Bruant lapon

Calcarius lapponicus - Lapland Longspur

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Calcariidés

  • Genre
    :

    Calcarius

  • Espèce
    :

    lapponicus

Descripteur

(Linnaeus, 1758)

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : 26 cm.
  • Poids
    : 20 à 28 g
Distribution

Distribution

Description identification

Bruant nordique: niche en Scandinavie et au nord de la Russie. Migrateurs, quelques individus viennent chaque année hiverner en France. Description du mâle en plumage hivernal: poitrine blanche, calotte, joues, bordures de la gorge et flancs chamois maculé de noir, rémiges primaires et secondaires sombres à bordures brunes et blanches, petites couvertures grises à extrémités blanches et noires, manteau et croupion chamois striés de longues bandes sombres. Attention de ne pas le confondre avec le Bruant des roseaux. Le mâle de bruant lapon est facilement identifiable en période de reproduction à sa calotte, ses joues et sa gorge noirs, et sa nuque brune. C'est le plus rare des 2 bruants arctiques hivernant régulièrement en France (l'autre espèce: le Bruant des neiges). Il est observé sur les côtes du nord-ouest de la France.

Indications subspécifiques 5 Sous-espèces

  • Calcarius lapponicus lapponicus (n)
  • Calcarius lapponicus coloratus (Commander Is.)
  • Calcarius lapponicus subcalcaratus (n Canada and Greenland)
  • Calcarius lapponicus kamtschaticus (ne Siberia)
  • Calcarius lapponicus alascensis (extreme e Siberia, Alaska and nw Canada)

Noms étrangers

  • Lapland Longspur,
  • Escribano Lapón,
  • Escrevedeira da Lapónia,
  • Spornammer,
  • Sarkantyús sármány,
  • Лапландский подорожник,
  • 铁爪鹀,
  • IJsgors,
  • Zigolo di Lapponia,
  • Lappsparv,
  • Lappspurv,
  • poświerka (zwyczajna),
  • ostrohárka severská,
  • strnad severní,
  • Lapværling,
  • lapinsirkku,
  • ,
  • ツメナガホオジロ,

Voix chant et cris

Le chant de ce bruant débute par 2-3 notes flutées et basses suivies par un phrasé rapide, aigu et un peu gazouillé rappelant le chant de la Linotte mélodieuse.

Habitat

Le bruant lapon est une espèce arctique affectionnant les milieux ouverts: toundra (formation herbacée discontinue parsemée d'arbustes), pelouses en montagne (Scandinavie)... En hiver, fréquente les milieux côtiers d'Europe de l'Ouest (habitats halophiles, landes) et les plaines (cultures...) du sud de la Russie.

Comportement traits de caractère

En période de nidification, le mâle se perche souvent en évidence sur un arbuste ou un rocher. Cet Embérézidé niche souvent en petites colonies. Hivernant rare en France. En période postnuptiale il a un comportement gégraire. Les troupes sont parfois plurispécifiques (avec des espèces granivores: alouettes, fringilles).
Le vol : Le bruant lapon émet son chant mélodieux souvent en vol.

Alimentation mode et régime

Le bruant lapon consomme de petits insectes, des araignées et des graines (partie majeure de l'alimentation).

Reproduction nidification

Le nid est construit par la femelle à terre sous le camouflage de graminées à partir d'éléments végétaux (feuilles, racines, mousses). Le fond est tapissé de plumes et d'herbes fines. La femelle dépose 1 ponte annuelle de 5 à 6 oeufs qu'elle couve seule pendant environ 2 semaines.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Espèce hivernante vulnérable en France: la population y séjourne en faible effectif soit au moins 100 à 150 individus. L'espèce ne connaît pas de menaces particulières dans l'Hexagone. Le faible effectif hivernant s'explique par la situation de limite méridionale d'aire de répartition hivernale que constitue le Nord de la France. Statut provisoire non-défavorable en Europe.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 16/01/2004 par Alexandre Knochel © 1996-2017 Oiseaux.net