Cabézon tacheté

Capito niger - Black-spotted Barbet

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Capitonidés

  • Genre
    :

    Capito

  • Espèce
    :

    niger

Descripteur

Statius Müller, PL, 1776

Biométrie
  • Taille
    : 19 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 41 à 72 g
Distribution

Distribution

Description identification

Ce barbu du Nouveau Monde est richement ornementé avec des taches et des stries sur les parties inférieures et de multiples variations de couleurs sur le plumage. Chez le mâle de la race nominale, le front est rouge, le capuchon et la nuque sont jaunâtres, cette dernière étant striée de noir. Le sourcil varie du jaune paille au blanchâtre. Il y a une large bande noire qui part des lores et se poursuit vers l'arrière jusqu'aux côtés du cou. Les parties supérieures sont noires avec une ligne jaunâtre de chaque côté du manteau. On peut apercevoir une bande alaire et des extrémités jaune pâle au niveau des tertiaires.
La gorge est rouge, la poitrine jaune. Les flancs affichent une teinte olive et sont tapissés de quelques stries sombres.
La femelle est plus fortement tachetée que son partenaire. Le dessus a des pâles mouchetures et des liserés, le dessous est plus abondamment taché et strié. Les immatures sont plus ternes que les adultes.
Les différentes races diffèrent principalement par la couleur de la tête et par le plus ou moins grand apport de taches sur les parties inférieures. Elles sont réparties en 3 groupes : le groupe à gorge rouge regroupe les races niger, nitidior, auratus et amazonicus ; le groupe à gorge orange comprend les races aurantiicinctus, hypochondriacus et insperatus ; le dernier groupe comprend une espèce à gorge orange dont la femelle a une gorge tacheté (punctatus). La race orosae est intermédiaire entre auratus et insperatus.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Black-spotted Barbet,
  • Cabezón Turero,
  • Capitão-de-bigode-carijó,
  • Tupfenbartvogel,
  • pettyeshasú borbélymadár,
  • Zwarte Baardvogel,
  • Barbetto macchienere,
  • Svartfläckig barbett,
  • Auroraskjeggfugl,
  • hlaváň čiernochrbtý,
  • vousák černoskvrnný,
  • Sortplettet Skægfugl,
  • tulikurkkuseppä,
  • cabut tacat,
  • brodacz czarnoplamy,
  • Крапчатый кабезон,
  • クロボシゴシキドリ,
  • 黑斑须鴷,
  • 黑點鬚鴷,

Voix chant et cris

Le chant est habituellement composé de doubles "wu-woot" qui sont débités en séries de notes pouvant aller jusqu'à soixante. Il dure de 6 à 20 secondes, a une qualité ventriloquiale et peut varier en tempo et en volume. Il peut être confondu avec le chant du momot houtouc ou avec celui du Cabézon à poitrine d'or (Eubucco richardsoni). Le cri est constitué de "trra-trra" faibles et doux.

Habitat

Les cabézons tachetés fréquentent les forêts inondables de plaines et de basses collines. On les trouve aussi dans les boisements qui ne subissent pas les crues, dans les forêt riveraines à divers stades de développement, dans les parcelles en cours de régénération, les lisières, les clairières ainsi que les jardins et les plantations. Au Pérou, il leur arrive de pénétrer dans les forêts humides de basse montagne et dans les peuplements moussus pourvus de petits arbres rabougris. Parfois, on peut les observer dans des palmeraies ou dans des groupes résiduels d'arbres situés dans des zones de savanes. Les cabézons tachetés vivent jusqu'à 1 000 mètres au Brésil, 1 600 mètres au Venezuela, 1 700 m en Équateur et 1 500 mètres au Pérou.

Comportement traits de caractère

Les cabézons tachetés ont des mœurs assez semblables à ceux des cabézons dorés (Capito auratus). Les couples recherchent souvent leur nourriture en compagnie de bandes mixtes constituées d'une quinzaine d'oiseaux qui ont un régime assez similaire, ils sautillent et scrutent nonchalamment dans les feuillages pour trouver leur pitance. Ils se penchent de façon acrobatique, la tête à l'envers, pour tenter d'atteindre les arthropodes qui se cachent dans les feuilles séchées qui se recroquevillent. Ils prospectent parfois à des niveaux assez bas à l'étage moyen ou inférieur des arbres. On les trouve aussi dans les petits arbres à proximité des lisières. Il leur arrive de suivre les caracaras à gorge rouge (Ibycter americanus) quand ils chassent près des nids de guêpes.

Alimentation mode et régime

Cabézon tacheté
♂ immature

Les cabézons tachetés consomment une grande variété de fruits comme ceux des figuiers, des cécropias, des méliacées (guarea) et des manguiers qui constituent près de 80% du régime. Le menu est complété par du nectar, quelques insectes tels que les sauterelles, les locustes et les araignées. Les matières organiques peuvent représenter jusqu'à 18% de la diète. Les oiseaux en captivité acceptent des bananes, des raisins, des locustes, des vers de farine et des jeunes souris.

Reproduction nidification

Dans le nord et le nord-est de l'aire de distribution, la saison de nidification a lieu de septembre à mai et parfois même jusqu'au juillet. En Colombie et en Équateur, elle se déroule de mars à novembre, au Pérou et en Bolivie, de juin-juillet jusqu'en février. Les parades consistent à remuer et à se tordre la queue. Le mâle s'agite autour de la femelle. Il y a également des palpitations d'ailes et des poursuites en vol. Le mâle chante avec la tête voûtée et le bec pointé vers le bas. La queue est dressée vers le haut comme si elle rythmait chaque note.
Le couple unit ses efforts pour creuser une cavité qui mesure entre 20 et 30 centimètres de profondeur. Celle-ci est située dans un arbre, à une hauteur de 5 à 12 mètres au-dessus du sol. La ponte comprend 3 ou 4 œufs qui sont couvés par les 2 parents pendant une période indéterminée. Les oisillons séjournent au nid pendant environ 34 jours avant de prendre leur envol.

Distribution

Ces oiseaux sont originaires du nord-ouest au nord-centre du continent sud américain. Leur aire de distribution s'étend de part et d'autre de la ligne de l'Équateur, de la Bolivie jusqu'aux Guyanes en passant par le Pérou et l'ouest du Brésil . 9 sous-espèces sont officiellement reconnues : C. n. aurantiicinctus (Venezuela, dans les provinces de Bolivar et Amazonas) - C. n. niger, la race nominale (Est-Venezuela, les Guyanes, le nord-est du Brésil sur la rive nord de l'Amazone) - C. n. punctatus (sud-centre de la Colombie jusqu'au centre du Pérou) - C. n. nitidior (extrême est de la Colombie, sud du Venezuela jusqu'à la frontière entre le Brésil et le Pérou) - C. n. hypochondriacus (nord du Brésil, du Roraima le long du Rio Branco jusqu'au confluent du Rio Négro et du Rio solimões) - C. n. auratus (nord-est du Pérou) - C. n. amazonicus (ouest du Brésil) - C. n. orosae (de l'est du Pérou jusqu'à l'extrême ouest du Brésil, région de Acre) - C. n. insperatus (sud-est du Pérou, nord de la Bolivie et ouest du Brésil).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook, cette espèce n'st pas globalement menacée. C'est une catégorie de barbu très commune dans les forêts néotropicales. Les densités varient selon les habitats mais sont toujours assez élevées : 10 couples/100 hectares dans les forêts parvenues à maturité, 15 couples/100 ha dans les forêts de transition et jusqu'à 20 couples pour 100 hectares dans les forêts qui bordent les cours d'eau. Les cabézons tachetés sont assez communs en Colombie et en Équateur, rares au Pérou. Par leur activité nidificatrice et par leur faculté à creuser de nombreuses cavités, ils constituent une espèce très importante, car ils procurent de nombreux sites aux autres espèces cavernicoles qui les réutilisent. S'ils deviennent en danger, ce qui est loin d'être le cas actuellement, de nombreux oiseaux auront à subir les conséquences de cet état.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Cabézon tachetéFiche créée le 03/07/2013 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net