Canard à bec jaune

Anas undulata - Yellow-billed Duck

Systématique
  • Ordre
    :

    Ansériformes

  • Famille
    :

    Anatidés

  • Genre
    :

    Anas

  • Espèce
    :

    undulata

Descripteur

Dubois, CF, 1838

Biométrie
  • Taille
    : 63 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 823 à 1310 g
Longévité

20 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Ces canards ont approximativement la taille d'un colvert. Ils se distinguent des autres canards africains par leur plumage gris foncé et leur bec jaune vif. En outre, les canards à bec jaune diffèrent des colverts par leur cou plus étroit, leur tête plus brève et plus arrondie, leur calotte plus bombée. Les 2 sexes sont identiques. Chez les adultes de la race nominale, la tête et le cou affichent une couleur gris noirâtre presque uniforme. Les plumes sont ornées d'étroits liserés pâles. Ils contrastent légèrement avec le reste du corps qui est plus clair et plus brun. Sur cette dernière partie, les liserés clairs des plumes sont plus larges. Les secondaires sont vertes avec une bande subterminale noire et une extrémité blanche, formant un miroir assez évident sur l'aile. Le dessous de l'aile est blanchâtre, les rémiges foncées. La femelle présente un plumage plus terne que son partenaire. Le miroir est moins brillant, le front plus droit, moins proéminent.
Les juvéniles ressemblent aux adultes mais leurs plumes sont dotées de bordures plus larges et plus jaunâtres. Le dessous paraît plus tacheté.
Le bec est jaune vif excepté le trait noir qui recouvre le culmen. Les pattes et les pieds varient du jaune au brun rougeâtre et au gris noirâtre. Les iris sont brun-rouge.

La race ruepelli diffère de la race nominale par son miroir bleu, son bec jaune plus foncé et son plumage corporel qui est plus sombre en raison des liserés plus étroits. Le canard à bec jaune est souvent confondu avec le Canard noirâtre (Anas sparsa) mais le bec jaune et l'absence de barres blanches et jaunâtres sur le dessus le distingue bien.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Anas undulata ruppelli (e Sudan, Ethiopia, n Kenya)
  • Anas undulata undulata (s Kenya to Angola and w South Africa)

Noms étrangers

  • Yellow-billed Duck,
  • Anade Picolimón,
  • Pato-de-bico-amarelo,
  • Gelbschnabelente,
  • sárgacsőrű réce,
  • Geelsnaveleend,
  • Germano beccogiallo,
  • Gulnäbbad and,
  • Gulnebband,
  • kačica šupinatá,
  • kachna žlutozobá,
  • Gulnæbbet And,
  • keltanokkasorsa,
  • Geelbekeend,
  • ànec becgroc,
  • kaczka żółtodzioba,
  • Желтоносая кряква,
  • キバシガモ,
  • 非洲黄嘴鸭,
  • 黃嘴鴨,

Voix chant et cris

Canard à bec jaune
adulte

Les canards à bec jaune ont une communication vocale assez limitée. Les mâles lancent des sifflements variés et bas alors que les femelles émettent des cancanements descendants mais un peu plus rudes que ceux du Canard colvert (Anas platyrhynchos).

Habitat

Les canards à bec jaune préfèrent généralement les rivières dont le débit est lent ainsi que les réservoirs et les prairies inondables avec lesquelles elles communiquent. On les trouve également sur les lacs permanents et temporaires, dans les marécages, les lagunes saumâtres qui bordent les côtes, les réservoirs artificiels, les barrages, les marais salants, les stations d'épuration et les estuaires ouverts. Ils évitent généralement les habitats acides qui ont une teneur en chlorure de sodium très importante. Ils délaissent également les cours d'eau aux flots rapides. Dans le nord de leur aire, les canards à bec jaune peuvent vivre au-dessus de 3800 mètres.

Comportement traits de caractère

Les canards à bec jaune sont des oiseaux très sociables. En Afrique du Sud, ils établissent de grands rassemblements pendant la saison sèche. Dès l'arrivée des pluies, ces troupes se disloquent et les oiseaux gagnent alors les endroits où ils peuvent se reproduire. Ces canards sont considérés comme des canards de surface : ils plongent peu. La plupart du temps, ils se nourrissent en barbotant, enfonçant la tête et le cou sous l'eau et basculant le corps. Les canards à bec jaune mangent très tôt le matin et le soir. Ils passent une grande partie de la journée à se reposer dans l'eau peu profonde près du bord des lacs et des étangs. Ils viennent aussi dans les prairies.

Alimentation mode et régime

Les canards à bec jaune se nourrissent surtout de végétaux mais ils complètent leur menu avec des petits animaux qui forment approximativement 17% de la diète. Au cours des premiers jours, les poussins reçoivent exclusivement des insectes, leur régime devient plus végétarien au fur et à mesure qu'ils grandissent et qu'ils prennent de l'âge. Dans la catégorie des végétaux, on trouve du potamot, des roseaux et des herbes. Les invertébrés comprennent des larves de chironomes plus connues sous le nom de vers de vase, des larves de coléoptères aquatiques ainsi que des orthoptères (criquets et sauterelles).

Reproduction nidification

La saison de nidification varie selon le niveau de l'eau. Elle a lieu principalement pendant la période des pluies, c'est à dire de juillet à octobre dans la région du Cap, de juin à août en Ouganda et d'août à septembre en Ethiopie. Le nid est placé à terre dans la végétation épaisse, habituellement à moins de 20 mètres de l'eau. Toutefois, au Kenya, il est souvent situé à distance.
Les canards à bec jaune sont monogames, ils nichent en solitaire. Avant l'accouplement, ils ont des parades complexes au cours desquelles ils s'affrontent, se lissent les plumes, nagent en commun et accomplissent des vols acrobatiques accompagnés de cris étranges. Le lien conjugal est très bref et il est généralement interrompu avant même que les œufs ne soient éclos. La femelle construit seule le nid dont elle garnit le fond avec des herbes et des végétaux. La ponte comprend de 2 à 10 œufs qui sont couvés par la femelle seule pendant 26 à 29 jours. Elle s'absente parfois du nid, couvrant la nichée d'une couche de végétaux pendant qu'elle n'est pas là. Les petits reçoivent des soins intensifs de la part de leur mère pendant les 3 premières semaines de leur existence. Ils prenent leur envol 68 jours après l'éclosion mais ils restent dépendants pendant encore six semaines supplémentaires après qu'ils aient quitté leur lieu de naissance.

Distribution

Les canards à bec jaune résident dans le sud et l'est de l'Afrique. Leur aire de distribution s'étend de l'Ethiopie et du Soudan jusqu'au cap de Bonne-Espérance en passant par le Kenya et l'Ouganda mais en évitant les forêts pluviales du centre du continent et les zones arides du sud-ouest. 2 sous-espèces sont officiellement reconnues : A. u. ruepelli (du nord du Kenya jusqu'au Soudan et à l'Ethiopie) - A. u. undulata, la race nominale (reste de l'aire de distribution).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après des recensements effectués en saison sèche, les effectifs varient de 52 000 à 65 000 oiseaux dans le sud de l'aire de distribution. Les effectifs globaux ne sont pas évalués mais l'espèce est considérée comme commune et les populations semblent stables. Ce canard est un gibier recherché mais il semble bien que la chasse n'ait pas d'effet important sur son nombre. La seule menace véritable est constitué par la cohabitation avec le Canard colvert. Comme les canards à bec jaune s'hybrident très facilement avec ce dernier et qu'ils produisent des descendants qui sont fertiles, l'intégralité de la race est sérieusement mise en danger. Néanmoins, pour la plupart des organismes, (IUCN, Birdlife, Handbook), l'espèce est considérée comme de préoccupation mineure.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 30/06/2011 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net