Canard à crinière

Chenonetta jubata - Maned Duck

Canard à crinière

Chenonetta jubata

((Latham, 1801))


Ordre : Ansériformes

Famille : Anatidés  ;

Genre : Chenonetta

Espèce : jubata

Espèce monotypique

Biométrie :

Taille : 56 cm
Envergure : 78 à 80 cm.
Poids : 662 à 984 g

Statut de conservation IUCN :

Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué

EX EW CR EN VU NT LC NE

Distribution :
Distribution

Synonymes : kachnička hřívnatá (cs), Mankegås (da), Mähnengans (de), Maned Duck (en), Pato de Crin (es), lyijysorsa (fi), sörényes lúd (hu), Anatra crinita (it), タテガミガン (ja), Mankeand (nb), Manengans (nl), grzywienka (pl), Pato-de-crina (pt), Гривистая утка (ru), hnedohlávka hrivnatá (sk), Manand (sv), 鬃林鸭 (zh)

Identification :
Canard à crinière Chez le canard à crinière, la silhouette générale ressemble beaucoup à celles des petites oies du genre Chloephaga : le corps est bombé, les pattes sont relativement longues, le bec est trapu et la poitrine est abondamment tapissée de petites taches noires et blanches.
Chez le mâle, la tête et le cou ont de riches couleur brunes. Le capuchon est surmonté d'une crête qui ressemble à une crinière et qui peut être dressée pendant les parades. Le corps est majoritairement gris avec des vermiculures sur les flancs et du noir charbonneux sur la queue ainsi que sur le ventre et la zone anale. Le bec est gris foncé, les pattes gris-brun et les iris brun sombre.
Chez la femelle, les ornements sont moins nettement marqués : la tête est plus pâle Canard à crinière mais il y a un net sourcil blanc et un trait oculaire clair sous l'iris. La poitrine est tachetée, les parties inférieures sont barrées de brun, contrastant avec le ventre et les sous-caudales blanches. Lorsqu'ils sont en vol, les 2 partenaires affichent du gris sur le devant de l'aile et du blanc sur les vexilles internes couplé avec une sorte de miroir vert.
Les juvéniles ressemblent aux femelles mais ils sont plus pâles et leur poitrine est distinctement striée et non pas tachetée.

Chant : Le mâle émet une sorte de miaulement allongé qui est à la fois lugubre et typique, alors que la femelle utilise Canard à crinière le même genre de vocalisation pour inciter son partenaire à l'accouplement. Celui-ci délivre également des gloussements bavards quand il mange, quand il cherche un site convenable ou qu'il veut donner le signal de l'envol. Les canards à crinière sont capables de chanter en groupe. Pendant les parades, les cris sont faibles et sifflants ou ont une nuance nasale. La communication entre les parents et les poussins se fait grâce à un grondement profond.

Habitat : Le canard à crinière fréquente les marais d'eau douce, les réservoirs de traitement Canard à crinière des eaux usées et les barrages des fermes qui sont entourés d'une grande étendue d'herbe. Il apprécie généralement toutes les catégories de boisements ouverts, qu'ils soient marécageux ou entourés de forêts d'arbres à feuilles temporaires. Il vit habituellement à l'intérieur des terres, le long des rivières à faible débit, mais également dans les zones humides salines.
Le canard à crinière et commun dans les terres cultivées, les prairies contenant une grande quantité d'herbe et on peut aussi l'apercevoir souvent dans les plans d'eau des villes. Il requiert Canard à crinière des grands arbres pour la nidification mais il ne faut pas que ceux-ci forment des zones trop denses.

Distribution : Le canard à crinière est endémique de l'Australie, il vit principalement à l'est, de l'état de Victoria au Queensland et à l'ouest, de l'Australie Méridionale à l'Australie Occidentale. Il est absent de la péninsule du cap York, du Territoire du Nord et des grands déserts du centre.

Comportements : Les canards à crinière sont très souvent grégaires. Canard à crinière Les groupes familiaux se transforment en grands rassemblements de plus de 150 individus après la nidification. Toutefois la mise en place de ces formations n'est pas toujours très stable. Comme ces oiseaux recherchent surtout leurs aliments à terre dans les lieux enherbés, ils marchent et ils courent très bien. En revanche, ils nagent très maladroitement dans l'eau et ils y restent peu de temps. Les périodes de barbotage sont peu fréquentes. Pendant la journée, les canards à crinière se perchent dans les feuillages des arbres situés au bord de l'eau. Le soir, vers le crépuscule, les troupes rejoignent le lieux de gagnage avant d"aller Canard à crinière se reposer. Ces oiseaux, qui ont souvent l'allure des oies quand ils se restaurent, sont également appelés bernaches à crinière. Ils sont extrêmement prudents, refusant de voler à découvert et préférant voler à travers les branchages et les feuillages pour une plus grande protection.

Vol : Dans presque toutes les circonstances, même quand il est dérangé, le canard à crinière a un vol lent et bas. Cependant, quand il vagabonde, à Canard à crinière la recherche de milieux ayant reçu de récentes précipitations, il peut faire preuve d'une plus grande agilité et c'est alors un voilier accompli. Le canard à crinière doit prendre son élan et courir sur une assez longue distance avant de parvenir à décoller.

Nidification : La saison de nidification commence généralement en juillet/août dans le sud, mais la reproduction peut se dérouler à tous les mois de l'année, en fonction des précipitations. Dans les Nouvelles-Galles du sud, la pointe se déroule de janvier à mars.
Les canards à crinière sont des oiseaux monogames, le mâle et la femelle établissent des liens conjugaux qui durent de longues années consécutives. Ils nichent en couples Canard à crinière isolés, les 2 partenaires unissant leurs efforts pour trouver un site convenable. Le nid est alors habituellement placé dans une cavité naturelle d'arbre ou dans un nichoir artificiel. Le fond du trou est garni abondamment de duvet gris. La ponte contient 8 à 11 œufs de couleur crème ou blanc-crème. Parfois, plusieurs femelles déposent leur ponte dans la même cavité et on obtient ainsi des nichées qui vont jusqu'à 18 œufs. Ceux-ci sont délivrés à 1 ou 2 jours d'intervalle et sont couvés entre 28 et 34 jours par la femelle seule, le mâle montant la garde.
A la naissance, les poussins ont un duvet gris-brun, Canard à crinière ils ont un dessous chamois-blanc, 2 larges stries sombres sur la figure et ils pèsent environ 38 grammes à l'éclosion. Ils sont capables de brouter dès l'âge de 3 jours et ils quittent le nid à 57 jours. Après avoir quitté leur lieu de naissance où ils étaient élevés par leurs 2 parents, les petits se dispersent puis forment des crèches communes.
Le taux de survie des jeunes est très variable (30 à 80%), il dépend du pourcentage de parasitisme qui peut Canard à crinière atteindre jusqu'à 31% dans les nids situés aux alentours de Camberra. Les juvéniles atteignent habituellement leur maturité sexuelle vers l'âge d'un an.

Régime : Les canards à crinière sont principalement végétariens : ils consomment des plantes comme les herbes et les roseaux. Pendant la période hivernale, leur régime varie quelque peu et se concentre sur les végétaux aquatiques. De nombreuses ressources sont obtenues en broutant sur les surfaces sèches. Parfois, quand ils sont éloignés de l'eau, les canards à crinière attrapent aussi des insectes qu'ils picorent à la surface des mares. Des barbotements sont entrepris pour se saisir de graviers.

Protection / Menaces : D'après le Handbook des oiseaux du Monde, le canard à crinière n'est pas une espèce globalement menacée. Ses effectifs sont probablement compris entre 500 000 et 1 million individus au maximum. Il est considéré comme un véritable fléau pour les champs de céréales et pour les rizières où éclosent les jeunes pousses. Aussi est-il chassé intensément dans le sud-est de l'Australie. Malgré cette forte exposition aux différentes persécutions, les différentes populations sont encore considérées comme en expansion. En Tasmanie, les populations nicheuses continuent à se développer.

Sources :

 

Autres liens :
D'après Buffon : LE CANARD.
Iucn
Birdlife
Avibase
Hbw Alive


Fiche créée le 22/02/2015 par Daniel LE-DANTEC


Partager cette page sur facebook Flus rss Twitter oiseaux.net
A propos | Nous aider | Mentions légales | Sources | Contacts | Version imprimable
Mis à jour le 21/05/2015 07:04:39 - © 1996-2015 Oiseaux.net

Le guide Ornitho : Le guide le plus complet des oiseaux d'Europe, d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient : 900 espèces

Canard à crinière

Canard à crinière

Canard à crinière

Canard à crinière

Canard à crinière

Canard à crinière

Canard à crinière

Canard à crinière

Canard à crinière

Canard à crinière

Canard à crinière