Calao de Decken

Tockus deckeni - Von der Decken's Hornbill

Systématique
  • Ordre
    :

    Bucérotiformes

  • Famille
    :

    Bucérotidés

  • Genre
    :

    Tockus

  • Espèce
    :

    deckeni

Descripteur

Cabanis, 1868

Biométrie
  • Taille
    : 35 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 120 à 212 g
Distribution

Distribution

Description identification

Ce petit calao pie présente une tête et un dessous blanc qui contrastent avec leurs parties supérieures noires. Le capuchon est parcouru par une large bande gris noirâtre. Les trois paires de rectrices extérieures sont blanches dans leur partie terminale. Chez le mâle de la race nominale, les ailes et les couvertures sont entièrement noires, excepté la partie médiane des secondaires et des grandes couvertures qui est blanche, formant une bande alaire évidente. Le bec, surmonté d'un casque bas, présente une couleur rouge avec une pointe jaune pâle et des bords tranchants sombres. La tache oculaire et la peau orbitale sont noires, l'iris brun. La peau nue gulaire est couleur chair. La femelle est plus petite. Elle possède un bec plus modeste et un casque plus réduit, de couleur noire. Chez les juvéniles, les couvertures alaires sont recouvertes de petites taches. Le bec affiche une couleur corne foncé avec des marques jaunes.
La race Jacksoni est plus petite que la race nominale. A tous les âges, ses couvertures alaires sont recouvertes d'une multitude de petites taches blanches. Le mâle adulte affiche moins de jaune sur le bec. Ces différences font que le calao de Jackson est souvent traité comme une espèce à part entière.
Le calao de Decken est très proche du Calao leucomèle, du calao à bec jaune, mais aussi du Calao de Monteiro et du calao à bec rouge qui appartiennent tous comme lui au genre Tockus. Leurs comportements et leurs chants sont identiques. Leur analyse ADN est également assez semblable.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Von der Decken's Hornbill,
  • Toco Keniata,
  • Calau-de-decken,
  • Von-der-Decken-Toko,
  • Van der Decken-tokó,
  • Von der Deckens Tok,
  • Bucero di Von der Decken,
  • Deckentoko,
  • Savannetoko,
  • toko hrubozobý,
  • zoborožec Deckenův,
  • Sortvinget Toko,
  • akaasiatoko,
  • calau de Decken,
  • toko czarnoskrzydły,
  • Джексонов ток,
  • セグロコサイチョウ,
  • 斑嘴弯嘴犀鸟,
  • 斑嘴彎嘴犀鳥,

Habitat

Le calao de Decken fréquente les savanes ouvertes et les zones boisées clairsemées, surtout celles qui sont pourvues de comiphoras et de petits arbres épineux. Cet oiseau est endémique de l'Afrique Orientale, à l'est de la vallée du rift. L'espèce est divisée en deux races dont voici la répartition : race nominale Deckeni, Ethiopie, sud de la Somalie, Kenya excepté le nord-ouest, et Tanzanie. Race Jacksoni, sud-est du Soudan, nord-est de l'Ouganda et nord-ouest du Kenya.

Comportement traits de caractère

Les calaos de Decken sont sédentaires. Aucune véritable migration n'est enregistrée mais il peut y avoir quelques mouvements erratiques pendant les périodes de sècheresse. Ils recherchent surtout leur nourriture à terre, ou en se laissant tomber sur le sol à partir d'un perchoir. Ils s'alimentent également assez haut dans les arbres fruitiers. Les calaos de Decken établissent des relations privilégiées avec les mangoustes naines (Helogale undulata). Ils capturent les insectes affolés par leur présence. En échange, par leurs cris d'alarme, il les avertissent de la proximité de prédateurs.

Alimentation mode et régime

Les calaos de Decken consomment surtout des petits animaux, ainsi que quelques fruits, des graines et des bourgeons. Les insectes constituent une part importante de leur régime, de même que les escargots, les souris, les oiseaux, les lézards et les grenouilles. La part végétale du menu constitue tout de même 40% du total.

Reproduction nidification

Dans le nord de son aire de distribution, le calao de Decken niche de février à juillet. Plus au sud, il pond ses oeufs de novembre à mars. Les couples adoptent un comportement territorial. Le nid est placé dans une cavité naturelle d'arbre à une hauteur qui varie de 0,5 à 5 mètres. Eventuellement, le calao de Decken occupe une vieille souche de palmier ou un ancien nid de pic. Il lui arrive même de s'installer dans la fissure d'une falaise. Le fond de l'orifice est garni de morceaux d'écorce. La couvée comprend 2 à 4 oeufs qui sont pondus jusqu'à 5 jours d'intervalle. L'incubation dure environ 30 jours. Le nid est obturé par une cloison construite grâce à un mélange de boue, de fientes et de pulpes de fruits. Il ne reste qu'une étroite fente qui permet au mâle de nourrir la nichée pendant toute la période du séjour au nid. Dès le début de l'incubation, la femelle effectue la mue de ses rémiges et de ses rectrices, ce qui la rend provisoirement inapte au vol, mais elle émerge de la cavité lorsque les oisillons sont âgés de 21 à 28 jours. Ces derniers restent à l'intérieur de la cavité au moins jusqu'à 47 jours après l'éclosion, parfois légèrement plus tard.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'espèce n'est pas globalement menacée. Elle est même assez répandue ou localement commune. D'importantes populations vivent dans les parcs, les réserves et les zones faiblement occupées par les humains. Les Calaos de Decken sont vulnérables uniquement dans les endroits où la forêt subit un abattage conséquent

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 11/02/2008 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net