Noms étrangers

  • Grey-necked Bunting,
  • Escribano de Cuello Gris,
  • Sombria-de-pescoço-cinzento,
  • Steinortolan,
  • kövi sármány,
  • Steenortolaan,
  • Zigolo collogrigio,
  • Bergortolan,
  • Rødbrystspurv,
  • strnádka skalná,
  • strnad pustinný,
  • Bjerghortulan,
  • kivikkosirkku,
  • sit de Buchanan,
  • Meltittlingur,
  • trznadel skalny,
  • akmeņu stērste,
  • sivoglavi strnad,
  • Скальная овсянка,
  • イワバホオジロ,
  • 灰颈鹀,
  • 灰頸鵐,

Voix chant et cris

Bruant à cou gris
adulte

La plupart du temps, le chant est délivré à partir du sol ou d'un point légèrement élevé comme le sommet d'une pierre. Moins souvent, il est émis d'un buisson bas ou d'un perchoir plus en hauteur comme la cime d'un rocher ou d'un affleurement. Il ressemble à la fois à celui du Bruant ortolan ou à celui du bruant de Cretzschmar, mais il est divisé en deux parties identiques qui sont séparées par une pause quasi inexistante. La deuxième partie est généralement plus brève. Les deux parties commencent par une partie montante qui culmine à l'avant-dernière note. La dernière note chute brutalement. Le chant peut être retranscrit de la façon suivante : "dzee-zee-zeeeo zee zee deo". Les populations de Mongolie émettent un chant différent de celui des populations occidentales : " ti-ti-tiu-tiu-tiuu u". En vol, les bruants à cou gris produisent un "tsip", un "tcheup" ou un "chep".

Habitat

Les bruants à cou gris fréquentent les landes, les versants rocailleux et arides des collines et des zones de montagne. On peut les trouver dans des zones de rochers épars qui alternent avec des parcelles de prairies, mais également dans les régions constituées uniquement de ravins et d'éboulis. Pendant la période hivernale, ils s'installent dans des semi-déserts pierreux et des terres cultivées.

Comportement traits de caractère

Les bruants à cou gris sont très grégaires pendant la migration d'automne et en hiver. Pendant cette période de l'année, ils forment des bandes pouvant atteindre jusqu'à 20 individus. Très souvent, ils s'associent avec d'autres espèces de bruants. Pendant la migration de printemps, ils vivent apparemment en solitaire ou en couples. Les populations les plus nordiques commencent à quitter leur site de nidification à partir de la mi-août jusqu'à la mi-septembre. Ils cheminent par petits groupes, survolent le Pakistan et parviennent dans leurs quartiers d'hiver en Inde, du Gujarat et du centre de l'Uttar Pradesh jusqu'au centre du Karnataka. Le retour vers les lieux de nichage s'effectue en mars et en avril. Les nicheurs arrivent sur les lieux de la ponte vers la fin avril ou au plus tard au début du mois de mai.

Alimentation mode et régime

Pendant la période de reproduction, le régime des adultes est constitué principalement d'invertébrés parmi lesquels on peut noter les sauterelles, les nymphes de cigales, les coléoptères, les punaises, et les escargots. Les oisillons sont nourris avec des insectes par les deux parents. A partir de l'automne et jusqu'à la nouvelle saison de nidification, les matières végétales deviennent prédominantes. Les bruants à cou gris ingurgitent alors des graines, des bourgeons, des pousses de diverses plantes, en particulier les herbes, les bistortes, les nerpruns et les euphorbes.

Reproduction nidification

Dans la plupart des régions, la saison de nidification commence habituellement durant la première moitié du mois de mai, mais en certains endroits, elle démarre plus tard. Le nid est probablement bâti par la femelle seule. C'est une frêle structure de brindilles et de tiges végétales. Son intérieur est soigneusement tapissé de laine, de crin et de fines herbes. Il est placé à terre dans une cavité bien dissimulée par de la végétation ou un escarpement rocheux. Le nid contient généralement 4 ou 5 œufs brillants qui ont un fond bleuâtre, grisâtre ou rosâtre avec des taches, des stries ou des marbrures violacées ou brun-chocolat concentrées sur la partie la plus large. La femelle couve seule, mais les durées de l'incubation et du séjour au nid ne sont pas connues. Les oisillons deviennent totalement indépendants une semaine après qu'ils aient quitté le nid.

Distribution

Les bruants à cou gris sont endémiques du continent asiatique, de l'est de l'Anatolie et de la Turquie jusqu'au sud-ouest de la Mongolie. Leur aire de distribution très morcelée couvre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, l'Elbrouz, les monts Zagros, les montagnes du sud-est de l'Iran, le sud du Turkménistan, l'Altaï, le centre de l'Afghanistan et le nord-ouest du Pakistan. 3 sous-espèces sont officiellement reconnues : E. b. buchanani, la race nominale (nord de l'Afghanistan et ouest du Pakistan) - E. b. cerrutti (est de la Turquie, Iran) - E. b. neobscura (Ouzbékistan, Sud-Kazakhstan, sud-ouest de la Sibérie, ouest de la Mongolie et ouest de la Chine). En hiver, les bruants à cou gris migrent dans le centre-ouest de l'Inde.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Sur la plus grande partie de leur aire de distribution, les bruants à cou gris sont assez communs. Dans certaines régions, ils sont même répandus.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 18/10/2008 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net